HANDICAP IE24-SA-2

Ingénieur-e en immunologie des ruminants

37380 NOUZILLY

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

CETTE OFFRE D'EMPLOI S'ADRESSE AUX PERSONNES DISPOSANT D'UN TITRE LEUR RECONNAISSANT LA QUALITÉ DE TRAVAILLEUR HANDICAPÉ (OBLIGATION D'EMPLOI).

L'unité mixte de recherche (UMR1282) ISP étudie les relations complexes entre les microorganismes pathogènes et leurs hôtes. L'équipe Infections Bactériennes et Immunité des Ruminants (IBIR) étudie deux maladies majeures pour le bovin : les mammites et la tuberculose bovine (bTB). Ces deux maladies sont d'importants problèmes économiques et de santé publique. La bTB est une maladie réglementée très surveillée qui nécessite l'abattage de troupeaux entiers lorsqu'un animal est diagnostiqué positif.

L'équipe décrypte - chez le bovin et la souris - les mécanismes immunitaires aboutissant à la clairance des bactéries ou à des inflammations incontrôlées détruisant les tissus. L'équipe développe de nouvelles approches vaccinales ou d'immunostimulation pour aider l'animal à lutter contre les pathogènes tout en réduisant les inflammations.
L'équipe cherche également de nouveaux biomarqueurs qui aideraient l'identification des animaux les plus sensibles ou les plus contagieux pour cibler les interventions et améliorer les programmes de sélection génétique. Ces projets contribuent à la reconnaissance internationale de l'équipe et au maintien de son partenariat tant avec le secteur académique (national et international) que professionnel et privé.

Dans une équipe composée d'une quinzaine de personnes dont quatre chercheurs, deux ingénieurs de recherche et quatre techniciens, vous aurez pour mission principale d'étudier dans le modèle murin ainsi que chez le bovin la réponse immunitaire et l'inflammation induite par les pathogènes responsables de la bTB.
Vous participerez également ponctuellement aux études sur les mammites bactériennes.

Vos tâches principales seront de :
-Cultiver, titrer et préparer les inocula de mycobactéries (vaccin BCG en laboratoire de niveau 2, mycobactéries virulentes en laboratoire de niveau 3) ; déterminer les nombres d'unités formant colonies dans les échantillons issus des expérimentations
-Organiser en coordination avec la plateforme d'infectiologie expérimentale les protocoles d'infections de souris modèles pour la bTB et occasionnellement les mammites : rédaction des saisines réglementaires, supervision et réalisation des protocoles expérimentaux dans l'application stricte des règles d'éthique et de biosécurité.
-Mettre en oeuvre les études d'expression de gènes impliqués dans la réponse immunitaire et l'inflammation par transcriptomique moyen ou haut débit.
-En collaboration avec notre plateforme d'imagerie, réaliser les études, notamment par cytométrie en flux, histologie ou microscopie confocale, du recrutement cellulaire, du développement de lésions dans les tissus et de production de médiateurs de la réponse immunitaire et de l'inflammation.
-Réaliser et mettre  au point des dispositifs expérimentaux dans différents domaines, notamment transcriptomique, cytométrie en flux, histologie et microscopie confocale, pour étudier le recrutement cellulaire, le développement de lésions dans les tissus et la production de médiateurs de la réponse immunitaire et de l'inflammation.
-Développer des méthodes alternatives et innovantes selon les principes des 3R (explants de poumon de bovins par exemple).
-Réaliser une veille bibliographique sur l'évolution des techniques et outils, des voies de régulation de la physiopathologie de la bTB et des mammites. En interaction avec les chercheurs de l'équipe, mettre au point des techniques pour les étudier. Des formations aux méthodes d'analyse de transcriptomique et aux logiciels de cytométrie en flux et d'analyse d'images seront proposées.
-Analyser, rédiger et communiquer vos résultats. Rédiger des protocoles au format qualité. Préparer des supports de communication et présenter vos résultats lors des réunions internes. Participer à la rédaction d'articles scientifiques en collaboration avec les chercheurs.
-Vous serez amené-e à encadrer des étudiants en stage de courte durée (M1 ou BUT) ou co-encadrer des stagiaires en M2 et doctorat

Les mycobactéries du complexe tuberculosis sont travaillées dans des installations bioconfinées (laboratoire et animaleries de sécurité de niveau 3). Les bactéries responsables de mammites sont travaillées dans des locaux confinés de niveau 2. Des récoltes d'échantillons biologiques (abattoirs commerciaux, fermes expérimentales ou d'élevage) sont possibles ponctuellement.

Formations et compétences recherchées

Licence, Maîtrise, Master 1

Une formation supérieure d'ingénieur ou de scientifique dans le domaine de la biologie avec une très bonne expérience en immunologie et/ou biologie cellulaire. Idéalement vous aurez de l'expérience sur les mycobactéries et la physiopathologie de l'inflammation
Vos compétences  :
-Aptitude et goût pour l'expérimentation animale et expérience de plusieurs années sur le modèle murin
-Maitrise des approches d'étude de la réponse immunitaire (idéalement sur les bactéries) et les approches moyen et haut-débit en transcriptomique.
- Capacité à innover adossée à une veille bibliographique poussée et une affinité pour les nouvelles technologies.
- Rigueur et sens aigu de l'organisation
- Aptitude à travailler en équipe et à communiquer
- Capacité à interagir avec de multiples interlocuteurs (personnel de l'équipe, plateformes technologiques, et autres équipes)
- Si possible maîtrise de la langue anglaise

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Grille_cotation_IE24_SA_2.pdfpdf - 110.41 KB

Référence de l'offre

En savoir plus