CONCOURS IR24-ACT-2

Géomaticien-ne en agroécologie

31320 CASTANET TOLOSAN

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous travaillerez dans l'unité mixte de recherche Dynamiques et écologie des paysages agriforestiers (DYNAFOR) qui a pour objectif de générer des connaissances sur les représentations, le fonctionnement écologique, la gestion et la gouvernance des paysages agriforestiers afin de contribuer à la mise en place de pratiques agroécologiques durables. L'unité est composée de 45 agents permanents qui collaborent dans un contexte fortement interdisciplinaire (télédétection, écologie des paysages et sciences sociales). L'unité étudie la biodiversité et les services écosystémiques dans une large gamme de paysages agriforestiers associés à la polyculture-élevage et à l'élevage de montagne. Pour accompagner les transitions agroécologiques, les politiques publiques ont un besoin croissant d'indicateurs agroécologiques spatialisés, que ce soit au niveau régional, national ou européen (ex. Politique Agricole Commune, Stratégie Bas Carbone). Cependant, les indicateurs existants ne répondent que très partiellement à ces besoins. Les nouveaux produits issus de la télédétection et l'ouverture des données représentent une opportunité de combler ces manques. Le développement d'indicateurs et de méthodes de cartographie nécessitent une combinaison de compétences en ingénierie géomatique et télédétection, en développement informatique mais aussi, une bonne compréhension des attentes des acteurs des politiques publiques et des enjeux autour des indicateurs à produire. Vous soutiendrez le développement des travaux de l'unité sur ce thème en conduisant des travaux en géomatique et télédétection, centrés sur les représentations spatiales et temporelles des paysages agriforestiers et l'évaluation de leur multifonctionnalité pour l'appui aux politiques publiques en faveur de l'agroécologie. Vous conduirez des travaux sur trois axes: (1) en collaboration avec les chercheur-se-s de l'unité en télédétection, identifier les milieux semi-naturels et leur évolution, (2) en vous appuyant sur les données collectées par le groupe OrgaTerrain dans les sites d'études à long-terme de l'unité, caractériser la qualité des milieux semi-naturels et agricoles en lien avec leur âge, composition végétale et pratiques agricoles/sylvicoles, (3) en collaboration avec les chercheur-se-s en écologie et sciences politiques, contribuer au développement d'indicateurs agroécologiques pour la conception et l'évaluation des politiques publiques. Vous étudierez dans un premier temps les arbres hors forêts, avant d'ouvrir par la suite à d'autres milieux semi-naturels, notamment les prairies. Vous contribuerez plus particulièrement à l'axe "Gestion et gouvernances des paysages agriforestiers" de Dynafor. Les travaux seront conduits prioritairement sur les deux sites d'étude à long terme de Dynafor, les vallées et coteaux de Gascogne et les Pyrénées, au sein de la Zone Atelier PYGAR. Ils s'inscriront notamment dans la lignée des projets ANR France Relance Tel-HAIE, SCO EagleHedges, H2020 NIVA et Horizon Europe Agroecology-Transect. Activités : (1) Vous explorerez de nouvelles approches pour cartographier automatiquement les arbres hors forêts à partir d'images, y compris à partir de données historiques en exploitant des algorithmes d'apprentissage machine ; (2) Vous développerez des chaînes de traitement pour détecter les changements de ces milieux ; (3) Vous aurez en charge la poursuite du développement d'un outil logiciel sous SIG pour caractériser automatiquement les haies et leur multifonctionnalité ; (4) Vous aurez en charge le développement informatique d'outils de cartographie d'indicateurs agroécologiques impliquant des compétences en analyse spatiale, analyse de données, traitement d'images, algorithmique et programmation (ex. Python) ; (5) Vous contribuerez, avec les écologues et les sciences sociales et en partenariat avec les acteurs des politiques publiques, à co-construire des indicateurs agroécologiques pour la conception et l'évaluation des politiques publiques.

Permis B recommandé, notamment pour les déplacements sur les sites d'études de DYNAFOR, avec participation au travail de récolte de données écologiques sur le terrain.

Formations et compétences recherchées

Master, diplôme d'études approfondies, diplôme d'études supérieures spécialisées, diplôme d'ingénieur.

Vous êtes titulaire d'un master ou d'un diplôme d'ingénieur. Un doctorat en télédétection/géomatique est souhaitable. Vous possédez de solides compétences en analyse de données spatiales vectorielles et en analyse d'images par apprentissage machine. Vous avez une bonne expérience dans le développement informatique (algorithmique et programmation orientée-objet en Python) au sein d'environnements SIG ou en mobilisant les libraires du domaine (GeoPandas, Shapely, GDAL/OGR, rasterio, scikit-learn, scikit-image, OpenCV). Vous avez démontré-e votre capacité à vous intégrer dans un laboratoire interdisciplinaire, si possible en collaboration avec les sciences de l'environnement et/ou en partenariat avec les acteurs des politiques publiques. Une très bonne maîtrise du français est requise. La maîtrise de l'anglais et une expérience internationale sont souhaitables.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : IR24-ACT-2
  • Corps : IR
  • Catégorie : A
  • Emploi-type : D1B42
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : IRD03
  • Rémunération selon expérience : Minimum 2955€ avec une moyenne à l’embauche de 3439€ (brut/mois)

En savoir plus

Mode d'emploi des concours en 4 pages