CONCOURS IE24-SPE-4

Ingénieur-e en biologie

68000 COLMAR

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L'Unité Santé de la vigne et qualité du vin développe des travaux sur les interactions entre la vigne et ses bioagresseurs fongiques et viraux ainsi que sur la transmission des virus par vecteurs. L'équipe Virologie-Vection qui comprend 20 personnes étudie la biologie et la transmission des virus affectant la vigne et évalue différentes méthodes de lutte contre les virus de vigne. L'équipe porte également un axe de recherche sur l'étude des interactions moléculaires entre les plantes hôtes, les virus, et les pucerons vecteurs. Ces dernières années, l'équipe a montré que les virus entrainaient des dérégulations dans les plantes hôtes et dans les pucerons avec un impact sur le comportement des pucerons et donc potentiellement sur l'acquisition et la transmission des virus. Les analyses transcriptomiques des plantes infectées et des pucerons virulifères ont permis d'établir des catalogues de gènes candidats dans la plante hôte et le puceron dont la validation fonctionnelle doit être conduite.

Votre mission principale sera de concevoir les expérimentations permettant de perturber l'expression des gènes candidats dans les plantes et les pucerons afin d'analyser leur effet sur le comportement des pucerons.

Vous participerez à la sélection des gènes candidats les plus pertinents sur la base d'études bibliographiques et vous sélectionnerez les techniques de biologie moléculaire les plus appropriées pour conduire la validation fonctionnelle. L'étude de la fonction des gènes dans les plantes pourra être conduite par transgénèse, expression transitoire ou par VIGS (virus-induced gene silencing), des techniques maitrisées au laboratoire. L'inhibition ou la surexpression des gènes candidats sera contrôlée par RT-PCR quantitative. Ces analyses seront combinées à des études de localisation tissulaire ou cellulaire par microscopie à fluorescence des protéines sélectionnées. Vous optimiserez les techniques de validation fonctionnelle des gènes candidats à mettre en oeuvre chez le puceron. L'ARN interférence est développée au laboratoire pour inhiber l'expression des gènes chez les pucerons mais avec une efficacité variable selon le gène. Votre travail sera complété par une analyse du comportement et de la fitness des pucerons sur les plantes modifiées, ou du comportement et de la fitness de pucerons chez lesquels l'expression des gènes aura été modifiée. Des tests de transmission des virus à partir des plantes modifiées ou par les pucerons modifiés seront également réalisés pour voir l'impact des modifications sur la transmission des virus. Vous assurerez une veille technologique dans le domaine et le déploiement des nouveaux outils de biologie moléculaire et cellulaire.

Formations et compétences recherchées

Vous possédez des connaissances théoriques et pratiques en biologie moléculaire et cellulaire. Vous avez une première expérience dans la mise en oeuvre de ces techniques, dans l'encadrement et la valorisation des résultats sous forme de rapports, publications et présentations orales. Des connaissances préalables dans le domaine des interactions plante-agresseurs sont requises et une expérience dans le domaine de la virologie végétale est souhaitée. Vous possédez une aptitude et le goût du travail en équipe.
Le poste nécessite la maitrise de l'anglais écrit et parlé.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez  :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Ce poste est à pourvoir par voie de concours internes

Ces concours sont ouverts aux agents (fonctionnaires et contractuels en CDD/CDI) des 3 versants de la fonction publique (État, territoriale, hospitalière), des établissements publics qui en dépendent, aux militaires, aux magistrats, aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale ou qui justifient d’une durée de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

Les candidats doivent être :
- en fonction à la date de clôture des inscriptions ;
- et remplir les conditions d'ancienneté requises (voir guide des candidats).

Référence de l'offre

  • N° profil : IE24-SPE-4
  • Corps : IE
  • Catégorie : A
  • Emploi-type : A2A43
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : IE-ABCD-24

En savoir plus