Mission temporaire OT-14528

Chargé-e de recherche en écologie végétale

38402 Saint Martin d’Hères

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

*L’Unité de Recherche d’accueil

Vous serez accueilli-e) au sein du Laboratoire EcoSystèmes et Sociétés En Montagne (LESSEM) sur le campus universitaire de Grenoble-Gières. Le LESSEM développe des recherches sur les dynamiques des socio-écosystèmes en montagne en visant l’équilibre entre approfondissement disciplinaire (en écologie : écologie fonctionnelle, écologie des communautés, écologie de la restauration ; en modélisation spatiale ; en sciences humaines et sociales : sociologie, agronomie, aménagement, économie) et développement de recherches interdisciplinaires, entre apports thématiques et perspectives méthodologiques.

Plus particulièrement, vous intègrerez l’équipe BIOSES dont les chercheurs étudient les processus écologiques et sociaux impliqués dans la gestion, la conservation et la restauration de la nature, principalement dans les régions de montagne, en mobilisant les acquis théoriques de plusieurs branches de l’écologie, de la sociologie et des humanités environnementales. Elle combine une production académique avec une activité de soutien à l’action publique environnementale et développe de nombreuses recherches en partenariat étroit avec des acteurs opérationnels. Au sein de l’équipe des chercheurs mobilisent des concepts de l’écologie pour étudier l’état des écosystèmes et leurs réponses aux changements globaux.

*La mission

La mission de recherche qui vous sera confiée s’intègre dans le projet « Alpages Sentinelles », projet démarré en 2011 qui vise à mieux comprendre et à anticiper les conséquences du changement global en alpage et qui associe acteurs du pastoralisme, gestionnaire des espaces naturels et chercheurs. Parmi les différents aspects de l’impact du changement climatique sur les milieux d’alpage, la réponse des communautés végétales pastorales constitue un aspect central aussi bien pour l’intérêt écologique et conservatoire de ces milieux que pour leur rôle de ressource fourragère. La grande variété des milieux et la forte diversité spécifique associée à ces espaces ouverts subalpins résultent d’une étroite relation avec les conditions environnementales (climat, altitude, exposition, roche-mère, topographie…) et les usages pastoraux. Le changement climatique est en mesure de perturber ces communautés végétales soit de façon directe via les effets des variations et évolutions des paramètres météorologiques (augmentation des températures, recrudescence des sécheresses, pluviométrie, enneigement…) soit de façon indirecte par l’intermédiaire des changements de pratiques qu’il peut induire.

Pour analyser ces effets le dispositif « Alpages Sentinelles » s’appuie sur un observatoire des communautés végétales d’alpage composé de plus de 160 placettes permanentes de suivi de la composition floristique. Ces placettes, installées entre 1981 pour les plus anciennes, et 2019 pour les plus récentes, couvrent un large gradient géographique du massif alpin français (du Lubéron à la Vanoise). Cet observatoire a permis et permet l’acquisition d’un jeu de données conséquent concernant l’abondance des espèces végétales sur l’ensemble des placettes à chaque date de suivi, jeu de données en cours d’intégration au sein de la base de données nationale INRAE « Baliste ».

L’objectif principal de la mission sera d’analyser ce jeu de données pour identifier les dynamiques des communautés végétales d’alpages dans un contexte de changement climatique tout en prenant en compte la diversité des habitats étudiés et les interactions avec les pratiques pastorales. Il s’agira de déterminer les changements de composition floristique, leurs conséquences sur la structure fonctionnelle des communautés, le potentiel de valeur fourragère et d’identifier les mécanismes fins de réponse des communautés en s’appuyant sur les variations de structure d’abondance. Ce travail s’effectuera avec le souci de produire un cadre d’analyse pouvant être remobilisé à chaque apport de nouveaux relevés à l’avenir et devra permettre la rédaction d’un ou plusieurs articles scientifiques durant la période de mission.

Vous bénéficierez de l’appui des chercheurs en charge de la réalisation des suivis de végétation de cet observatoire et des premières avancées sur une partie du jeu de données.

 

*Vous serez plus particulièrement en charge de :

  • La finalisation de la mise en forme et l’intégration des données de l’observatoire dans la base de données BALISTE
  • L’analyse temporelle des données de végétation (composition floristique, structure fonctionnelle, structure d’abondance, diversité…) en tenant compte des interactions avec les pratiques.
  • La mise en forme d’un cadre d’analyse général, réutilisable à chaque apport de nouveaux relevés : script R et Markdown adapté et mis en ligne concernant les différents niveaux et phases d’analyse, avec une série de figures mises à jour à chaque nouvel apport de données.
  • La rédaction principale d’un article scientifique et la participation à la rédaction d’articles complémentaires s’appuyant sur le même jeu de données, avec les chercheurs impliqués dans ces suivis et le programme Alpages Sentinelles,
  • La participation éventuelle aux suivis de placettes permanentes lors de la saison de terrain 2023
  • La contribution à une note de synthèse s’intéressant aux modalités de surveillance de la biodiversité terrestre sur la base des suivis Alpages Sentinelles, en lien avec l’OFB (transférabilité, conditions d’élargissement, suivi multipartenaires, enjeux de conservation, mise en forme et interprétation des résultats, …)

 

*Conditions particulières d’activité :

  • Mission basée sur le campus de Grenoble-Gières au sein des locaux d’INRAE
  • Des déplacements en terrain de montagne (marche d’approche) sont possibles

Formations et compétences recherchées

Doctorat/Ingénieur grandes écoles

*Formation recommandée : Doctorat en écologie des communautés

*Connaissances souhaitées : connaissances approfondies en écologie végétale, écologie des communautés, manipulation de base de données de relevés floristiques (en lien avec TaxRef), compétences d’analyses de données sous R, capacité de rédaction d’articles en anglais, méthodes statistiques pour l’analyse de données temporelles répétées et intérêt pour la botanique

 

*Aptitudes recherchées : Forte capacité d’échange et d’écoute avec d’autres chercheurs, intérêt pour les questions liées au changement climatique, bonne capacité à communiquer des résultats scientifiques y compris à des partenaires non académiques 

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

Transmettre une lettre de motivation et un CV à :

 Emilie Crouzat et Grégory Loucougaray

*Par e-mail :   emilie.crouzat@inrae.fr ; gregory.loucougaray@inrae.fr

*Par courrier :   INRAE - LESSEM

A l’attention de Grégory Loucougaray

2 rue de la papeterie - BP 76

38402 St Martin d'Hères Cedex

Référence de l'offre

  • Contrat : Mission temporaire
  • Durée : 12 MOIS
  • Début du contrat : 01/09/2022
  • Rémunération : entre 2516.40€ et 2938.14€ traitement brut indicatif, selon expérience
  • N° de l'offre : OT-14528
  • Date limite : 23/05/2022

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter