Postdoc OT-21970

Post-doctorant en modélisation hydrologique : quantification de l'impact hydro-sédimentaire de la fonte et du retrait glaciaire sur le bassin versant du Rhône

69100 VILLEURBANNE

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez accueilli(e) au sein de l’unité de recherche RiverLy, qui allie des compétences en hydrologie, hydraulique, chimie environnementale, écologie, écotoxicologie, et microbiologie pour développer des approches aux différentes échelles structurant les hydrosystèmes pour appréhender la qualité, le fonctionnement et les dynamiques des hydrosystèmes. Ses recherches interdisciplinaires visent à mieux prendre en compte les risques naturels et anthropiques pour une meilleure gestion et restauration des cours d'eau. L’équipe Hydrologie des Bassins Versants (HYBV) étudie le fonctionnement des bassins versants, les ressources en eau et les risques associés (crues, sécheresses). Elle développe notamment une approche de modélisation hydrologique spatialisée pour répondre aux enjeux de la gestion de la ressource en eau dans un contexte de changement global (climat, occupation du sol, usages, etc.).

L’équipe HYBV développe depuis 2013 le modèle hydrologique distribué J2000-Rhône (Morel et al., 2022), avec le soutien de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse et de CNR (Compagnie Nationale du Rhône), dans l’objectif  d’améliorer les connaissances et de réaliser des études prospectives sur la ressource en eau à l’échelle du bassin versant (France et Suisse), dans un contexte de changement global (changement climatique, interactions ressources - usages). Ce modèle intègre une composante glaciaire évolutive. Dans le cadre du 7ème programme de l’Observatoire des Sédiments du Rhône (OSR7), une action est prévue sur la quantification, à l’aide de J2000-Rhône, de l’impact hydro-sédimentaire de la fonte et du retrait glaciaire. L’objectif du poste proposé est de réaliser ce travail, en intégrant notamment une composante d’érosion dans J2000-Rhône couplée avec l’hydrologie, en la validant à partir des données de l’observatoire, et en allant jusqu’à des simulations exploratoires de projections sous changement climatique pour dimensionner une étude prospective ultérieure.

En tant que post-doctorant(e), vous serez en charge en charge de :

  • Prendre en main une composante d’érosion pour J2000 déjà développée par l’équipe de l’Université Friedrich-Schiller de Jena en Allemagne, sur la base de l’approche MUSLE (Modified Universal Soil Loss Equation) dérivée de l’équation USLE, de terminer son développement si nécessaire et de l’intégrer à J2000-Rhône.
  • Valider le modèle couplé ainsi construit, à partir des données d’observation du réseau de l’OSR, des résultats des modèles construits dans le programme précédent de l’OSR, ainsi que d’autres sources de données potentielles (projets de recherche réalisés en zone alpine, données opérationnelles non intégrées au réseau si disponibles, etc.).  ;
  • Mettre en œuvre le modèle J2000-Rhône avec composante glaciaire, et couplé avec la composante d’érosion développée dans une première simulation prospective couplée climat / retrait glaciaire / transfert sédimentaire.
  • En fonction des résultats de cette simulation prospective, notamment en termes de temps de calcul, de taille des fichiers de sortie et d’estimation des post-traitements nécessaires, estimer le nombre de scénarios couplés climat / usages qu’il sera possible de simuler, ainsi que le nombre de variables et/ou les points de sortie du modèle à considérer. Cela fera l’objet de recommandations qui pourront être appliquées dans un travail ultérieur.
  • Valoriser le travail effectué sous forme de rapport scientifique et de publications.

Formations et compétences recherchées

Doctorat/Ingénieur grandes écoles
  • Formation recommandée : thèse de doctorat dans le domaine de l’hydrologie, de l’hydro-informatique, des sciences de la Terre ou de la modélisation
  • Connaissances souhaitées : hydrologie, ressources en eau, climatologie, glaciologie ; programmation (Java, R, Python) et géomatique (QGIS, GRASS GIS), connaissance du modèle hydrologique distribué J2000. Maîtrise de l’anglais scientifique à l’écrit et à l’oral
  • Expérience appréciée : expérience préalable de développement et mise en œuvre de J2000, expérience en hydrologie de montagne
  • Aptitudes recherchées : Organisation et autonomie dans le travail. Excellente capacité à communiquer en français et en anglais (conférence, rédaction d’articles scientifiques).

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Postdoc
  • Durée : 18 mois
  • Début du contrat : 01/06/2024
  • Rémunération : 3 135,81 € selon grille de rémunération INRAE
  • N° de l'offre : OT-21970
  • Date limite : 20/05/2024

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter