3 min

Partenariat, valorisation et coopération

Les métiers relevant de ce domaine ont pour vocation de conseiller et d’aider les scientifiques dans leurs demandes de financement auprès de divers partenaires, de les accompagner dans les démarches de protection et de valorisation de leurs résultats et de favoriser leur présence dans les projets d’envergure européenne et internationale. Pour atteindre ces objectifs, des compétences sont recherchées en conduite de projet, management de l'innovation, juridique, recherche scientifique.

Publié le 02 janvier 2020

illustration Partenariat, valorisation et coopération
© Fotolia

Avec un BAC+8 ou un diplôme d’ingénieur grandes écoles

Exemple I Responsable de la coopération internationale

Partenariat - vignette

Il s’agit de proposer, définir et mettre en œuvre la politique de coopération européenne et/ou internationale de l'établissement. L’activité consiste à conseiller l'équipe de direction, synthétiser et préparer des éléments d'aide à la décision, représenter l'établissement et animer les relations avec les partenaires, constituer des réseaux professionnels, impulser des manifestations internationales, promouvoir les activités scientifiques, impulser et piloter des programmes de coopération internationale.

Le-la professionnel-le négocie également les conventions et en assurer le suivi, organise une veille sur les dispositifs européens et/ou internationaux, organise une réflexion prospective sur le développement de nouveaux programmes et sur les actions à mener. De manière générale, il-elle gère les moyens humains, techniques et financiers alloués à la structure dont il-elle a la responsabilité.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
doctorat ou diplôme d’ingénieur-e des grandes écoles (ou équivalent) recherche scientifique, relations internationales, droit international consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi (bientôt disponible)

Avec un BAC +3/5

Exemple I Chargé-e du partenariat et de la valorisation de la recherche

Partenariat - vignette

Il s’agit de proposer et réaliser des opérations de partenariat et de valorisation. L’activité consiste à accompagner les scientifiques dans le montage de leurs projets, évaluer le contexte et les enjeux pour proposer un cadre adapté, négocier et rédiger des contrats, assurer le suivi des partenariats et piloter le reporting requis, produire des bilans, assurer les relations entre les laboratoires de l'établissement et les partenaires de la valorisation, dans un contexte national et international.

Le-la professionnel-le pilote également les aspects logistiques, administratifs et financiers liés aux modalités de valorisation de la propriété intellectuelle, réalise une veille technologique et méthodologique, contribue à la protection des résultats en participant à des actions de sensibilisation. Il·elle dirige et anime un collectif.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
licence, maîtrise, master 1 (ou équivalent) scientifique, juridique, conduite de projet, management de l'innovation consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi (bientôt disponible)

En savoir plus

Administration générale

Sous cet intitulé généraliste sont regroupés les métiers qui contribuent au fonctionnement administratif et à l’optimisation des processus de gestion d’INRAE. Selon le champs d’activité et le niveau de responsabilité, des compétences sont nécessaires en management, en pilotage des organisations, en gestion administrative, en secrétariat, en comptabilité et finances.

02 janvier 2020

Ressources humaines, affaires juridiques

Les métiers des ressources humaines contribuent à la stratégie de l’établissement et à sa performance en administrant, mobilisant et développant sa communauté de travail. Les métiers des affaires juridiques assurent la sécurité juridique de l’institut et de ses personnels en exerçant des missions de conseil, d’expertise et d’assistance auprès de ses différentes structures. Selon le domaines d’exercice et le niveau des responsabilités, des compétences sont recherchées en gestion des ressources humaines, management, contrôle de gestion, ingénierie de formation, droit public, droit du travail, droit des contrats…

02 janvier 2020

Communication, information scientifique et technique

Les métiers relevant de ce domaine fonctionnel contribuent à la diffusion de l’information institutionnelle, scientifique et technique d’INRAE, en interne et à l’externe, et à la valorisation de sa production scientifique. Selon le champs d’activité et le niveau de responsabilité, des compétences sont nécessaires en sciences de l’information, métiers du livre, de la documentation, graphisme, rédaction, traduction, évènementiel.

02 décembre 2019