Thèse OT-21901

Stratégies d’alimentation et de reproduction évaluées par modélisation pour optimiser les performances de production et reproduction des vaches laitières ainsi que leur bien-être (STAR)

35590 Saint-Gilles

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Vous serez accueilli(e) au sein de l’UMR PEGASE (Physiologie, Environnement et Génétique pour l’Animal et les Systèmes d’Elevage), INRAE, L’Institut Agro-Agrocampus Ouest, localisée près de Rennes (35). Cette unité conduit des recherches visant à mieux comprendre les interactions entre les animaux, les pratiques d’élevage et l’environnement afin de contribuer au développement de systèmes d'élevage plus durables.

Environnement de travail, missions et activités

Contexte socio-économique et scientifique 

La conduite des vaches laitières via l’optimisation de leur alimentation et leur reproduction est un levier majeur pour améliorer les résultats économiques des élevages, réduire leur impact environnemental et améliorer le bien-être (ex. santé, longévité) des animaux. Ce projet répond à plusieurs enjeux socio-économiques : i) Concevoir et évaluer des stratégies d'alimentation durables pour minimiser le coût alimentaire et l'impact environnemental de l'élevage laitier ; ii) Assurer la santé des vaches via des stratégies qui minimisent le risque de maladies métaboliques et de reproduction, et améliorent la longévité ; iii) Répondre aux préoccupations des consommateurs associées à l'élevage laitier (impact environnemental, bien-être animal). Cette thèse s’intègre dans le projet de recherche InSiliCow (projet emblématique du métaprogramme INRAE DIGIT-BIO) dont l'ambition à plus long terme est de produire un outil décisionnel pour l’amélioration des conduites alimentaires et de reproduction des vaches laitières, suffisamment souple et robuste pour s'adapter à la variabilité des contextes d’élevage et de la quantité d'informations disponibles sur un élevage. Le projet veut s'adresser à une nouvelle génération de systèmes d’élevage capables de collecter et traiter automatiquement de l'information sur les animaux. Il y a un intérêt à la fois pour i) les éleveurs car la diversification des modes d’élevage et l’augmentation de leur taille impliquent une plus grande variabilité des besoins et des réponses des vaches aux différents facteurs, d’où l’intérêt du développement de systèmes automatisés et individualisés de plan de gestion ; et ii) le secteur des équipements d'élevage : pour des approches novatrices combinant la modélisation et l'exploration de données avec la prise de décision (pilotage).

Hypothèses et questions scientifiques

Question de recherche : Quelles stratégies combinées d’alimentation et de reproduction permettent d’optimiser les performances et le bien-être des vaches laitières en élevage?
Hypothèse 1 : Une alimentation ajustée selon les caractéristiques de chaque animal (âge, poids, activité physique, profil métabolique) permettrait d’améliorer les performances et le bien-être des vaches laitières

Hypothèse 2 : Une insémination tardive volontaire pour les primipares permettrait d’améliorer les performances et le bien-être des vaches laitières
Hypothèse 3 : Il est nécessaire de développer des stratégies de gestion différentes selon les moyens technologiques disponibles dans l’élevage cible (présence ou non de certains capteurs et automates pour collecter des données nécessaires au fonctionnement du modèle) ainsi que selon les conditions environnementales.

Principales étapes de la thèse et démarche

Etape 1 : Compiler les données de production et de bien-être, collectées dans les fermes expérimentales partenaires du projet InSiliCow avant la thèse, et s’approprier le simulateur (séjour à l’UMR MoSAR)
Etape 2 : Identifier et quantifier l’effet de différents facteurs (caractéristiques de la ration, de l’animal, de l’environnement, etc.) sur les performances des vaches laitières et leur bien-être (intégrant ici la santé et le comportement de l’animal via l’étude de son activité physique et son comportement alimentaire). Participer à l’implémentation de ces paramètres dans le modèle de simulation InSiliCow

Etape 3 : Simuler des stratégies d’alimentation et de reproduction pour l’optimisation des performances et du bien-être, en fonction des caractéristiques de l’élevage (ex. selon les technologies disponibles dans l’élevage)

Déplacements à prévoir, en France et à l'étranger, avec notamment un séjour à l'UMR MoSAR localisée sur le campus Paris-Saclay.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Sciences animales (notamment systèmes laitiers), informatique, rédaction en français et en anglais

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

Dans un premier temps, contacter charlotte.gaillard@inrae.fr
Les candidatures seront à déposer sur la plateforme de l’Ecole Doctorale EGAAL (
https://ed-egaal.doctorat-bretagne.fr/fr/candidater-une-these-de-led-egaal)  avant le 30 mai 2024. Les entretiens (virtuels) auront lieu début juin 2024.

GAILLARD_PEGASE_STAR_FR_EN_AnnoceADeposer_FR.pdfpdf - 118.59 KB

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 36 mois
  • Début du contrat : 01/09/2024
  • Rémunération : environ 2100 € bruts mensuels
  • N° de l'offre : OT-21901
  • Date limite : 30/05/2024

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter