Thèse OT-14988

Offre de Thèse : Coproduire les connaissances, accélérer les transitions ! Enseignements d’une recherche intervention dans un Living Lab du Programme National « Territoires d’Innovation »

31326 CASTANET TOLOSAN

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Depuis les années 2010, la recherche et l’innovation sont considérées comme les moyens privilégiés pour répondre aux grands défis sociétaux. Cette promesse se traduit par deux grands impératifs. Il faut d’une part trouver les moyens d’accélérer les processus d’innovation et, d’autre part, orienter la recherche vers des cibles de transformation. Ce second impératif constitue une véritable rupture par rapport aux politiques d’innovation traditionnelles qui étaient principalement conçues dans une logique de compétitivité économique (Schot & Steinmueller 2018). La littérature a pris acte de cette rupture en mettant à l’agenda la question de la directionnalité de l’innovation (Weber & Rohracher 2012). Cette question est d’autant plus difficile que, s’agissant de grands défis sociétaux, les changements attendus sont de nature systémique comprenant non seulement des éléments techniques, mais aussi des facteurs organisationnels, sociaux, ainsi que des modes de consommation ou encore des facteurs d’ordre culturel (Kuhlmann & Rip 2018).  Ces nouveaux impératifs conduisent non seulement à réinventer les politiques d’innovation mais aussi à expérimenter de nouveaux dispositifs et de nouvelles formes d’organisation de la recherche et de l’innovation. Les travaux de développement de la méthode ASIRPA « temps réel » (tr) visent à concevoir et expérimenter des outils permettant de coordonner un projet ou un programme de recherche afin d’augmenter ses chances de contribution aux transformations souhaitées (Joly et al. 2015, Matt et al. 2022). Parmi les formes organisationnelles existantes, la formule des « Living Labs » a été conçue il y a une vingtaine d’années afin de créer des espaces permettant aux différents acteurs, y compris les utilisateurs, de coproduire l’innovation pour répondre à des défis complexes. Leur développement dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation est particulièrement soutenu et fait l’objet de l’attention d’une communauté de pratiques en cours de constitution (McPhee et al. 2021). Néanmoins, pour l’heure, on sait peu de choses sur la façon dont ces formes d’organisation tiennent leur promesse car leur contribution effective aux transformations visées a jusqu’ici été très peu étudiée (Bronson et al., 2021).  L’objectif de cette thèse est de venir combler ce vide. Pour ce faire, il s’agira de s’appuyer sur les travaux d’ASIRPA « temps réel » qui propose une méthode d’évaluation formative, i.e. une approche qui vise à renforcer les capacités des acteurs impliqués à réaliser les transformations visées.  La thèse sera réalisée dans le cadre d’une recherche intervention dans le Living Lab Occitanum. Ce projet labellisé comme « Territoire d’Innovation» vise à mobiliser les technologies numériques pour accélérer la transition agroécologique, permettre aux agriculteurs de retrouver un revenu et offrir aux populations un accès à une alimentation locale et durable.  

Pour mener cette recherche intervention, le/la doctorant.e sera inséré.e dans l’équipe projet d’Occitanum et participera aux travaux du groupe ASIRPA au LISIS. Le/la doctorant.e sera localisé.e au sein de l’UMR AGIR du centre INRAE de Toulouse. La thèse sera dirigée par Pierre-Benoit Joly, DR INRAE et co-encadrée par Mireille Matt, DR INRAE, Responsable du projet ASIRPA, LISIS. Il sera suivi par un comité composé des principaux partenaires d’Occitanum. 

La thèse comprendra les volets suivants :

  • Analyse de la bibliographie internationale sur les Living Labs
  • Adaptation de l’approche ASIRPA « temps réel » au contexte des Living Labs
  • Expérimentation de l’approche dans plusieurs projets/sites du TI Occitanum
  • Proposition et mise en œuvre d’une démarche pour la mise en œuvre en routine de l’approche au niveau des projets/sites et au niveau du programme Occitanum
  • Réflexion sur les conditions de réplication de l’approche dans d’autres Living Labs
  • Rédaction de communications et articles en français et anglais
  • Rédaction de la thèse et d’un document de synthèse à l’attention des responsables des politiques publiques
  • https://www.paris-est-sup.fr/ecoles-doctorales/ecole-doctorale-organisations-marches-institutions-omi/accueil/

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)
  • Les candidat.e.s devront avoir un master en sciences sociales, sciences politiques ou sciences de gestion ou un master d’une école d’agronomie avec une valence en sciences sociales. Il est attendu qu’ils maîtrisent les techniques d’enquête qualitative, qu’ils connaissent le traitement de données quantitatives et qu’ils possèdent une bonne aptitude au travail de groupe, à l’animation et à la communication.
  • Maitrise des techniques d’enquêtes qualitatives
  • Maitrise des méthodes de traitement de données quantitatives
  • Méthodes de recherche participative
  • Bonne aptitude au travail de groupe, à l’animation et à la communication

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 36 mois
  • Début du contrat : 01/11/2022
  • Rémunération : 1975
  • N° de l'offre : OT-14988
  • Date limite : 15/07/2022

Contact

Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter