Postdoc OT-11364

Plasticité phénotypique et variabilité génétique de l'expansion de la surface foliaire du blé en réponse à la sécheresse

34060 Montpellier

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez accueilli-e au sein du Laboratoire d'écophysiologie végétale sous stress environnemental (LEPSE) situé à Montpellier. Vous travaillerez dans le cadre des projets H2020 SolACE et EPPN200. Dans le cadre de ces projets, un panel génétique de blé tendre et de blé dur a été phénotypé dans des plateformes de phénotypage à haut débit en environnement contrôlé et en conditions de semi-champ. En analysant ce vaste ensemble de données, vous étudierez la plasticité phénotypique du tallage du blé dans des scénarios contrastés de déficit hydrique.

En plus de donner un nouvel éclairage sur les réponses physiologiques du blé à la sécheresse chronique, votre recherche permettra une approche générique du paramétrage des modèles de croissance des cultures pour le blé tendre et le blé dur et identifiera les sources potentielles d'amélioration de l'adaptation et de la résilience du blé à la sécheresse. Vous mènerez vos recherches en étroite collaboration avec un autre chercheur post-doctorant en mathématiques appliquées et intelligence artificielle qui développera des méthodes d'analyse de séries chronologiques d'images 3D in situ pour caractériser l'évolution de la structure spatiale des plantes dans le temps.

En tant que chercheur postdoctorant, vous serez amené à :

  • Développer et évaluer des méthodes phénomiques pour quantifier les traits liés à l'expansion et à l'architecture aérienne des céréales.
  • Analyser les liens et les compromis entre les composantes de l'expansion de la surface foliaire (vitesse d'apparition des feuilles, vistesse expansion des feuilles individuelles et tallage) et leur sensibilité au déficit hydrique.
  • Effectuer des analyses multivariées sur les caractéristiques physiologiques pour définir la structure de la diversité génétique de l'expansion de la surface foliaire de blé et sa réponse au déficit en eau (espace phénotypique) qui maximise la variabilité génétique au déficit en eau et en azote.
  • Rédiger et publier des articles dans des revues à comité de lecture.

Vous rejoindrez un groupe pluridisciplinaire d'écophysiologistes, de modélisateurs, de généticiens et d'informaticiens. Vous aurez accès à des laboratoires, des installations expérimentales et informatiques de pointe. Montpellier est une ville de 270 000 habitants idéalement située dans le sud de la France, au bord de la Méditerranée. Avec plus de 3 000 chercheurs, Montpellier est le plus grand centre européen pour les sciences végétales et l'agronomie.

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Formation recommandée :

  • Un doctorat en écophysiologie, phénomique, modélisation ou dans un domaine proche

Connaissances souhaitées :

  • Une solide formation en écophysiologie des plantes.
  • Bonnes connaissances en programmation pour l’analyse de données (R ou Python).
  • Maîtrise de l'anglais parlé et écrit

Expérience appréciée :

  • Expérience dans le traitement de grands ensembles de données multi-sources et multi-échelles et dans l'analyse de données expérimentales.
  • Avoir fait preuve de publications de recherche dans des revues internationales à comité de lecture.

Aptitudes recherchées :

  • Capacité à identifier et à résoudre les problèmes de manière créative, à utiliser des données d'observation pour améliorer les modèles et à mettre en œuvre des solutions alternatives.
  • Aptitude à collaborer avec une équipe multidisciplinaire de scientifiques et à rédiger des publications en anglais.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Postdoc
  • Durée : 18 mois
  • Début du contrat : Dès que possible
  • Rémunération : 42,672 – 49,248 € (en fonction de l’expérience)
  • N° de l'offre : OT-11364
  • Date limite : 23/06/2021
Le centre Occitanie-Montpellier

UMR0759 LEPSE Laboratoire d'Ecophysiologie des Plantes sous Stress environnementaux 34060 Montpellier

Contact