Mission temporaire OT-11721

ingénieur d’études – De l’évaluation de systèmes très diversifiés expérimentés à la formalisation et la diffusion des résultats utiles aux acteurs.

66200 ALENYA

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Le contractuel sera accueilli sur le site INRAE de l'Unité Expérimentale sur les Systèmes Maraîchers Agroécologiques (UE Maraichage) situé à Alénya dans les Pyrénées-Orientales https://www6.montpellier.inrae.fr/alenya. L'équipe est composée de 18 agents titulaires INRAE, ingénieurs et techniciens auxquels s'ajoutent chaque année 3 à 5 stagiaires ou contractuels. L'objectif général de l'UE Maraîchage est de caractériser, concevoir et évaluer, en partenariat, des systèmes maraîchers agroécologiques sous abri de pleine terre non chauffé, en tenant compte d'enjeux (i) de gestion agroécologique de la santé des plantes, (ii) de production de légumes frais de qualité adaptés aux spécifications de différents circuits de commercialisation et (iii) de gestion de la santé des sols maraîchers (notamment de leur fertilité).

Projet DiverIMPACTS - L’UE Maraichage est impliquée dans le projet européen DiverIMPACTS (http://www.diverimpacts.net/) dont l’objectif est de contribuer à l’atteinte des bénéfices associés à la diversification des cultures annuelles en termes de productivité, de gestion des bioagresseurs, d’amélioration de la fertilité des sols et de durabilité des filières. Ainsi, l’unité est responsable de l’une des 10 expérimentations de systèmes de culture diversifiés de ce réseau européen (voir Field Experiment n°10 sur le site https://www.diverimpacts.net/fr/field-experiments.html).

Ainsi, l’expérimentation DIVEGFOOD [Design, experimental test in research station and assessment of agroecological and DIversified protected VEGetable systems suited to their FOOD chains] a démarré en 2018. DIVEGFOOD vise à tester et évaluer 3 stratégies contrastées de diversification vis-à-vis d’un 4ème système moins diversifié dit de référence. Les différents systèmes de culture sont conduits en AB sous abri non chauffé et dédiés à la production en pleine terre de légumes vendus frais en combinant des débouchés de circuits longs ou courts locaux.

Ce dispositif vise à produire des données et des connaissances sur la diversification comme levier potentiel pour améliorer la productivité au sens large et les composantes de la santé globale du sol maraîcher (y compris gestion des bioagresseurs telluriques).   Divegfood vise aussi à rendre compte des performances des stratégies testées sur les multiples dimensions d’intérêt pour les acteurs (pression sur l’environnement, consommation de ressources, charges opérationnelles et charges de travail, faisabilité…).

 

Vous serez plus particulièrement en charge de :

Contribuer par le traitement des données collectées depuis 4 ans à l’identification des résultats de l’essai Divegfood, puis à leur formalisation et valorisation opérationnelle auprès des acteurs

Le travail visera à contribuer à l’analyse des résultats contribuant à répondre aux questions du projet :

- Comment la production de légumes ainsi que les caractéristiques agronomiques et écologiques du sol sous l’abri évoluent-elles au fil des années ?

- Quelles sont les performances ou contre-performances de ces 4 systèmes en absolu et en relatif du système dit de référence ?

- Quels résultats transversaux peut-on tirer des performances en particulier de cultures dites de diversification et de leur intérêt pour le système de culture ?

Activités et résultats attendus

Phase 1 (septembre à janvier/février) :  Réaliser l’analyse des résultats pour contribuer à répondre aux questions ci-dessus

Dans cette phase 1, les activités consisteront à :

1. Construire un cadre d’analyse des données :

- identification des données à traiter en fonction des 3 questions citées ci-dessus

- élaboration d’une stratégie de traitements des données adaptée à chaque question

- identification d’indicateurs pertinents pour caractériser et comparer des systèmes maraîchers sous abris représentant un gradient de diversification

2. Organisation et traitement des données en fonction de ce cadre d’analyse, avec en particulier :

- traitements statistiques d’une partie des données sous R pour caractériser les systèmes (en relatif les uns aux autres et en termes d’évolution de l’agroécosytème au fil des années),

- traitements des données issues de l’outil d’évaluation multicritères SYSTERRE(*)

 

3. La formulation des résultats obtenus

 

(*) L’outil SYSTERRE développé par Arvalis-Institut du végétal, est mobilisé dans DiverIMPACTS pour calculer divers indicateurs d’évaluation de performances des systèmes de culture décrits dans l’outil, notamment vis-à-vis des stratégies de diversification mises en œuvre. Ce travail d’implémentation des données dans SYSTERRE est nécessaire pour le calcul consolidé d’indicateurs d’évaluation des systèmes (ex : charges opérationnelles, temps de travaux, impacts environnementaux via IFT ou autres) avec des référentiels partagés. Il faudra pour DIVEGFOOD, repérer les adaptations ou référentiels à apporter pour la particularité des systèmes maraîchers sous abris. Un autre contractuel est en cours de recrutement pour démarrer en août/septembre la formalisation des données dans SYSTERRE. Le contractuel ingénieur d’étude de la présente offre sera également formé à SYSTERRE pour comprendre le processus de production des indicateurs ; il.elle travaillera en collaboration étroite avec les responsables du projet et cet autre contractuel en charge de la saisie.

 

Phase 2 (Environ février/mars – mai) : Formaliser des résultats en ressources opérationnelles

- Identification et formalisation des résultats marquants à proposer pour une valorisation technique et opérationnelle auprès des acteurs professionnels ; résultats prometteurs et susceptibles d’alimenter l’exploration et la conception d’acteurs du territoire souhaitant faire évoluer leur système vers plus de diversification

- Formalisation en fiches techniques en français et en anglais (rédaction de Practice abstracts pour le projet DIVERIMPACTS), vidéos, préparation des contenus pour une journée de présentations et discussions des résultats

- Contribution à la préparation d’une journée DiverIMPACTS (avril ou mai 2022) sur site INRAE Alénya. Cet évènement a pour objectif de mettre en discussion les résultats obtenus dans le département à l’échelle du projet DiverIMPACTS (essai Divegfood et démarche territoriale multi-acteurs https://www.diverimpacts.net/case-studies/case-study-25-fr.html) et réunirait des maraîchers, techniciens, metteurs en marché voire collectivités locales intéressées par les questions d’agriculture et d’alimentation.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Formation recommandée : BAC + 5 Bases solides en agronomie systémique. Forte motivation pour l’évaluation multicritère de systèmes agricoles, intérêt pour proposer et faire évoluer des scripts R de traitements statistiques

Connaissances souhaitées : Capacité à croiser des cadres et méthodes de l’agronomie, évaluation et statistiques. La connaissance des systèmes maraîchers est un plus. Intérêt pour l’ingénierie des connaissances et la production de différents médias de diffusion et partage de connaissances.

Aptitudes recherchées : Sens du relationnel, goût pour le travail en équipe ; capacité à interagir avec des publics et interlocuteurs variés (scientifiques, ingénieurs, conseillers agricoles, agriculteurs, etc.). Capacité de synthèse, de rédaction et de communication orale.

Vous êtes curieux(se), créatif(ve), rigoureux(se), autonome et force de proposition. Vous avez un intérêt pour l'interface recherche-développement.

Maîtrise du français à l’écrit et à l’oral, anglais lu et écrit.

 

Transport : L’unité expérimentale n’est pas desservie par les transports en commun dans le territoire. Véhicule personnel indispensable.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Mission temporaire
  • Durée : 8 à 9 mois
  • Début du contrat : 15/09/2021
  • Rémunération : à partir de 2034 € brut mensuel
  • N° de l'offre : OT-11721
  • Date limite : 27/06/2021
Le centre Occitanie-Montpellier

UE 0411 Maraîchage 66200 ALENYA Site web

Contact