Thèse OT-11812

Thèse en caractérisation de l’habitat thermique des cours d’eau par couplage entre modélisations hydrologique et thermique spatialisées

69100 VILLEURBANNE

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez accueilli-e au sein de L’UR RiverLy (Unité de recherche et de développement pluridisciplinaires sur le fonctionnement des hydrosystèmes) de Lyon qui allie des compétences en hydrologie et hydraulique, écologie, microbiologie, écotoxicologie, chimie environnementale.

L’unité développe des approches couvrant l’ensemble des niveaux d’organisation du vivant (de la cellule aux communautés d’organismes) aux différentes échelles structurant les hydrosystèmes (des microsites jusqu’aux grands bassins versants) pour appréhender la qualité, le fonctionnement et les dynamiques des hydrosystèmes. RiverLy participe aux infrastructures nationales et régionales, notamment au Réseau des Zones Ateliers et de la ZABR (Zone atelier du bassin du Rhône). Son approche interdisciplinaire, internationale, avec des partenaires académiques et socio-économiques, permet d'appréhender l'ensemble des enjeux liés à l'eau et d'offrir à de futurs leaders et acteurs de l'eau les outils pour faire progresser leurs pratiques. Vous serez encadré par Florentina Moatar et Flora Branger des équipes Hydrologie des bassins versants et Ecoflows. Le pilotage de la thèse inclura aussi d’autres chercheurs et ingénieurs de l’unité RiverLy.
La caractérisation de l’habitat thermique des cours d’eau notamment dans une perspective de changement climatique est un domaine de recherche récent, avec peu de données et d’outils de modélisation. Pourtant depuis quelques années les acteurs locaux ont instrumenté nombre de rivières pour évaluer l’impact du réchauffement des cours d’eau sur les communautés écologiques. Votre objectif sera de caractériser l’habitat thermique des cours d’eau à une échelle régionale, celle du bassin versant de la Saône, et de tirer profit de ces données en couplant un modèle hydrologique distribué (J2000) et un modèle thermique (TNET) à base physique, tous deux développés au sein de l’unité de recherche. Cet objectif peut se décliner en plusieurs questions :
· Comment caractériser les régimes thermiques pour évaluer la sensibilité des cours d’eau aux débits d’étiage ? de manière plus générale comment utiliser les signatures hydrologiques et thermiques pour améliorer la performance des modèles ou pour caractériser la vulnérabilité des milieux ?
· Comment prendre en compte dans la modélisation à une échelle régionale, les principaux facteurs contrôlant la température de l’eau (échanges nappe-rivières, végétation, seuils, retenues) sur le continuum du réseau hydrographique, y compris en tête de réseau hydrographique ?
· Quel est l’impact du changement climatique sur l’hydrologie et la thermie d’un bassin versant lithologiquement contrasté et quelles sont les conséquences sur l’habitat hydraulique et thermique des communautés ?

Vous serez plus particulièrement en charge de :
- Réaliser une revue bibliographique la plus complète et actuelle possible sur le sujet
- Recueillir et analyser les données du bassin de la Saône
- Prendre en main les deux modèles de simulation numérique et leur couplage

- Proposer une méthode pour l’utilisation des signatures hydrologiques et thermiques à partir de l’analyse des données
- Développer des nouveaux formalismes pour mieux simuler les hétérogénéités spatiales et les variabilités temporelles des régimes thermiques et hydrologiques
- Rédiger au minimum un article scientifique en anglais sur les résultats de votre travail
- Communiquer vos résultats, sous diverses formes, dans la communauté scientifique et auprès des acteurs concernés
- Rédiger et soutenir un mémoire de doctorat

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Formation recommandée : M2 ou Ingénieur eau / agronomie ou science de la Terre ou équivalent

  • Connaissances souhaitées : Bonnes connaissances en hydrologie et expérience préalable en modélisation hydrologique
  • Aptitudes recherchées : Maîtrise de la programmation informatique pour des applications scientifiques (langage R, Java, C++ ou équivalent), maîtrise des outils géomatiques. Curiosité intellectuelle et qualitésrelationnelles. Bonne aptitude à la rédaction et à l’expression orale. Bon niveau d’anglais scientifique (écrit/oral).

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Thèse
  • Durée : 36 mois
  • Début du contrat : 01/11/2021
  • Rémunération : 1874,41€ brut
  • N° de l'offre : OT-11812
  • Date limite : 15/09/2021
Le centre Lyon-Grenoble Auvergne-Rhône-Alpes

RIVERLY 69100 VILLEURBANNE Site web

Contact