Thèse OT-14834

A la recherche de cohérences spatio-temporelles dans les incertitudes associées aux prévisions de débits : quel apport des méthodes d’apprentissage statistique ?

92160 Antony

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

 Basé·e sur Antony (92160), vous serez accueilli·e au sein de l'Unité de Recherche HYCAR (Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés). L’Unité regroupe une quarantaine de scientifiques (dont 10 doctorants) autour de trois thématiques fortes; ingénierie écologique, hydro-écologie et hydrologie des bassins versants.  Reconnue à l'échelle internationale pour ses travaux et notamment ses modèles conceptuels et ses bases de données, vous intégrerez l’équipe hydrologie des bassins versants (HYDRO, https://webgr.inrae.fr/).

Dans le cadre de cette thèse, vous serez plus particulièrement en charge de répondre à la question suivante : Que peut-on apprendre de la variabilité spatiale et temporelle des erreurs prédictives pour la quantification des incertitudes en modélisation hydrologique sur de grands échantillons de bassins versants ?

Vous testerez notamment les deux hypothèses suivantes :

  • Hypothèse 1 : La structure des erreurs prédictives à différentes échelles spatio-temporelles peut être caractérisée par des approches statistiques avancées, en s’inspirant des approches utilisées dans les générateurs stochastiques de variables hydrométéorologiques.

Hypothèse 2 : Il est possible d’apprendre des erreurs prédictives passées pour quantifier de manière fiable les incertitudes prédictives futures en cherchant des similarités hydrologiques entre différentes situations ou localisations (approche par similarité ou régionalisation

Les données et les modèles hydrologiques disponibles au sein de l’équipe HYDRO permettront la mise en place d’une modélisation hydrologique semi-distribuée capable de produire des prévisions de débits à l’échelle nationale. Des simulations complémentaires seront produites dans le cadre du projet ANR CIPRHES de prévision des étiages, ce qui permettra d’étudier la généralité des méthodes étudiées en les appliquant à différents types de modèles hydrologiques. Des données complémentaires issues de la télédétection (humidité du sol, couverture neigeuse) seront à rassembler et exploiter afin de produire des indices capables d’apporter une information hydrologique explicative aux méthodes statistiques.

La méthode QUOIQUE, utilisée dans l’équipe HYDRO et diffusée dans l’outil opérationnel OTAMIN, servira de méthode de référence. Le développement des méthodes d’apprentissage statistique adaptées à la quantification des incertitudes prédictives sera réalisé à l’aide de logiciels libres spécialisés en intelligence artificielle : Pytorch, TensorFlow ou Keras. Des ressources HPC (INRAE, Meso@LR) seront accessibles pour réaliser les expériences numériques.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)
  • Expérience en modélisation et/ou statistiques appliquées au domaine de l’environnement
  • Science des données, statistiques et quantification des incertitudes
  • Hydrologie générale
  • Programmation (R ou Python, Fortran ou C++)
  • Développement informatique via des outils collaboratifs de type GitLab

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation
These_HYDRO_2022_Incertitudes_VF.pdfpdf - 372.10 KB

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 36 mois
  • Début du contrat : Dès que possible
  • Rémunération : 1 975 € bruts mensuels
  • N° de l'offre : OT-14834
  • Date limite : 15/06/2022

Contact

François Bourgin
francois.bourgin@inrae.fr
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter