Thèse OT-22219

THESE - Conception d’une métrologie parcimonieuse pour informer les agriculteurs sur les performances des pratiques agroécologiques testées dans le cadre d’expérimentation à la ferme

34196 Montpellier cedex 5

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

  • Vous serez accueilli(e) au sein de l’UMR ITAP (Technologies et Méthodes pour les Agricultures de demain) qui aborde l’ensemble des étapes de la chaîne de métrologie environnementale (mesurer-comprendre-décider-agir) aux diverses échelles d’études (plante-parcelle-exploitation-territoire), pour contribuer à définir des agricultures de demain, efficientes et soutenables. Au sein de cette unité, vous travaillerez dans l’équipe DeMo (Décision et Modélisation agro-environnementale) et interagirez avec l’équipe TEAM (Transition Écologique des Agrosystèmes Méditerranéens) de l’UMR ABSYS (Agrosystèmes Biodiversifiés).
  • Contrairement aux pratiques conventionnelles qui dépendent largement des itinéraires standardisés et des intrants externes, l’agroécologie nécessite une approche systémique qui s’adapte aux conditions environnementales locales et aux défis spécifiques, rendant impossible l’application d’une solution unique à tous les systèmes. Cette approche exige donc une plus grande adaptabilité et variabilité dans la prise de décisions stratégiques et tactiques pour la gestion des systèmes de production. Cela interroge la manière de mener des recherches sur les systèmes agroécologiques, par définition spécifiques, et milite pour l’idée de plus impliquer les agriculteurs dans la connaissance du potentiel de leurs écosystèmes, via l’expérimentation à la ferme (OFE), d’autant que l’accès croissant aux technologies numériques permettrait de réimaginer l’expérimentation à la ferme en l’équipant. Ces innovations améliorent la capacité des producteurs à intervenir directement dans leurs propres systèmes de production pour tester leurs propres hypothèses et aux scientifiques à capitaliser sur ces connaissances pour une utilisation dans des contextes proches. Par la mise en œuvre de technologies d’acquisition numériques high-lowtech, couplées à des approches d’analyses de données statistiques et géostatistiques appropriées, il existe une réelle opportunité de générer des connaissances agroécologiques locales et pertinentes pour l’OFE. De ces constats découle la problématique de la thèse proposée : Peut-on tirer parti des potentialités des technologies d’acquisition multifonctionnelle high-lowtech pour faciliter le suivi des performances d’expérimentations agroécologiques à la ferme. Vous aurez une attention toute particulière à vous positionner dans une approche systémique des expérimentations pour la transition agroécologique.
  • Vous serez plus particulièrement en charge de :

-     Guider l’intégration au champ de technologies d’acquisition multifonctionnelle high-lowtech à vocation de phénotypage et d’envirotypage afin d’observer et qualifier les expérimentations agroécologiques des agriculteurs et leurs impacts en grandes cultures.

-     Développer des méthodes d’analyses de données recueillies en ferme, intégrant toutes les imprécisions qui en résultent (spatiales, temporelles, attributaires) afin d’extraire des indicateurs utiles au suivi d’expérimentation à la ferme et à la caractérisation des impacts des pratiques agroécologiques.

-     Analyser et extrapoler ces nouvelles données d’une manière robuste, en accord avec les besoins de connaissances des producteurs.

-     Développer des modèles descriptifs pour comprendre comment les pratiques agroécologiques interagissent avec les conditions environnementales et quelles combinaisons produisent les meilleurs résultats.

RAS

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)
  • Formation recommandée : Diplôme d’ingénieur agronome ou de master 2 avec une spécialisation en Numérique ou en Data Science pour l’agriculture OU Diplôme d’ingénieur ou de master 2 en Mathématique ou informatique avec un goût pour les questions expérimentales avec utilisation de capteurs
  • Connaissances souhaitées : sciences des données (Python, R…), analyse des données spatiales-temporelles en agriculture, connaissance des principes de production agroécologique
  • Expérience appréciée : …Traitement et analyse de données en agriculture ou écologie

Aptitudes recherchées : Le/a candidat/e potentiel/le devra avoir un intérêt marqué pour les sciences agronomiques et l’agroécologie, et de bonnes capacités à communiquer.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Les personnes accueillies à INRAE, établissement public de recherche, sont soumises à son règlement intérieur notamment en ce qui concerne l’obligation de neutralité et le respect du principe de laïcité. A ce titre, dans l’exercice de leurs fonctions, qu’elles soient ou non au contact du public, elles ne doivent pas manifester leurs convictions, par leur comportement ou leur tenue, qu’elles soient religieuses, philosophiques ou politiques.

THESE-Conception métrologie parcimonituuse .docxdocx - 75.90 KB

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 3 ans
  • Début du contrat : 01/11/2024
  • Rémunération : 2 100 € brut mensuel (avec revalorisation progressive jusqu’à 2300€ brut en 2026, selon les dispositions de l’arrêté du 26/12/2022)
  • N° de l'offre : OT-22219
  • Date limite : 30/07/2024

Contact

BELLON-MAUREL Véronique
veronique.bellon@inrae.fr
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter