Thèse OT-6087

Rôle de la structure du sol à plusieurs échelles (microstructure / macrostructure) dans les émissions de N2O par les sols agricoles.

45075 ORLEANS

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Laboratoire d’accueil et encadrement de la thèse

L’UR SOLS fait partie de l’INRAE, l’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. La mission principale confiée à l’UR SOLS est de développer des travaux de recherche en Science du Sol, sur les interactions entre i) les propriétés physiques des sols et la dynamique de la structure et ii) certains de leurs fonctionnements (transferts d’eau et de GES), en tenant compte de la diversité des sols (notamment via des approches spatiales), dans le contexte des changements climatiques et anthropiques. Les enjeux de ces travaux sont de conduire à une meilleure évaluation des services écosystémiques auxquels contribuent les sols, et d’apporter des éléments visant à la préservation des sols, à une meilleure gestion de la ressource en eau et à la protection de la qualité de l’air (via la réduction de la concentration en GES).

La thèse sera dirigée par Isabelle Cousin (Directrice de recherche), et co-encadrée par Agnès Grossel et Marine Lacoste (Chargées de recherche). Le/la candidat(e) sera inscrit à l’Ecole Doctorale EMSTU (Energie, Matériaux, Sciences de la Terre et de l’Univers) de l’Université d’Orléans.

Présentation synthétique du sujet

Le N2O est le troisième gaz à effet de serre d’origine anthropique, et est principalement émis par les sols agricoles. Il peut être émis de manière directe (i.e. au niveau du lieu de production) ou indirecte (i.e. après transfert par exemple par le réseau hydrique). La structure du sol est un facteur de contrôle de production de N2O dans les sols. L’objectif de la thèse proposée est de préciser le rôle de la structure à plusieurs échelles (microstructure et macrostructure) sur les émissions de N2O, à l’échelle de l’horizon de sol. Le (la) doctorant(e) réalisera une caractérisation fine de la structure du sol par tomographie X et neutronographie, et proposera un formalisme des échanges hydriques et gazeux pouvant être intégré dans un modèle. Ce dernier sera évalué grâce à des expérimentations en conditions contrôlées sous simulateur de pluie. L’objectif appliqué de la thèse est de proposer un outil de simulation prenant en compte l’effet de la structure du sol sur les émissions directes et indirectes de N2O. Il pourrait être mobilisé pour évaluer des pratiques agricoles visant à minimiser les émissions de N2O.

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Diplôme de Master 2 ou d’Ingénieur en Sciences de l’Environnement, Géosciences, Agronomie, avec des connaissances sur les sols.
Goût et compétences pour l’analyses de données, la modélisation et l’expérimentation.
Bonne connaissance de l’anglais.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

Les candidats à cette thèse doivent postuler via le portail https://www.adum.fr avant le 30 Avril 2020.
Merci d’adresser également les pièces suivantes à isabelle.cousin@inrae.fr, marine.lacoste@inrae.fr et agnes.grossel@inrae.fr : CV détaillé, lettre de motivation exposant votre projet professionnel (1 page maximum), copie des relevés de notes (Licence, Master si disponible), lettre de recommandation de votre responsable de stage de Master établissant votre initiation et aptitude à la recherche.
Les candidats sélectionnés seront auditionnés par un jury de l’Ecole Doctorale EMSTU vers la mi-mai 2020 à Orléans. Les candidats résidant à l’étranger au moment de l’audition seront autorisés à concourir par visio-conférence.

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 3 ans
  • Début du contrat : 01/10/2020
  • N° de l'offre : OT-6087
  • Date limite : 30/04/2020
Le centre Val de Loire

UR0272 SOLS Science du Sol 45075 ORLEANS Site web

Contact