Stage OT-19244

Stage M2/ingénieur-e : couvert végétal

91477 Palaiseau

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Contexte :

La culture du colza d’hiver fait face à une forte déprise agricole en France. La conduite de cette oléagineuse est soumise aux conséquences du changement climatique global et doit affronter de nouvelles problématiques. Lors de l'implantation de la culture, les conditions pédo-climatiques, telles que la température ou les conditions hydriques, sont modifiées avec des températures plus élevées au moment du semis et durant l’automne. En parallèle, la filière agricole doit assimiler de nouvelles réglementations européennes limitant l’usage des produits phytosanitaires et des intrants minéraux de synthèse. L’ensemble de ces changements engendre une recrudescence des ravageurs du colza à l’automne auxquels le colza est très vulnérable et limite les conditions hydriques et nutritionnelles à l’implantation pour une levée optimale, allant jusqu’à mettre en péril la réussite de la culture.

La capacité du colza à développer une forte biomasse rapidement, c'est-à-dire sa vigueur, est donc déterminante pour réduire la sensibilité aux ravageurs et assurer un bon démarrage de la culture en conditions hydro-minérales défavorables. Il existe deux leviers potentiels pour améliorer la vigueur du colza : la sélection variétale comme levier génétique, et la culture en association avec des légumineuses gélives comme levier agroécologique.

Plusieurs questions de recherche animent les études actuelles sur ce sujet : Quel levier est le plus performant face aux problématiques pédo-climatiques posées ? Quels sont les traits déterminant une bonne vigueur et sont-ils compatibles avec les traits déterminants une bonne aptitude à l’association ?

L’évaluation de la surface foliaire projetée permet d’estimer la vigueur précoce d’une variété. C’est une méthode expérimentale non destructive. Pour rendre cette méthode totalement performante, il faut être capable de phénotyper à haut débit la dynamique d’évolution de la surface foliaire de chaque plante du couvert, qu’il soit pur ou hétérogène. L’acquisition d’image du couvert avec une prise de vue du nadir permet de suivre au plus près cette dynamique. Néanmoins, il existe un verrou majeur : la difficulté des méthodes d’analyse d’image actuelles à différencier des variétés différentes ou même des espèces différentes co-existant au sein d’un même couvert.

L’objectif général du stage est de développer un modèle de traitement d’image de la surface foliaire d’un couvert végétal hétérogène et de l’appliquer au cas d’une association colza-féverole. Il s’agira dans un second temps d’utiliser ce modèle pour répondre à la question suivante :

Comment la dynamique de surface foliaire est-elle modifiée par la variété et par la pratique d’association ?

Objectifs :

(1) Développement, calibration et validation d’un modèle de traitement d’image de couvert
végétal hétérogène en apprentissage profond
(2) Analyse d’image d’un couvert végétal à un temps donné, appliquée à une culture de colza
pure et en association avec la féverole, impliquant deux variétés de colza plus ou moins vigoureuses.
(3) Identification d’une dynamique d’évolution de la surface foliaire à l’échelle du couvert végétal

Missions :
● Étude bibliographique sur les différentes méthodes et modèles de traitement de l’image d’un couvert végétal
● Prise en main du pipeline de traitement d’image déjà existant pour les cultures pures
● Traitement d’image à différentes dates de couvert végétal pur et hétérogène, avec deux variétés différentes de colza.
● Développement, calibration et validation du modèle pour un couvert végétal hétérogène
● Analyse dynamique des variables associées au couvert végétal : LAI (Leaf area index), taux de couverture, densité, fréquence de trous
● Visualisation et présentation des résultats
● Rédaction d’un mémoire de fin d’étude

Formations et compétences recherchées

Licence/Master (Bac+3/5)

Compétences recherchées :
→ Intérêt pour la recherche fondamentale et appliquée en agroécologie
→ Volonté de travailler sur un projet interdisciplinaire en science des données associé à de l’écophysiologie et de l’agronomie
→ Goût pour la programmation et l’intelligence artificielle
Ce sujet réunit deux disciplines scientifiques. Le.la stagiaire pourra adapter le contenu du stage selon les attentes liées à sa formation.

Savoir-faire :
o Connaissances en écophysiologie et agronomie
o Compréhension d’un modèle de croissance de plante
o Connaissances en intelligence artificielle et traitement de l’image
o Programmation en Python et R
o Connaissances de base en statistiques


Savoir-être :

Compétences nécessaires :
o Être méthodique, savoir s’organiser et planifier son travail
o Faire preuve d’initiative et être force de proposition
o Savoir travailler en équipe

Compétences appréciées :
o Savoir communiquer avec des non-informaticiens
o Savoir rendre compte de son travail.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation
Offre de stage M2.pdfpdf - 112.93 KB

Référence de l'offre

  • Contrat : Stage
  • Durée : 6 mois
  • Début du contrat : 01/03/2024
  • Rémunération : 560 euros/mois env. + remboursement à 50% du Pass Navigo
  • N° de l'offre : OT-19244
  • Date limite : 29/02/2024
Le centre Ile-de-France - Versailles-Saclay

ECOSYS 91477 Palaiseau Site web

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter