Mission temporaire OT-22301

Manageur-euse de programme PEPR « Solutions fondées sur la Nature (SOLU-BIOD) »

92160 ANTONY

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Afin de positionner la France comme moteur de l’innovationAfin de positionner la France comme moteur de l’innovation, depuis les développements amont en recherche fondamentale, jusqu’à l’industrialisation dans les secteurs clés de notre économie, la recherche a été placée au cœur du programme France 2030, qui finance les programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR). Ces PEPR visent à consolider, ou à faire émerger, la structuration de la recherche française, sur des thématiques considérées comme prioritaires aux niveaux national ou européen, et ayant un fort impact sociétal. Cette offre d’emploi concerne un manageur de programme pour le PEPR Solutions fondées sur la Nature (SOLU-BIOD).

Pour suivre et coordonner ces programmes et accompagner les responsables scientifiques qui les pilotent, INRAE a mis en place une Unité de Service rassemblant les Manageurs de Programme dédiés aux différents PEPR pilotés ou copilotés par INRAE, et des collaborateurs assurant des missions transverses (gestionnaire administratif et financier, chargé de communication, …).

Le PEPR « SOLU-BIOD », co-piloté par INRAE et le CNRS, s’attaquera aux verrous de connaissances dans le domaine des solutions fondées sur la nature (SfN), en relevant trois défis :

  • défi organisationnel : en s’appuyant sur une recherche française particulièrement forte internationalement sur les questions de biodiversité, mais en retrait sur les SfN, SOLU-BIOD structurera d’une manière sans précédent une communauté de recherche et de pratiques sur les SfN, en rendant possible des recherches hautement inter- et transdisciplinaires ;
  • défi scientifique : SOLU-BIOD permettra des recherches fortement innovantes, en particulier sur le rôle tant de la diversité génétique et du potentiel évolutif que des mécanismes sociaux (législation et règles, normes sociales, systèmes de financement et de gouvernance, …) pour la performance des SfN, sur les déterminants de l’efficacité des SfN et la nécessité de sortir du « cas-par-cas », et sur la création de modèles et scénarios permettant de développer des « SfN pour le futur ». Ces recherches s’appuieront sur quatre cas d’études prioritaires, à savoir les SfN basées sur les réseaux de zones protégées, dans les mosaïques agricoles/sauvages, en milieu urbain et en milieu côtier ;
  • défi du transfert de connaissances et de la formation : SOLU-BIOD changera profondément l’accès aux données et à la connaissance scientifique sur les SfN (politique FAIR), tout en repensant la formation académique et continue et créant un accès sans précédent à l’expertise pour ce type de solutions dans les territoires.

En complément d’appels ANR à projets collaboratifs, réseaux et innovations socio-économiques, SOLU-BIOD mettra en place de façon stratégique des outils tels qu’un réseau national de « living labs » sur les SfN promouvant la co-construction entre scientifiques et parties prenantes, des groupes de travail inter- et transdisciplinaires, des chaires internationales, des réseaux de doctorants, des actions de transfert de résultats, un soutien à la formation universitaire et continue, et un réseau de « hubs » régionaux d’experts sur les SfN. SOLU-BIOD changera ainsi la donne pour la biodiversité et les SfN en rendant possible le lancement d’une stratégie nationale sur les SfN en France métropolitaine comme en outremer.

Description de la mission :

Le/la manageur du programme PEPR SOLU-BIOD conduira la mise en œuvre des orientations stratégiques du programme avec la directrice et le directeur du programme. Il/elle coordonnera la gestion organisationnelle, administrative et financière du programme. Il/elle sera amené à avoir des relations fonctionnelles avec le CNRS copilote du PEPR, les services supports d’INRAE (financier, juridique, RH, communication), les partenaires et les scientifiques impliqués dans le PEPR, et également avec l’ANR. Au sein de l’Unité de Service d’Appui aux PEPR, il/elle collaborera et contribuera à la coordination, au partage d’expérience, et à la mutualisation entre les programmes (co)pilotés par INRAE.

Activités principales :

  • Participer à la stratégie et la mise en œuvre du PEPR SOLU-BIOD avec la directrice et le directeur de programme du PEPR ;
  • Organiser et superviser le fonctionnement des activités, en étant responsable des aspects organisationnels, administratifs et financiers du programme, en relation avec les deux directeurs de programme et la directrice de l’Unité de Service d’appui aux PEPR ;
  • Informer et assister si besoin les partenaires, et veiller à la mise en œuvre des procédures administratives et financières définies dans les contrats attributifs d’aide et de consortium ;
  • Préparer avec les directeurs de programme et autant que de besoin les réunions des instances de SOLU-BIOD (Scientific Board, Stakeholder Board, Steering Committee), les réunions avec l’ANR, et les réunions avec des partenaires et collaborateurs ;
  • Planifier et suivre ces réunions, et en proposer un compte rendu ou relevé de décisions aux directeurs de programme ;
  • Tenir à jour une vue d'ensemble des actions en cours et à venir, en mettant en œuvre les outils adaptés (y compris tableaux de bord) en relation avec l’Unité de service d’appui et les directeurs du PEPR et le chargé de communication du PEPR ;
  • Encadrer le travail de cartographie (base de données des projets, acteurs, …) et l’élaboration de rapport (livre blanc notamment) en relation avec les directeurs de programme ;
  • Être force de propositions pour valorisation du programme ;
  • Contribuer et superviser le suivi annuel, et intermédiaire, portant sur l’état d’avancement des projets et du programme, ainsi que les comptes-rendus de fin de projets et de programme ;

Contribuer au fonctionnement de l’Unité de Service regroupant les équipes des différents PEPR en participant activement à la mutualisation des pratiques et compétences entre programmes. 

  Environnement de travail :

L’équipe opérationnelle du PEPR SOLU-BIOD est constituée d’un manageur de programme, d’un chargé de mission « Interactions Science - Société » et d’un assistant de gestion administrative et financière rattachés à l’Unité de service INRAE, ainsi que d’un chargé de communication recruté par le CNRS. Des réunions hebdomadaires sont prévues pour coordonner les activités de manière fluide et transparente entre INRAE et le CNRS.

Le manageur de programme agira sous la responsabilité fonctionnelle des directeurs de programme et la responsabilité hiérarchique de la directrice de l’Unité de Service d’Appui aux PEPR.

 

Déplacements à l’échelle nationale sont à prévoir, notamment des déplacements réguliers auprès des directeurs de programme (Aix-en-Provence et Montpellier), ainsi que des déplacements entre Antony et Paris.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Formation recommandée : Formation supérieure (Master ou Doctorat ou équivalent) en biologie ou science politique, science sociale.

Compétences principales :

  • Connaissance du fonctionnement de la recherche publique et des domaines scientifiques associés à la biodiversité, à l’environnement ;
  • Expérience dans la gestion de projets et/ou de programmes au niveau local, national et/ou européen, serait apprécié ;
  • Expérience de la méthodologie de conduite et suivi de projet ;
  • Goût et aptitude à la rédaction de documents en langue française ;
  • Maîtrise de la langue anglaise : B2 à C1 (cadre européen commun de référence pour les langues).

Compétences opérationnelles :

  • Management opérationnel de projet / d’équipe ;
  • Gestion de son activité dans un calendrier et un cadre de gestion complexe ;
  • Maitrise des interactions avec un réseau diversifié de partenaires au sein d’un programme, incluant des partenaires de nature différentes (par exemple ici, entités académiques et non académiques publiques et privées).

Compétences comportementales :

  • Excellent sens de l'organisation, y compris la gestion du temps et des priorités ;
  • Compétences interpersonnelles, capacité à établir des relations avec des personnes d’horizons différents, capacité à être diplomate ;
  • Être proactif et capable de travailler à la fois de manière indépendante et en équipe.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Les personnes accueillies à INRAE, établissement public de recherche, sont soumises à son règlement intérieur notamment en ce qui concerne l’obligation de neutralité et le respect du principe de laïcité. A ce titre, dans l’exercice de leurs fonctions, qu’elles soient ou non au contact du public, elles ne doivent pas manifester leurs convictions, par leur comportement ou leur tenue, qu’elles soient religieuses, philosophiques ou politiques.

Référence de l'offre

  • Contrat : Mission temporaire
  • Durée : 7 ans et 7 mois
  • Début du contrat : 01/10/2024
  • Rémunération : 2 815,82 € - 4 563,41 € brut mensuel selon expérience
  • N° de l'offre : OT-22301
  • Date limite : 13/09/2024

Contact

Françoise d’Epenoux
francoise.depenoux@inrae.fr
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter