5 min

Sciences du vivant, de la terre et de l'environnement

Il s’agit d’étudier et de questionner le vivant et son milieu. Les trois-quarts des scientifiques d'INRAE effectuent des recherches dans les domaines de la biologie, de l’écologie et des sciences de l’environnement. Selon leurs champs d’intervention, des compétences sont nécessaires notamment en biologie cellulaire et du développement, en sciences médicales, en génétique, en génomique, en neuroscience, en bio-informatique, en biologie des systèmes, en évolution et en écologie.

Publié le 02 janvier 2020

illustration Sciences du vivant, de la terre et de l'environnement
© Fotolia

Avec un BAC +8 ou un diplôme d’ingénieur grandes écoles

Exemple : chercheur-se en biologie végétale

Plante

Il s’agit de concevoir, conduire et développer des projets de recherche pour produire des connaissances et explorer de nouveaux fronts de science dans les domaines du développement des plantes, de leur adaptation à l’environnement et de la qualité des produits végétaux : étude du fonctionnement et évolution du génome des plantes et des populations, analyse de la réponse des plantes aux contraintes de l’environnement (changement climatique, bio-agresseurs)...

De manière générale, les chercheur-se-s doivent valoriser les résultats de leur recherche. Suivant les domaines, ces productions peuvent être variées et incluent, notamment, des publications de connaissances originales, reconnues dans la communauté scientifique de référence, des expertises scientifiques auprès des pouvoirs publics nationaux ou internationaux ou de la communauté scientifique nationale et internationale. Ils-elles exercent également des activités de formation et d’enseignement. Ils-elles peuvent organiser également les moyens techniques et humains et gérer les budgets alloués.

Diplôme minimum requis Filières doctorales Portraits Offres d'emploi
doctorat (ou équivalent) consultez l'annuaire des écoles doctorales consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Exemple I Ingénieur-e de recherche en biologie animale

Vache-vignette

Il s’agit de concevoir, développer, adapter et expérimenter de nouvelles méthodologies dans le cadre de thématiques de recherche en biologie animale, dans le respect des règles d'éthique. L’activité consiste à coordonner la mise en œuvre méthodologique de projets visant à prévenir et contrôler les maladies des animaux d'élevage, à expérimenter et évaluer des techniques et systèmes d'élevage, à développer des méthodes et des outils d’amélioration et de conservation génétiques des populations d’animaux d’élevage.

Les missions de l’ingénieur-e de recherche sont très diverses, comme par exemple la production de connaissances génériques ou opérationnelles, le développement d’instruments mis à la disposition de communautés scientifiques, la construction de partenariats socio-économiques ou institutionnels, l’expertise. Ils-elles peuvent organiser également les moyens techniques et humains et gérer les budgets alloués.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
doctorat ou diplôme d’ingénieur des grandes écoles (ou équivalent) biologie, biochimie, biotechnologies consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Avec un BAC +3/5

Exemples I Géologue, zoologue, botaniste, écologue, agroécologue

Ces métiers sont une déclinaison de l’emploi-type : Ingénieur-e en études d'environnements géo-naturels et anthropisés

Il s’agit de développer, adapter et mettre en œuvre un ensemble de méthodes et techniques d'inventaire et de suivi des milieux géo-naturels et anthropisés. L’activité consiste à gérer des bases de données, promouvoir des partenariats avec les acteurs de terrain, réaliser des inventaires, analyser les données et mettre en forme les résultats pour leur présentation, rédiger des rapports d'expérience, d'études ou des notes techniques.

Ces professionnel-le-s font évoluer les systèmes ou les protocoles expérimentaux avec lesquels ils-elles travaillent. Ils-elles s’assurent de la cohérence des protocoles avec les objectifs visés, analysent les résultats et communiquent. Ils-elles peuvent organiser également les moyens techniques et humains et gérer les budgets alloués.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
licence, maîtrise, master 1 (ou équivalent) sciences de la vie et de la terre, géologie, biologie, géographie, écologie, génétique des populations, agronomie, taxonomie consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Exemples I Biologiste cellulaire, immunologiste, virologiste, généticien-ne, protéomiste

Ces métiers sont une déclinaison de l’emploi-type : Ingénieur·e en expérimentation et instrumentation biologiques

Labo-vignette

Il s’agit de développer et conduire une des approches méthodologiques de la biologie. L’activité consiste à choisir et adapter les technologies d'analyse et d'expérimentation en fonction des objectifs de recherche dans le cadre d'une approche spécialisée (imagerie, protéomique, transgénèse), de développer des techniques et des instruments adaptés à une approche méthodologique de la biologie (génie logiciel, optique), de former ou assurer un transfert technologique, de conseiller les utilisateur-trice-s.

Ces professionnel-le-s font évoluer les systèmes ou les protocoles expérimentaux avec lesquels ils-elles travaillent. Ils-elles s’assurent de la cohérence des protocoles avec les objectifs visés, analysent les résultats et communiquent. Ils-elles peuvent organiser également les moyens techniques et humains et gérer les budgets alloués.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
licence, maîtrise, master 1 (ou équivalent) biologie, biochimie, biotechnologies, génétique, transcriptomique consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Avec un bac +2

Exemple I Assistant-e ingénieur-e en centre d’expérimentation animale

Oeufs poissons-vignette

Il s’agit d’adapter et mettre en place des processus d'élevage ou de maintenance de lignées animales. L’activité consiste à suivre l'ensemble des processus de conduite et de gestion d'élevage, de réaliser ou conduire les interventions sur les animaux, de surveiller l'état sanitaire et l'état de santé des animaux et administrer les traitements nécessaires, observer le comportement des animaux et réaliser des mesures.

Le-la professionnel-le élabore les protocoles techniques, contrôle le respect des règles, diagnostique les décalages éventuels et engage les actions correctives. Il-elle traite, analyse les données, présente les résultats. Il-elle peut être amené-e à encadrer une équipe technique, accompagner des stagiaires et des étudiant-e-s.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
BTS, DUT (ou équivalent) technique d'élevage, sciences et techniques de l'agronomie et de l'environnement, biologie animale, formation à l'expérimentation animale consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Exemple I Assistant-e ingénieur-e en expérimentation et production végétales

Serre-vignette

Il s’agit de mettre en œuvre et d’adapter les protocoles expérimentaux et les processus de production végétale. L’activité consiste à planifier et conduire des expérimentations ou opérations de production en champ, hors sol ou sous serres et en chambre de culture, apprécier les moyens nécessaires à la réalisation des missions, surveiller l'état sanitaire des plantes, des cultures et réaliser ou prescrire des traitements phytosanitaires ou de protection biologique intégrée, traiter les données et interpréter les résultats.

Le-la professionnel-le élabore les protocoles techniques, contrôle le respect des règles, diagnostique les décalages éventuels et engage les actions correctives. Il-elle traite, analyse les données, présente les résultats. Il-elle peut être amené-e à encadrer une équipe technique, accompagner des stagiaires et des étudiant-e-s.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
BTS, DUT (ou équivalent) production agricole, horticole, viticole ou sylvicole, sciences et technologies de l'agronomie et de l'environnement consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Avec un BAC

Exemple I Zootechnicien-ne

Abeille-vignette

Il s’agit d’assurer des activités d'élevage ou de maintenance des animaux selon des protocoles établis. L’activité consiste à suivre l'ensemble des processus de reproduction, assurer l'entretien et la maintenance de premier niveau des animaux, des installations d'élevage et du matériel, observer les animaux et surveiller leur attitude, administrer les traitements prescrits, collecter, pré-analyser et transmettre les informations relatives aux données zootechniques.

Le-la professionnel-le tient également les registres d'élevage, gère les stocks et les commandes, assiste les expérimentateur·trice·s et réalise de petites interventions.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
Baccalauréat, BP, BT (ou équivalent) animalier-e de laboratoire ou productions animales, formation à l'expérimentation animale consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Exemple I Technicien-ne en environnements géo-naturels et anthropisés

Sol-vignette

Il s’agit de réaliser, en suivant des protocoles préétablis, l'étude des environnements géo-naturels et anthropisés, de leurs dynamiques d'évolution et de leurs modalités de gestion. L’activité consiste à réaliser, à partir de protocoles définis, des observations, mesures, prélèvements, suivis spatiaux-temporels d'êtres vivants, de minéraux ou de flux de matières, trier les échantillons prélevés et réaliser leur identification préliminaire, effectuer des analyses, enregistrer des résultats et observations.

Le-la professionnel-le gère également les plannings d'utilisation des matériels et d'intervention sur sites ou laboratoires, prépare et entretient le matériel nécessaire aux campagnes de terrain ou de laboratoire, transmet ses connaissances techniques et son savoir-faire.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
Baccalauréat, BP, BT (ou équivalent) sciences de la vie et de la terre, environnement consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Avec un CAP/BEP

Exemple I Préparateur-trice en biologie

Verrerie-vignette

Il s’agit d’effectuer les préparations et interventions courantes, selon des procédures écrites dans le cadre d'un protocole établi. L’activité consiste à effectuer l'entretien et la stérilisation de la verrerie et des instruments, entretenir et préparer les différents postes de travail expérimentaux, préparer, gérer les stocks de produits et matériels courants et consommables, réaliser des manipulations élémentaires, tenir un cahier de laboratoire, procéder à l'évacuation des déchets, gérer le linge professionnel.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
CAP/BEP (ou équivalent diplôme de niveau V) domaine sanitaire, techniques de laboratoire, habilitation à la conduite d'autoclaves consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Exemple I Préparateur-trice en expérimentation et production végétales

Serre2-vignette

Il s’agit de pratiquer les interventions courantes selon des protocoles établis. L’activité consiste à conduire et à entretenir des cultures en champ, hors sol, sous serre ou en chambre de culture, effectuer la gestion, l'entretien, l'état sanitaire et la multiplication du matériel végétal, assurer l'entretien et la maintenance de premier niveau des installations et du matériel, tenir un fichier d'identification, un cahier de laboratoire, éliminer les déchets végétaux, effectuer les traitements phytosanitaires prescrits.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
CAP/BEP (ou équivalent diplôme de niveau V) production agricole, horticole, viticole, sylvicole consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

Exemple I Soigneur-se

Agneau-vignette

Il s’agit d’assurer l'hébergement et l'entretien des animaux de laboratoire ou d'élevage ainsi que la maintenance de leur environnement. L’activité consiste à assurer l'entretien des litières, de l’alimentation et de l’abreuvement des animaux, observer et surveiller leur attitude, entretenir les lieux d'hébergement et les espaces d'élevage, contrôler leur environnement, gérer, préparer et mettre à disposition le matériel d'élevage et d'expérimentation, tenir un cahier d'observation, procéder à l'évacuation des déchets.

Diplôme minimum requis Filières de formation Portraits Offres d'emploi
CAP/BEP (ou équivalent diplôme de niveau V) soigneur-se, animalier-e, animalier-e de laboratoire, productions animales, formation à l'expérimentation animale consultez nos portraits (bientôt disponible) recherchez une offre d’emploi

En savoir plus

Sciences chimiques, sciences des matériaux

Il s’agit d’étudier et de questionner la matière et ses transformations. Les recherches d’INRAE portent notamment sur la qualité et les transformations des matières premières végétales et animales pour favoriser l’élaboration de produits, aliments et matériaux multi-performants. Selon le champs d’intervention des équipes de recherche, des compétences sont nécessaires en chimie, biochimie, biophysique, génie des procédés, physico-chimie.

02 décembre 2019

Sciences de l'ingénieur et instrumentation scientifique

Les sciences de l’ingénieur réunissent à la fois des savoirs scientifiques (mathématiques, physiques, chimie) et des savoirs technologiques (mécanique, informatique, électronique) pour l’étude et le développement d’objets technologiques complexes. Les recherches d’INRAE transpose ces savoirs et outils avancés pour améliorer la compréhension du vivant et de l’environnement, développer des diagnostics et des traitements plus performants, modéliser et cartographier des processus biologiques ou environnementaux.

02 décembre 2019

Sciences du numérique et modélisation

Les sciences du numérique (calcul et informatique scientifiques) ont pour objet la construction de modèles mathématiques et de méthodes d'analyse quantitative pour analyser et résoudre des problèmes scientifiques. Les modélisations informatiques et mathématiques et la simulation sont utilisées dans les recherches INRAE pour améliorer la compréhension du vivant, développer des diagnostics et des traitements performants, modéliser et simuler les processus biologiques et l’évolution du vivant.

02 décembre 2019