Postdoc OT-11497

Post-doctorat en sociologie

33610 CESTAS

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Au sein de l’Unité de recherche ETBX (Environnement territoires et infrastructures) du centre  Nouvelle-Aquitaine Bordeaux de l’INRAE, l’équipe GPIE (Gestion Patrimoniale des Infrastructures  liées à l’Eau), basée à Cestas près de Bordeaux, mène des recherches finalisées dans le domaine de la  gestion patrimoniale des réseaux d’eau. Elle développe des approches interdisciplinaires, qui  mobilisent les sciences pour l’ingénieur, les matmatiques et les sciences humaines et sociales. Elle  valorise ses travaux au travers d’outil d’aide à la décision (logiciels, guides méthodologiques) et de  publications académiques. 

Dans le cadre du projet « Gestion Patrimoniale Multi-Echelles des réseaux d’eau potable » (GePaME)  qui fait l’objet d’un contrat de recherche triennal 2020-2023 passé avec la Société Wallonne Des  Eaux (SWDE), l’INRAE propose, au sein de l’équipe GPIE, un poste en C.D.D. de  post-doctorant-e en sociologie pour une durée de 12 mois, à compter du 1er septembre 2021. 

La SWDE est un opérateur public qui est le principal fournisseur d’eau potable de la Wallonie. A ce  titre elle gère un réseau qui inclut 27 000 km de conduites de distribution dans lequel plus de 100  millions d’euros sont investis chaque année pour le maintenir, le renouveler et l’améliorer.  

Le projet GePaME est organisé en trois volets : 

1. compréhension du processus de fuite et efficacité de la recherche de fuite (RF) ; 

2. aide à la sélection multi-objectifs et contrainte des chantiers de renouvellements ; 
3. simulation long terme de stratégies de gestion patrimoniale. 

Il se décompose en tâches opérationnelles qui doivent aboutir à des avancées scientifiques  valorisées par INRAE et à des outils d’aide à la décision qui ont vocation à être intégrés dans les  pratiques et dans le système d’information de la SWDE. 

 

Vous travaillerez au sein dune équipe pluridisciplinaire et  contribuera principalement au premier volet du projet : « Compréhension du processus de fuite et  efficacité de la RF ». Vous vous attacherez à éclairer l’activité de RF des agents de terrain de la SWDE et  son inscription dans la gestion quotidienne du seau, voire dans sa programmation stratégique. La  gestion patrimoniale du réseau (comprenant l’activité de recherche de fuite) étant marquée par un  important appareillage technique (systèmes de comptage de l’eau, diagnostique acoustique du  réseau, bases de données, modélisation…), cette recherche s’ancrera dans une approche relevant de  la sociologie du travail et/ou sociologie des sciences et des techniques. D’un point de vue  opérationnel, les sultats obtenus devront contribuer (i) à l’amélioration des processus de suivi- réparation des canalisations et (ii) à leur intégration dans la gestion stratégique du service (aux plans  technique, organisationnel et des conditions de travail). 

En collaboration avec les membres de l’équipe de projet et les partenaires de la SWDE, la personne  recrutée devra : 

- s'approprier la problématique (littérature grise et académique ; compréhension des enjeux 
de terrain et des objectifs de la recherche) ; 

- réaliser une enquête de terrain socio-ethnographique caractérisée par : une immersion  durant 3 mois dans les différents services de la SWDE ; une dizaine d’observations  participantes auprès des chercheurs de fuite (voire des agents issus d’autres métiers  intervenant dans l’activité d’entretien-maintenance-réparation des canalisations) ; une  trentaine d’entretiens semi-directifs menés auprès des chefs de service et des agents de  chacun des pôles concernés par la problématique des fuites

- analyser le matériau d’enquête afin de faire ressortir l’organisation du travail et les étapes  clefs du processus de recherche de fuite, les compétences sociocognitives et techniques des  agents, l’appropriation / utilisation des différents outils qu’ils en ont, linfluence de  l’expérience du terrain dans leur activité, l’ensemble des intermédiations entre agents- outils-organisation (dont la traduction d’éléments sensorielles en données exploitables et  enregistrables sous format numériques, voire algorithmique, et inversement), ainsi que  l’ensemble des opportunités et des contraintes du contexte de la SWDE susceptible d’influer  sur l’activité de RF ; 

- rédiger un rapport à destination de la SWDE

- accompagner la réflexion des Ingénieurs Eau Potable et des chercheurs en statistiques d

l’équipe de projet dans leur travail d’optimisation des outils de RF ; 

- contribuer à la valorisation des résultats au travers d’une publication académique dans une 

revue de haut rang et d’une communication en colloque. 

 

 

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Formation exigée : Titulaire d’un Doctorat en sociologie  
Connaissances souhaitées :  

- Maîtrise des approches relevant de la sociologie du travail et/ou des sciences et des  techniques 

- Socle de connaissance dans le domaine de la gestion de l’eau potable et des réseaux  techniques 

- Excellente maîtrise des méthodes d’enquête qualitative : observations, entretiens 

Expériences appréciées : Travail d’enquête qualitative, rédaction en français et en anglais 

Aptitudes recherchées : 

- Autonomie et rigueur 

- Esprit de synthèse 

- Qualités orales et rédactionnelles 

- Aptitude au travail en équipe et en interdisciplinarité 

- Capacité à établir de bonnes relations avec les partenaires 

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- Prise en charge 50% abonnement de transport (TBM/TER) 
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux
- CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs
- d'activités sportives et culturelles
- d'une restauration collective.   

  Indemnité journalière durant les 3 mois d’immersion en Belgique  

Modalités pour postuler

Merci de transmettre un C.V., une lettre de motivation (2 pages) présentant l'intérêt pour le sujet et la compréhension problématisée que le/la candidat-e en a, un article publié sur un sujet connexe à celui de la présente offre et/ou relevant de la sociologie du travail / des sciences et des techniques. 

Référence de l'offre

  • Contrat : Postdoc
  • Durée : 12 mois
  • Début du contrat : 01/09/2021
  • Rémunération : 2 371.13 à 2 919.39 euros selon expériences professionnelles
  • N° de l'offre : OT-11497
  • Date limite : 30/06/2021