CONCOURS IR24-BAP-3

Ingénieur-e en expérimentation et production végétales

34000 MONTPELLIER

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez affecté-e dans l'équipe de "Modélisation et analyse de l'interaction genotype environnement " (MAGE).
Votre travail s'appuiera sur :
1. les collections de ressources génétiques de la communauté génétique du maïs assemblées et créées en particulier à Génétique Quantitative et Evolution (GQE) et au Laboratoire d'Ecophysiologie des Plantes sous Stress Environnementaux (LEPSE) ;
2. le travail engagé de longue date par le LEPSE pour structurer des réseaux d'essais instrumentés au champ pour la génétique et la phénomique dans les plateformes expérimentales (académiques et privées) françaises et européennes ;
3. et plus largement, la communauté de recherche autour de la génétique du maïs française et européenne qui s'est structurée autour de différents programmes (par exemple projets DROPS, Amaizing, INVITE) mais aussi internationale (réseau de Randall Wisser, US, Genomes-to-Fields, CIMMYT, GCP, ...). AF16
Vous vous appuierez sur les méthodes et outils du phénotypage développés au LEPSE et dans l'IR Phenome-Emphasis ainsi que sur les compétences associées (techniciens, ingénieurs en phénomique, gestion de données). Le verrou principal étant organisationnel et méthodologique, il ne s'agira pas tant de développer de nouveaux outils, que de permettre leur assemblage efficace dans un pipeline de méthodes allant de la conception de réseaux à l'analyse de Big-data. La plupart de ces outils et méthodes sont déjà développés mais de façon individuelle et déconnectée. Vous profiterez des compétences du LEPSE en matière de phénomique, de gestion de données (systèmes d'information, base de données), de modélisation et de génétique. A court terme, ces travaux seront financés et s'inscriront dans le cadre de projets qui cherchent à démontrer que notre approche de biologie numérique combinant génétique quantitative et modélisation peut permettre une sélection plus efficace pour des nouveaux scénarios environnementaux et de conduite des cultures (ex : PAF-Expose ; espace phénotypique de l'adaptation ; MUSE-Explore : traits/allèles d'adaptation dans la diversité historique ; H2020-INVITE : zonation agro-écologique des cultures en Europe ; PRIMA-Dromamed : adaptation aux températures élevées du maïs dans le bassin Méditerranéen).

Missions en France et à l'étranger.

Formations et compétences recherchées

Master, diplôme d'études approfondies, diplôme d'études supérieures spécialisées, diplôme d'ingénieur.

Un diplôme d'ingénieur en agronomie et/ou un doctorat en écophysiologie, phénomique, génétique, ou d'une discipline proche est souhaitable.
Vos expériences professionnelles démontrent vos capacités d'organisation expérimentale (conception / organisation / logistique) à large échelle (ex : plateformes haut-débit / réseaux d'essais instrumentés au champ), d'analyse de données hétérogènes multi-source et multi-échelles (ex : télédétection, drones, réseaux de capteurs, ...). Ces capacités seront appuyées par un solide bagage théorique en statistique (et/ou génétique quantitative) et des compétences en programmation (R, Python, etc...).
Vous devrez avoir une forte capacité d'organisation de collectifs et de communication, et faire preuve d'autonomie et d'initiative.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : IR24-BAP-3
  • Corps : IR
  • Catégorie : A
  • Emploi-type : A1C46
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : IRA10
  • Rémunération selon expérience : Minimum 2955€ avec une moyenne à l’embauche de 3439€ (brut/mois)

En savoir plus

Mode d'emploi des concours en 4 pages