CONCOURS CR-2024-ECODIV-2

Chargé-e de recherche en écologie - Vulnérabilité et résilience des services écosystémiques en contexte méditérranéen

13100 LE THOLONET

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Ce poste est proposé pour l’unité RECOVER qui développe des travaux sur les risques environnementaux et le fonctionnement des écosystèmes méditerranéens. Il est positionné au sein de l’équipe EMR. Cette équipe travaille sur les risques incendies, la dynamique forestière et les services écosystémiques (SE) en particulier ceux associés aux formations forestières méditerranéennes sous contraintes climatiques et de régimes de perturbation. Votre mission sera d'effectuer des recherches sur la vulnérabilité et la résilience des services écosystémiques dans le contexte de changements globaux. Vous serez également chargé.e de proposer des solutions pour réduire les risques de pertes de services associés à ces transformations environnementales et sociétales.

Vos travaux s’inscriront dans les démarches de l’écologie fonctionnelle et de l'écologie des communautés à l’échelle de paysages. Des travaux antérieurs conduits dans l’équipe ont été centrés sur l’évaluation à dire d’expert des capacités en SE des écosystèmes forestiers. Il est attendu de relier de façon plus approfondie et plus spécifique, la capacité en SE et les fonctions de ces écosystèmes. Pour cela, plusieurs hypothèses pourront être explorées et en tout premier lieu, la prééminence de la productivité primaire nette et ses structures associées (biomasse, recouvrement de la végétation) sur la capacité de ces écosystèmes à rendre un grand nombre de services d’approvisionnement (bois, fibre, énergie, nourriture), mais également de régulation (qualité de l’air, séquestration du carbone, contrôle de l’érosion). En région méditerranéenne, la productivité primaire nette est particulièrement impactée lors de perturbations (incendies, sécheresses) conduisant à un dépérissement forestier. Sa dynamique est fortement susceptible de contraindre la résilience du système forestier et d'affecter sa capacité à fournir des SE. L’importance de la biodiversité et notamment de la diversité en groupes fonctionnels méritera d'être étudiée comme levier de résilience et moteur primaire de la fourniture de services d’approvisionnement, de régulation, ainsi que de certains services culturels (valeurs emblématiques, activités récréatives).
Votre projet se centrera d’abord sur l’évaluation de l’impact du couvert végétal, caractérisé en termes de biomasse et de composition spécifique sur une liste limitée de services écosystémiques, qu’il conviendra d’identifier et d’argumenter en regard de leur importance dans les milieux forestiers et arbustifs méditerranéens. Pour cela vous pourrez vous appuyer sur les scientifiques de l’équipe EMR travaillant sur la dynamique écologique des écosystèmes forestiers sous contraintes climatiques et soumis au risque incendie, ainsi que sur l’évaluation écologique des services écosystémiques. Vous aborderez ensuite la dimension temporelle de la vulnérabilité des écosystèmes forestiers et des SE aux risques. Il s’agira en particulier de caractériser la capacité des écosystèmes à fournir des services qui varient au cours de l’année mais aussi au cours de la succession forestière.

Ces recherches nécessitent l’acquisition et le traitement de données spatialisées et vous bénéficierez pour cela de l’appui des ingénieurs travaillant dans ce domaine (notamment sur l’information télé-acquise) au sein de l’équipe EMR et de la cellule transversale GeoRECOVER de l’unité. Enfin votre action s’inscrira dans les réseaux et consortia nationaux et européens sur la thématique des risques, du climat et des services écosystémiques.

Déplacements en France ou à l’international (permis de conduire requis), travail en milieu naturel pour une part

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Concours ouvert aux candidats titulaires d’un doctorat (ou équivalent).
Doctorat en écologie
. Expérience attendue sur l'évaluation écologique des services écosystémiques.
Des compétences sont attendues en modélisation des processus écologiques ou des services écosystémiques (par ex. modèles bayésiens, réseaux de neurones, biostatistiques) .
Des compétences en programmation (par ex. python, R) et en géomatique seront appréciées.
Vous aurez le goût et l’aptitude de travailler en interdisciplinarité.
Vous êtes doté-e d’une bonne capacité de conceptualisation et vous savez travailler en équipe et au sein d’un réseau de collaborations.
La maîtrise de l'anglais est requise, une expérience internationale de longue durée est souhaitée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Consultez notre guide pour faciliter la venue et le séjour des scientifiques internationaux à INRAE

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2024-ECODIV-2
  • Corps : CR
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 4
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus