Mission temporaire OT-22215

Ingénieur-e en Co-conception et co-évaluation des scénarios de développement de l’agroécologie irriguée à l’échelle territoriale

Montpellier

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez accueilli(e) au sein de l’unité mixte INRAE Innovation, située à Montpellier (Hérault) et appartenant au centre INRAE Occitanie-Montpellier. Le projet scientifique de l’UMR Innovation vise à produire des connaissances et contribuer aux débats scientifiques et sociétaux sur les processus d’innovation qui participent aux transformations et transitions des systèmes agricoles et alimentaires. Vos travaux s’inscriront dans le collectif d’agronomes et d’économistes ACTINA (Action pour Innover et transformer les systèmes techniques agricoles).

Contexte et enjeux

Le changement climatique, de plus en plus visible, met en péril les systèmes agricoles du fait de sécheresses plus fréquentes et plus longues. L’irrigation est un levier classiquement utilisé pour réduire le stress hydrique des cultures ; elle permet également la diversification des cultures, qui est un principe important de la transition agroécologique. Cependant, irrigation et agroécologie sont en général pensées de manière disjointe, voire opposée, les systèmes irrigués étant en général vu comme intensifs. Réfléchir à la transition agroécologique de ces systèmes irrigués intensifs pourrait permettre de combiner adaptation au changement climatique et développement de l’agroécologie. C’est l’un des objectifs du projet TAI-OC (Transition Agroécologique et Irrigation en Occitanie), dans lequel s’inscrit ce CDD. Le projet TAI-OC, co-financé par INRAE et la région Occitanie, vise à co-instruire, avec différents partenaires, la question de l’irrigation dans une perspective de transition agroécologique de l’agriculture occitane à différentes échelles. Plus spécifiquement, le projet vise à caractériser les systèmes agroécologiques irrigués d’Occitanie, à comprendre les facteurs de la transition agroécologique de ces systèmes irrigués en vue d’accompagner cette transition par des actions à destination des agriculteurs et des acteurs des territoires. Le poste s’inscrit plus spécifiquement dans ce dernier objectif d’accompagnement.

Objectifs

Dans ce contexte, l’objectif de la mission est de développer une démarche multi-acteurs pour co-construire et évaluer des scénarios correspondants à différentes options de développement de l’AE irriguée, à l’échelle territoriale. La construction de ces scénarios, réalisée en ateliers, sera alimentée par plusieurs éléments : d’une part le design fiction pour favoriser la créativité des participant.es, d’autre part des éléments produits par les volets 1 (Diagnostic des pratiques agroécologiques irriguées aux échelles parcelle et exploitation) et 3 (Analyse des facteurs de transition) du projet TAI-OC. Ces éléments permettront de considérer, dans les scénarios, les attentes des consommateurs et les orientations des politiques publiques ainsi que la faisabilité technique et de l’efficience des pratiques agricoles envisagées. L’objectif de l’évaluation sera d’amener les parties prenantes du territoire retenu à évaluer les scénarios selon leurs points de vue propres, puis de croiser ces évaluations pour en tirer des leçons pour le territoire. Selon les scénarios construits, cette évaluation pourra combiner des éléments qualitatifs et/ou quantitatifs. La dernière étape consistera à réfléchir, avec les acteurs du territoire, aux chemins pour atteindre les futurs co-construits et jugés désirables (méthode de backcasting).

Vous mettrez en œuvre les activités suivantes :

  • Diagnostic du territoire, à travers l’analyse de la littérature grise, des travaux déjà réalisés et d’entretiens semi-directifs avec les principaux acteurs du territoire ;
  • Construction de ressources pour les ateliers, en lien étroit avec la personne en charge du design fiction et des chercheurs des axes 1 et 3 du projet TAI-OC ;
  • Organisation et animation d’ateliers multi-acteurs ;
  • Analyse de données qualitatives issues des entretiens et des ateliers ;
  • Recensement des manières d’évaluer les scénarios ;
  • Mise en œuvre de l’évaluation des scénarios.

A partir d’avril 2025, vous serez en charge d’apporter un appui à la coordination du projet TAI-OC. Plus spécifiquement, vous mettrez en œuvre les activités suivantes :

- Participation aux réunions mensuelles de suivi du projet & rédaction des relevés de décision

- Participation à l’organisation d’évènements (assemblée générale du projet, wébinaire d’animations) et représentation ponctuelle auprès des partenaires internes et externes ;

- Mise en place des actions et outils de communication en interne et en externe.

 

Vos travaux seront encadrés par Laure Hossard, chercheure en agronomie à l’UMR Innovation située à Montpellier, et Sylvie Morardet, chercheure en économie à l’UMR G-Eau. Vos activités impliqueront : (1) des interactions fréquentes avec plusieurs chercheur.ses du projet TAI-OC, aussi bien agronomes qu’économistes et des experts de la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne ; (2) des interactions fréquentes avec les acteurs du territoire (enquêtes, ateliers participatifs), ce qui nécessitera des déplacements réguliers (le territoire envisagé se situe à proximité de Tarbes). Pour vos missions d’appui à la coordination du projet, votre interlocutrice principale sera Delphine Burger-Leenhardt, directrice de recherche en agronomie à l’UMR G-Eau.

Les entretiens se dérouleront au début du mois d'août.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)
  • Formation recommandée : master en agronomie ou agroécologie, ingénieur agronome.
  • Connaissances et compétences souhaitées : agronomie système et/ou agronomie du territoire, outils et méthodes de conception-évaluation, modélisation, maîtrise des méthodes d’entretiens, et de traitement de données qualitatives et quantitatives. Des expériences en démarches participatives et/ou en scénarisation constituent un plus mais ne sont pas obligatoires.
  • Aptitudes recherchées : bonne aptitude au travail en équipe, capacité d’interaction avec des interlocuteurs variés et représentant une diversité de point de vue (scientifiques, ingénieurs, techniciens, conseillers agricoles, agriculteurs) dans une posture neutre et ouverte, autonomie, capacité d’organisation.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Les personnes accueillies à INRAE, établissement public de recherche, sont soumises à son règlement intérieur notamment en ce qui concerne l’obligation de neutralité et le respect du principe de laïcité. A ce titre, dans l’exercice de leurs fonctions, qu’elles soient ou non au contact du public, elles ne doivent pas manifester leurs convictions, par leur comportement ou leur tenue, qu’elles soient religieuses, philosophiques ou politiques.

Référence de l'offre

  • Contrat : Mission temporaire
  • Durée : 12 mois
  • Début du contrat : 01/10/2024
  • Rémunération : A partir de 2200 euros bruts (selon expérience et grille INRAE)
  • N° de l'offre : OT-22215
  • Date limite : 30/07/2024

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter