Mission temporaire OT-21979

Chercheur-se modélisation des filières matériaux de construction biosourcés

68000 COLMAR

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 272 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

  • Environnement de travail :

Vous serez accueilli.e au sein de l’unité mixte de recherche INRAE-Université de Lorraine LAE (UMR LAE) sur le site de Colmar au centre INRAE Grand Est Colmar (68). Votre travail de recherche s’inscrira dans le projet SLAM-B (Scénarios Labs pour concevoir et évaluer les trajectoires de bioéconomie des territoires vers la neutralité carbone) du PEPR FairCarbon. SLAM-B vise à développer des méthodes de modélisation et l’évaluation d’organisations territoriales des filières biomasses combinant bioéconomie et agroécologie pour le développement d’interdépendances vertueuses et circulaires permettant d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Vous travaillerez avec Julie Wohlfahrt, chercheuse (UMR LAE, Colmar) et Bernard Kurek, directeur de recherche (UMR FARE, Reims). Au sein de l’UMR LAE Colmar, vous serez inséré.e dans une équipe de recherche dynamique autour de la modélisation et de l’évaluation des systèmes bioéconomiques et de la plateforme MAELIA.

  • Contexte :

A l’échelle des métropoles, le secteur du bâtiment est actuellement le plus gros émetteur de GES et consommateur de ressources. La neutralité carbone d’une agglomération passera demain par la neutralité des bâtiments et de la construction. Le recours aux matériaux biosourcés apparaît comme une solution pour atteindre cet objectif. Votre travail contribuera développer un modèle capable de représenter, de manière générique et explicite le fonctionnement de plusieurs filières de matériaux de construction biosourcés (p.e. : bois matériaux, bétons biosourcés). Ce modèle représentera les différentes étapes de la collecte des ressources en biomasses à leur utilisation pour les bâtiments puis leur recyclage. Ce modèle devra représenter les flux des biomasses et des matériaux de manière dynamique et spatialement explicite. Votre travail visera également l’intégration de l’évaluation des performances environnementales des filières de matériaux de construction biosourcés dans ce modèle (p.e. : intégration de calcul d’indicateurs). Ce modèle visera à accompagner les acteurs dans la conception d’organisations territoriales des activités de bioéconomie en simulant et évaluant différents scénarios d’organisation de ces filières dans des territoires d’étude.

  • Démarche :

La première étape de ce travail sera de réaliser une étude bibliographique permettant de recenser les travaux existants sur la modélisation et l’évaluation de la durabilité des filières de matériaux de construction biosourcés. Ce travail permettra d’identifier : 1. les filières et enjeux déjà documentés ; 2. les méthodes employées et leurs limites ; 3. les résultats existants en termes de modèles et d’évaluation de la durabilité.

Dans une deuxième étape, à partir des connaissances d’experts, d’entretiens et de connaissances bibliographiques vous réaliserez des modèles conceptuels de plusieurs filières de biomatériaux de construction. Cette modélisation devra prendre en compte finement les régimes d’approvisionnement et de production des unités de transformation et d’usage ainsi que les bilans produits/matière et énergie des différents procédés de transformation. Ce modèle devra être en mesure d’estimer de manière dynamique les régimes de production, de transformation et recyclage de plusieurs matériaux biosourcés ainsi que les arbitrages des acteurs aux différentes étapes du cycle de vie des matériaux et des bâtiments dans lesquels ils sont insérés.

Formations et compétences recherchées

Doctorat/Ingénieur grandes écoles
  • Formation recommandée : Doctorat, diplôme d’ingénieur ou master 2 en génie civil, génie des systèmes industriels, écologie industrielle, ingénieurs généralistes, sciences de l’environnement, sciences agronomiques / forestières, parcours pluridisciplinaires
  • Connaissances et compétences souhaitées : modélisation conceptuelle et informatique, traitement de données quantitatives (logiciel R) et spatialisées (SIG), outils et méthodes d’évaluation de la durabilité, anglais B2. La connaissance du domaine de la construction et des matériaux biosourcés serait un plus.
  • Aptitudes recherchées : capacité à travailler de manière autonome, intérêt pour la synthèse de connaissances, intérêt pour les approches de modélisation

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Mission temporaire
  • Durée : 18 à 24 mois
  • Début du contrat : 02/09/2024
  • Rémunération : de 2100 à 4000 € brut/mois en fonction du diplôme et de l’expérience
  • N° de l'offre : OT-21979
  • Date limite : 30/06/2024

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter