CONCOURS CR-2024-ECOSOCIO-1

Chargé-e de recherche en sociologie de l’environnement

33612 CESTAS

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L’UR ETTIS (Environnement, Territoires en Transition, Infrastructures, Sociétés) associe des compétences en économie, sociologie, géographie, agronomie, science politique, statistiques, mathématiques et sciences de l’ingénieur pour étudier les trajectoires de transitions socio-écologiques face aux changements globaux et les enjeux de justice associés. Le projet scientifique de l’unité s'articule autour de 3 axes de recherche : axe1 interdépendances et inégalités en tension ; axe 2 pratiques et espaces productifs en transition ; axe 3 performances et qualité des services à l’épreuve du changement global.
ETTIS compte 40 scientifiques permanents (chercheur.es et ingénieur.es) et une dizaine de doctorant.es. Vous vous intéresserez à la manière dont les pratiques et les emplois en agriculture se transforment au regard de changements structurels et des attentes sociétales en matière d’environnement et de qualité de vie. Quelles conséquences en termes d’autonomie professionnelle et sur les conditions d’employabilité ? Vous pourrez alors étudier plus spécifiquement ces effets au sein de l’agriculture conventionnelle ou écologisée ; sur les profils des agriculteur.rices et des travailleur.euses agricoles ; leurs positionnements vis-à-vis des préoccupations écologiques et sanitaires portées par les mobilisations collectives et l’action publique environnementale ; et enfin sur les inégalités sociales et environnementales (accès à la terre, aux ressources, à une couverture sociale …). Comment la promotion de modèles de production alternatifs influe sur ces inégalités entre travailleur.euses agricoles ? Susceptible de mobiliser des méthodes quantitatives et/ou qualitatives, vous vous intéresserez à ces questions en France hexagonale et outre-mer ou encore dans d’autres configurations régionales ou nationales que vous estimerez favorables à la comparaison. Vous contribuerez à l’élaboration de programmes de recherche, à la valorisation des résultats acquis, et participerez à la formation par la recherche via l’encadrement régulier de stages, travaux doctoraux et post-doctoraux. Vous concourrez principalement à l’axe 2 du projet scientifique d’ETTIS sur les changements de pratiques et modèles productifs en transition ainsi qu’à l’axe 1 Interdépendances et inégalités en tensions. Vous bénéficierez des relations de coopération de recherche et d’enseignement tissées avec le Centre Emile Durkheim (UMR 5116) et plus largement avec l’Université de Bordeaux dans le cadre du département Changes. Vous pourrez également intégrer les réseaux scientifiques régionaux, nationaux (SHS Pesticides, GERDAL…) et internationaux (EJJE: Environmental Justice /Justice environnementale), co-coordonnés par des membres de l’unité.

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Concours ouvert aux candidats titulaires d’un doctorat (ou équivalent).

Vous mobiliserez des compétences en sociologie de l’environnement, avec une capacité de recherche sur les pratiques agricoles et l’action publique environnementale, ainsi qu’une capacité à travailler en interdisciplinarité en sciences sociales. Un intérêt affirmé pour l’innovation méthodologique sera apprécié.
La maîtrise de l’anglais est souhaitée ainsi qu’une expérience internationale de longue durée ; les lauréats qui n’en auraient pas encore eue devront réaliser un séjour à l’étranger à l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Consultez notre guide pour faciliter la venue et le séjour des scientifiques internationaux à INRAE

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2024-ECOSOCIO-1
  • Corps : CR
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 7
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus