CHAIRE CPJ24-ALIMH-1

Evaluation de l'importance de l'immunotoxicité de l'exposome dans la relation xénobiotiques-santé

31300 TOULOUSE

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Nature et objet du projet de recherche à développer et activités associées :
Le candidat développera un projet de recherche qui aura pour enjeu de caractériser l’immunotoxicité de l’exposome, d’en évaluer les bases moléculaires et cellulaires ainsi que les conséquences physiologiques et physiopathologiques. Les verrous majeurs à lever relèvent à la fois de la définition des expositions multiples, des approches méthodologiques à développer (multi- et trans-disciplinaires) et de la caractérisation des mécanismes impliqués.
Si l’exposome chimique fait jusqu’à présent l’objet de nombreux travaux de recherche, prendre en compte la complexité de l’exposome dans toutes ses dimensions (chimiques, biologiques, nutritionnelles, psychologiques) relève du challenge. A titre d’exemple, une attention pourrait être portée aux facteurs de stress endogènes, générés suite aux expositions incluant des stress nutritionnels, ou encore aux facteurs de stress exogènes comme le stress psychologique, dont la prise en compte comme acteur de l’exposome dans les études cliniques et de recherche fondamentale est actuellement faible.
L’ambition de ce projet consiste à (i) innover, établir, et paramétrer les modèles d’études in vivo et in vitro les plus pertinents de la co-exposition envisagée, sur site ou en collaboration et (ii) décrypter les mécanismes d’action impliqués afin de proposer à terme des biomarqueurs d’effets.

Nature et objet du projet d’enseignement :
L’Unité Toxalim étant UMR avec l’ENVT l’intégration du recrutement dans deux modules d’enseignement dispensés à l’ENVT sera facilitée et en accord avec le projet de l’Unité. De plus, aussi bien Toxalim que l’ENVT font partie de l’Ecole Doctorale Sciences Ecologiques, Vétérinaires Agronomiques et Bioingénieries –Université de Toulouse.
La personne recrutée aura en charge la création de nouveaux enseignements en immunotoxicité et multiexpositions qui ne sont que peu ou pas dispensés en raison de l’absence de procédures réglementaires obligatoires dans les essais toxicologiques ou écotoxicologiques réalisés lors de la mise sur le marché de nouveaux intrants. Cette innovation en enseignement se révèle nécessaire compte tenu des risques liés à l’exposome et son impact immunotoxicologique en santé animale et humaine, notamment à travers la consommation des résidus de contaminants dans les denrées carnées.
Ainsi, l’innovation en enseignement consistera à créer (i) un enseignement en cursus vétérinaire intitulé : « Multiexpositions : impact sur la santé animale et humaine » au sein de l’UE Pharmacie, pharmacologie et toxicologie générales. Une finalité des connaissances dispensées sera leur application au médicament vétérinaire. Le volume de cet enseignement sera de 27h équivalent TD.et (ii) un enseignement au sein du Master BioTox cohabilité UPS-ENVT intitulé : « Exposome : évaluation des risques et règlementation ». Une finalité des connaissances dispensées concernera la prise en compte au niveau réglementaire des scenari d’exposition multiple. Le volume de cet enseignement sera de 19h équivalent TD.

Moyens et financements associés :
Package ANR : 200 000€
Package INRAE : 176 400€
Total : 376 400€

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Le candidat ou la candidate doit :
- être titulaire d’un doctorat ou d'un titre universitaire étranger jugé équivalent
- avoir une expérience dans le domaine de l’immunité intestinale et la physiologie
- être doué(e) de motivation, capacité d’encadrement scientifique et pédagogique
- proposer des méthodes pertinentes au regard des verrous identifiés
- proposer un projet de recherche avec des effets structurants du projet au sein du laboratoire et en cohérence avec la politique de site
- être en capacité d’intégrer des réseaux de recherche notamment européens
- être en capacité d’encadrer une équipe et de mobiliser des moyens complémentaires pour financer le projet.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Consultez notre guide pour faciliter la venue et le séjour des scientifiques internationaux à INRAE

Nature du contrat

Les chaires de professeur junior permettent de recruter des scientifiques sur projet de recherche et d’enseignement pendant une durée de 3 ans. Puis, à l’issue de cette période et après évaluation de votre valeur scientifique et de votre aptitude professionnelle, vous pouvez accéder à un emploi de titulaire dans le corps des directeurs et directrices de recherche de 2e classe (DR2).

Une convention de recherche et d’enseignement précisera le parcours de titularisation que vous suivrez afin de vous permettre d'acquérir une qualification en rapport avec les missions du corps dans lequel vous avez vocation à être titularisé-e.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 12 avril 2024. Seuls seront convoqués à l’audition les candidats et les candidates préalablement sélectionné-es sur dossier par la commission de sélection.

Référence de l'offre

  • N° profil : CPJ24-ALIMH-1
  • Corps : Chaire de Professeur Junior
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 3

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus