CONCOURS CR-2024-SPE-6

Chargé-e de recherche en écologie des communautés appliquée aux complexes parasitaires

35653 LE RHEU

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Au cours de leur cycle, les plantes cultivées sont exposées - simultanément ou séquentiellement - à plus d’un parasite. Une protection véritablement intégrée de leur santé impose donc de gérer les bioagresseurs non pas individuellement, mais en tant que composantes de complexes parasitaires. Cette ambition, encore peu adressée, implique de comprendre la nature des relations écologiques au sein des complexes, leur impact sur la composition spatio-temporelle des communautés pathogènes et sur l’expression des résistances variétales à l’un ou l’autre des membres du complexe.
Vous serez recruté.e dans l’Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes (UMR IGEPP INRAE, Institut Agro Rennes Angers, Université de Rennes) qui s’intéresse aux interactions entre plantes cultivées et leurs bioagresseurs et aux réponses des plantes aux stress biotiques et abiotiques afin de contribuer au développement de systèmes de production végétale durables. Vous alimenterez le projet scientifique de l’équipe ‘Multi-infections et Multirésistances’ (MIR) de l’IGEPP, en abordant plusieurs questions interconnectées sur l’écologie évolutive des complexes parasitaires : 1) quel rôle joue la séparation de niches dans la différenciation des traits d’histoire de vie entre membres d’un même complexe ? ; 2) quelles sont les conséquences des divers modes d’interactions compétitives (exploitation, interférence, opportunisme) sur la dynamique des complexes et les stratégies d’exploitation de la plante hôte cultivée ? ; 3) quels sont les effets de ces interactions (intra et/ou interspécifiques) sur les résistances de la plante hôte ? ; 4) comment exploiter ces interactions pour optimiser la gestion des complexes parasitaires ? Vous complèterez les compétences actuelles de l’équipe - génétique des populations, biologie évolutive, épidémiologie des maladies des plantes - par un apport théorique et expérimental en écologie des communautés, favorisant le portage de projets interdisciplinaires novateurs. A l’IGEPP , vous serez inséré dans une communauté scientifique riche (environ 250 personnes, dont environ 50 scientifiques permanents en génétique, microbiologie, écologie et évolution, interactions plantes/stress, mathématiques appliquées et modélisation, etc. ; connections directes avec des étudiants de niveau Master et doctorat de l’Institut Agro et de l’Université de Rennes) et disposant d’infrastructures modernes (laboratoires récemment améliorés de microbiologie, biologie moléculaire et pathologie végétale ; nouvelles serres et chambres de cultures climatisées, confinées ou non).

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat (ou équivalent) en écologie des communautés et/ou en écologie parasitaire.
Une connaissance, même basique, de la phytopathologie sera appréciée.
La maîtrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour a? l'étranger a? l'issue de l'année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Consultez notre guide pour faciliter la venue et le séjour des scientifiques internationaux à INRAE

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2024-SPE-6
  • Corps : CR
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 36
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus