Thèse OT-6215

Doctorant-e en hydrologie sur la prévision des débits à l’aide d’une approche multi-modèle semi-distribuée

92160 Antony

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez accueilli-e au sein de l'unité de recherche HYCAR (Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés : Ressources, Risques, Restauration), qui regroupe, sur le site d’Antony (92), une quarantaine de scientifiques dont 20 permanents. L’unité est composée de trois équipes travaillant respectivement sur l’ingénierie écologique (ARTEMHYS), l’hydroécologie fluviale (HEF) et l’hydrologie des bassins versants (HYDRO). Vous serez positionné-e au cœur d’une unité très dynamique dans les domaines de la modélisation et de l'observation, HYCAR étant reconnue à l'échelle internationale notamment pour ses modèles et ses bases de données hydrologiques et écologiques.

Rattaché-e à l’équipe HYDRO, vos recherches de thèse porteront sur le développement d’une approche de modélisation hydrologique semi-distribuée et multi-modèle pour la prévision des débits.

La thèse a pour ambition de développer une approche multi-modèle basée sur un cadre de modélisation hydrologique semi-distribué et un ensemble de modèles globaux. Elle explorera une nouvelle approche multi-modèle basée sur un modèle semi-distribué, qui autorise le choix de différents ensembles de modèles à l’échelle des sous-bassins, c’est-à-dire une variabilité spatiale des structures de modèles. Elle cherchera également à combiner au mieux des ensembles de modèles à l’échelle des sous-bassins pour quantifier les incertitudes de modélisation. La démarche sera mise en œuvre dans le cadre général du modèle GRSD développé à INRAE-Antony, mais placé ici dans un objectif de prévision des débits en temps réel. L’approche sera testée sur un grand échantillon de bassins versants français. Un cas d’étude phare de la thèse sera le bassin versant du Rhône, sur lequel la Compagnie nationale du Rhône (CNR), partenaire du projet, réalise en routine des prévisions des débits pour différents objectifs, dont la production hydroélectrique et la sécurité des ouvrages. La thèse sera rattachée à l’école doctorale Géosciences Ressources Naturelles et Environnement (GRNE, ED 398, http://ed398.sorbonne-universite.fr).

Vous serez plus particulièrement en charge de :

  • Réaliser une synthèse bibliographique sur le thème de la thèse et constituer une base de données hydroclimatiques nécessaire à l’évaluation des méthodologies développées (année 1) ;
  • Mettre en place un outil de modélisation adapté à l’approche multi-modèle semi-distribuée (années 1 et 2) ;
  • Explorer les qualités et limites de l’approche multi-modèle en mode de simulation des débits  sur la base d’un protocole de test adapté (année 2) ;
  • Adapter l’approche multi-modèle à la prévision des débits (sans ou avec assimilation des données de débit) sur la base d’un protocole de test adapté (années 2 et 3) ;
  • Appliquer la méthodologie sur l’ensemble de la base de données et plus spécifiquement sur le bassin versant du Rhône (années 2 et 3) ;
  • Rédiger un mémoire de thèse (année 3) et valoriser les résultats de la thèse par des articles scientifiques et des communications dans des conférences (années 1 à 3).

  • Activité à Antony (92, Île-de-France), essentiellement sur poste informatique
  • Déplacements professionnels peu fréquents, liés à la valorisation des travaux (conférences notamment) et à des courts séjours (≤ 5 jours) à la CNR à Lyon
  • Bâtiment non adapté aux personnes porteuses d’un handicap moteur
  • Accès à un restaurant collectif pour le déjeuner et aux activités de l’association sportive et culturelle du Centre
  • Parking sur place
  • Accès aisé par les transports en commun (RER B et C : https://www6.jouy.inrae.fr/hycar/Comment-venir-a-INRAE-Antony/Acces)

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Formation recommandée :

  • Titulaire d’un Master 2 ou d’un diplôme d’ingénieur dans le domaine des sciences de la Terre, de l’environnement, de l’hydrologie ou de la modélisation

Connaissances souhaitées :

  • Connaissances approfondies en hydrologie générale
  • Bonnes connaissances en modélisation hydrologique
  • Goût prononcé pour la programmation informatique (R, Fortran)
  • Très bon niveau en anglais scientifique (oral et écrit)
  • Aisance rédactionnelle et en présentation orale

Expérience appréciée :

  • Expérience dans le domaine de la recherche
  • Expérience dans le domaine de la modélisation ou la prévision hydrologique

Aptitudes recherchées :

  • Autonomie dans le travail
  • Bon relationnel

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

Le dossier de candidature comprendra :

  • Une lettre de motivation, exposant notamment l’intérêt pour le sujet et le domaine de la recherche,
  • Un CV détaillé, avec les coordonnées de deux référents,
  • Les relevés de notes de M1 et M2 (ou niveau équivalent), avec mention du classement et du nombre d’étudiants de la formation si disponibles,
  • Une note de deux pages maximum détaillant la vision personnelle du - de la candidat-e sur le sujet proposé et les recherches à réaliser.

Dossier à transmettre à Charles Perrin, animateur de l’équipe HYDRO https://webgr.inrae.fr/

Offre_these_HYCAR-HYDRO_Multimodele_V2.docxdocx - 97.64 KB

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 3 ans
  • Début du contrat : 01/10/2020
  • Rémunération : 1770€ brut par mois
  • N° de l'offre : OT-6215
  • Date limite : 10/07/2020
Le centre Ile-de-France - Jouy-en-Josas - Antony

UR1462 HYCAR Hydrosystèmes continentaux anthropisés : ressources, risques, restauration 92160 Antony

Contact