CONCOURS CR-2024-ECODIV-4

Chargé-e de recherche en écologie comportementale des poissons

64310 SAINT PEE SUR NIVELLE

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L’UMR ECOBIOP (Ecologie COmportementale et BIOlogie des Populations de poissons) étudie le fonctionnement des populations de poissons, notamment diadromes (vivant alternativement en eau douce et en eau de mer), sous l’effet des perturbations anthropiques (comme le changement climatique, la pêche, la contamination, la fragmentation des cours d’eau et le repeuplement). La visée ultime de ces recherches est de contribuer à la préservation de la biodiversité des populations de poissons et à la durabilité des services écosystémiques associés. L’originalité du projet d’ECOBIOP repose sur l’intégration de différentes échelles spatio-temporelles et niveaux d’organisation, allant de l’individu à la métapopulation. Pour cela, des champs disciplinaires variés sont combinés : génétique, physiologie, évolution, démographie, écologie comportementale. En outre, différentes approches sont mises en œuvre : approches expérimentales en milieux contrôlés ou in natura, empiriques à partir d’observations in natura, ou virtuelles par simulation in silico. Enfin, différentes espèces sont considérées, avec des caractéristiques biologiques, des statuts de conservation et des enjeux sociétaux variés (anguille européenne, aloses, saumon atlantique, truite, lamproies).

La variation comportementale à différentes échelles (intra- et inter- individu, population, ou environnement) peut être un puissant levier d’adaptation face aux changements environnementaux. Comprendre comment elle contribue à la biodiversité intraspécifique et à la dynamique adaptative des populations demeure un des grands défis en écologie.

Vous développerez un programme de recherche en écologie comportementale, centré sur l’étude de la variabilité des comportements (compétition, migration, coopération, reproduction) en environnement changeant. Son objectif général sera d’évaluer les coûts et bénéfices en termes de valeur sélective des choix comportementaux individuels, en fonction de changements tendanciels de la moyenne et/ou de la variance environnementale. L’environnement pourra comporter des éléments abiotiques (e.g., température) ou biotiques (e.g. densité). Pour aborder ces questions, vous pourrez combiner des approches empiriques et/ou expérimentales, en milieu contrôlé et/ou in natura, en vous appuyant notamment sur les moyens disponibles à ECOBIOP. Vous confronterez vos travaux aux dernières approches théoriques. Au travers de collaborations, vous pourrez aussi intégrer les contraintes proximales (allocation, budget énergétique, syndrome) ou génétiques de l’expression des comportements. Le contexte sera principalement celui des espèces de poissons diadromes, à différents stades de vie, et des effets des changements locaux et globaux sur les différents écosystèmes exploités par ces espèces. Vos recherches contribueront ainsi directement à alimenter l’ambition de développer une approche d’écologie prédictive intégrative, au cœur du projet d’ECOBIOP. Vous pourrez contribuer à développer l’enseignement en écologie comportementale, notamment dans les formations de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA, campus d'Anglet).

Au sein du département ECODIV à INRAE, vos travaux contribueront à la prise en compte de l’impact des comportements sur la dynamique d’écosystèmes faiblement anthropisés, en lien avec d’autres espèces modèles (ongulés forestiers, insectes …). Vous pourrez enfin bénéficier de réseaux de collaborateurs nationaux et internationaux déjà fonctionnels dans les domaines académiques, de l’expertise ou du transfert (comme le Laboratoire International Associé MacLIFE avec Bilbao et Berkeley, ou le pôle de recherche et développement MIAME avec l’OFB).

Votre équipe vous en dit plus sur votre futur job

Travail en milieux naturel, éventuellement sur site isolé.
Permis de conduire souhaité pour accéder aux sites d'étude distants

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Concours ouvert aux candidats titulaires d’un doctorat (ou équivalent).

Compétences exigées :
- Doctorat en écologie/biologie des poissons
- Expérience de recherche en écologie comportementale,
- Capacité à formuler et mettre en œuvre des stratégies d’échantillonnage et des plans expérimentaux.

Compétences recommandées :
- Modélisation statistique
- Aptitude à travailler en équipe avec des techniciens et chercheurs.

La maîtrise de l'anglais est nécessaire et une expérience internationale de longue durée est souhaitée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l’issue de l’année de stage

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Consultez notre guide pour faciliter la venue et le séjour des scientifiques internationaux à INRAE

Modalités pour postuler

  1. Je télécharge le guide Guide des candidats pdf - 3.60 MB
  2. Je note le numéro du profil CR-2024-ECODIV-4
  3. Je m'inscris GO

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2024-ECODIV-4
  • Corps : CR
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 5
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus