Thèse OT-21900

Caractérisation et fondement génétique de la capacité olfactive d'évitement des fécès chez la chèvre

97170 PETIT-BOURG

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

la thèse se dérpoulera sur le centre INRAE Antilles-Guyane , sur le domiane DUCLOS.L'unité d'accueil est l'unité ASSET ( Agroécologie , génétique et Systèmes d'élevage tropicaux )

Les strongles digestifs sont des vers parasites responsables d’une des principales pathologies observées chez des animaux élevés au pâturage. Tous les petits ruminants qui exploitent l’herbe y sont confrontés, en zone tempérée comme en zone tropicale. Pendant des décennies, l’usage  systématique des vermifuges de synthèse, appelés anthelminthiques, a eu pour conséquence l’apparition de résistances de plus en plus nombreuses au sein des troupeaux. En conséquence, ces populations parasitaires ont développé une résistance forte vis-à-vis du traitement. La situation est si problématique, que dans certains élevages, toutes les molécules connues ne présentent aucune efficacité contre ces vers. Afin de prolonger l'utilisation des anthelmintiques et d'éviter une impasse thérapeutique, il est urgent de développer des stratégies de gestion plus intégrées, limitant le recours aux molécules chimiques à des cas extrêmes.

C’est dans ce contexte de recherche d'alternatives à l’utilisation des molécules anthelmintiques que cette thèse se déroulera.

Environnement de travail, missions et activités

L’originalité de cette thèse est, en particulier, de promouvoir l’utilisation du comportement animal comme moyen d’assurer la santé des animaux. En effet, les petits ruminants, comme beaucoup d'autres espèces, utilisent l’olfaction pour se prémunir des dangers, que ce soit en reconnaissant des odeurs de prédateurs ou en identifiant d’éventuels vecteurs de maladies ou de substances toxiques. Dans ce contexte, le travail de thèse va investiguer une stratégie originale autour du comportement animal et du sens primaire de l’olfaction. Ce sens guide les activités vitales de recherche alimentaire, l’évitement des prédateurs, la communication entre individus, et peut être mobilisé pour l’évitement des zones pâturées souillées par les fèces, selon plusieurs études.

Les travaux de thèse se dérouleront sur le site INRAE de Petit-Bourg, en Guadeloupe, sur le site de Duclos. L’unité d’accueil est hautement pluridisciplinaire et s’attache à développer des solutions d’élevage agro-écologiques dans un milieu à fortes contraintes, notamment climatiques. Cette thèse, qui formera aux métiers de la recherche, permettra de développer des compétences en gestion de dispositifs expérimentaux, en comportement animal, en parasitisme, en analyse de données génétiques animale,  et prendra en main des méthodes de suivi automatique du comportement.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

La thèse possède une forte composante expérimentale, avec des animaux d’élevage en ferme, notamment pour la mise en place des tests comportementaux sur des chèvres en station expérimentale. L'analyse des résultats demandera des compétences de base en statistiques descriptives et en génétique. Des candidat(e)s sérieux(ses), possédant des compétences en expérimentations animales et sachant s’intégrer dans un collectif sont attendus. Des compétences en éthologie seraient un plus appréciées.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 3 ans
  • Début du contrat : 01/10/2024
  • Rémunération : 2100 euros brut
  • N° de l'offre : OT-21900
  • Date limite : 15/06/2024
Le centre Antilles-Guyane

ASSET 97170 PETIT-BOURG

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter