CHAIRE CPJ24-AGROECOSYSTEM-1

Optimiser la production et la mobilisation de différents types de biomasse pour de multiples usages dans un contexte de transition énergétique et agroécologique

80557 ESTREES-MONS

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Nature et objet du projet de recherche à développer et activités associées :
Optimiser l'articulation entre production et valorisation de différents types de biomasse est un levier important pour répondre aux enjeux des transitions agroécologique et énergétique et de la neutralité carbone. Cela pose cependant beaucoup de questions liées à l'évaluation de la ressource disponible, aux compétitions entre usages, à la soutenabilité des systèmes de production et de valorisation envisagés, et à l'influence des contraintes associées au changement climatique.
Cette Chaire de Professeur Junior a pour ambition d'imaginer, explorer, évaluer des scénarios innovants combinant de façon complémentaire la production et la mobilisation de différents types de biomasse (résidus de culture, cultures dédiées pérennes ou annuelles, cultures intermédiaires...) et les multiples usages possibles de cette biomasse (alimentation, production énergétique selon les différentes voies possibles, production de biomolécules, maintien de la qualité du sol...). Les questions de recherche concernent (i) la capacité à combiner de façon dynamique diversité des ressources et diversité des usages pour optimiser la valeur ajoutée, (ii) l’appréciation des effets du changement climatique sur la disponibilité de ces ressources et la diversité de leurs usages, (iii) et l’identification des échelles optimales d'organisation des productions et des flux. L’échelle territoriale sera privilégiée. La démarche générale mise en œuvre associera la co-construction de scénarios avec des acteurs, leur modélisation en mobilisant des modèles aux échelles parcellaire (ex : STICS) et territoire et leur évaluation multicritère (usage des sols, production alimentaire et énergétique, émissions de gaz à effet de serre et stockage de carbone…), tout en visant à moyen-terme des perspectives d’extension vers des échelles spatiales plus vastes. L'enjeu finalisé est à la fois de renforcer la capacité à éclairer les politiques publiques et d’identifier les besoins induits dans différents domaines de recherche (cycles biogéochimiques, amélioration génétique, modélisation des flux de matière et d'énergie,...).

Nature et objet du projet d’enseignement :
L’ambition du projet d’enseignement associé à cette Chaire de Professeur Junior est de former les chercheurs qui travailleront dans le futur sur les méthodes de conception et d’évaluation de scénarios bioéconomiques, ainsi que les cadres territoriaux qui seront impliqués dans leur mise en œuvre opérationnelle et qui seront leurs interlocuteurs. L'objectif est de développer à l'échelle de 5 ans une offre de formation cohérente, dont la personne recrutée serait la coordinatrice, sous la forme d'une spécialité de master.
Le parcours de formation inclura la sensibilisation aux enjeux de la bioéconomie, de solides éléments sur la production de différents types de biomasse, les contraintes associées, leur potentiel pour différents types d'usages et services, les tensions mais aussi synergies pouvant en résulter. Il donnera une place importante au processus de construction des scénarios (méthodes participatives), à l’implication des diverses catégories d’acteurs (agriculteurs, transformateurs, consommateurs), à la modélisation et à l'évaluation multicritère des performances des scénarios territoriaux imaginés et aux méthodologies associées.
Dans un premier temps la contribution de la Chaire de Professeur Junior se fera sous la forme d'interventions coordonnées (modules de formation doctorale par exemple) dans les différents établissements d’enseignement supérieur associés à BioEcoAgro en France et en Belgique (Gembloux Agro-Bio Tech, Junia, Université de Lille, ...) venant compléter les maquettes existantes, pour prendre progressivement la forme d'une formation autonome.

Financement et moyens associés :
Vous disposerez d’un package de 321 k€ que vous pourrez utiliser pour financer vos recherches et recruter des collaborateurs (doctorant.e et post-doctorant.e).
La direction de la recherche de la Région Hauts-de-France a confirmé son soutien aux demandes de Chaires de Professeur Junior que pourrait porter BioEcoAgro. Cela pourrait se traduire par des financements complémentaires aux financements ANR ou des demi-bourses de thèses dédiées.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Doctorat ou équivalent
Vous avez des compétences approfondies en agronomie et en modélisation des cultures.
Des connaissances portant sur les processus de valorisation et de fractionnement de la biomasse et/ou sur l’évaluation des impacts environnementaux des systèmes agricoles seraient particulièrement appréciées.

Vous avez le goût de la transmission et de l’enseignement.
La maîtrise de l’anglais est souhaitée ainsi qu’une expérience internationale de longue durée.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Consultez notre guide pour faciliter la venue et le séjour des scientifiques internationaux à INRAE

Nature du contrat

Les chaires de professeur junior permettent de recruter des scientifiques sur projet de recherche et d’enseignement pendant une durée de 3 ans. Puis, à l’issue de cette période et après évaluation de votre valeur scientifique et de votre aptitude professionnelle, vous pouvez accéder à un emploi de titulaire dans le corps des directeurs et directrices de recherche de 2e classe (DR2).

Une convention de recherche et d’enseignement précisera le parcours de titularisation que vous suivrez afin de vous permettre d'acquérir une qualification en rapport avec les missions du corps dans lequel vous avez vocation à être titularisé-e.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 12 avril 2024. Seuls seront convoqués à l’audition les candidats et les candidates préalablement sélectionné-es sur dossier par la commission de sélection.

Référence de l'offre

  • N° profil : CPJ24-AGROECOSYSTEM-1
  • Corps : Chaire de Professeur Junior
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 2
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus