Stage OT-11730

Stage césure : Ingénieur-e Agronome Projet MSO – « Millets et Sorghos à l’Ouest »

35000 LE RHEU

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Stage césure : Ingénieur Agronome (juillet/août-décembre 2021)
Projet MSO – « Millets et Sorghos à l’Ouest »
Titre du projet MSO : Millets et sorghos à l'Ouest, vers une diversification des cultures céréalières bretonnes, adaptation de variétés de sorghos (Sorghum bicolor subsp bicolor race Dura) et valorisation de produits à base de millet commun (Panicum miliaceum) – soutenu par l’Institut Olga Triballat
Exploration du potentiel qualitatif et culinaire des sorghos et millets à l’Ouest de la France
Titre du stage de césure :
Structure d’accueil :
INRAE Bretagne-Normandie, site du Rheu (locaux pôle BCRP-Biodiversité cultivée et Recherche participative de l’UMR BAGAP-Biodiversité, Agroécologie et Aménagement du Paysage)
Référents pour la césure
: Véronique Chable/Sylvie Nègre et Benoit Robert (expérimentations au champ) Adresse mail : veronique.chable@inrae.fr; sylvie.negre@inrae.fr; benoit.robert.2@inrae.fr
Responsable de la structure d’accueil : INRAE UMR BAGAP-BCRP – Le Rheu : Stéphanie Aviron pour BAGAP et Véronique Chable pour BCRP
Ce stage s'insère dans le projet MSO qui a pour objectif de déployer la diversité cultivée, du millet commun (Panicum miliaceum) et du sorgho grain (Sorghum bicolor subsp bicolor race Dura) pour les adapter aux conditions de l’Ouest de la France dans un contexte de dérèglement climatique.
Contexte générale du projet
Une précédente césure en 2020 a actualisé nos connaissancessur la filière du millet en France, en enquêtantdes paysans qui cultivent les millets : quelles espèces, quelles variétés, quelles transformations, quelles machines disponibles sur les fermes, quels circuits de distribution. Au préalable, le groupe BCRP a reçu un don d’une collection de millets ainsi qu’une base de données, venant de l’association Terra Millet, ayant récemment cessé ses activités.
L’institut Olga Triballat a pour objet de «nourrir sainement, de la terre à l’assiette» ; le projet est ainsi financé au titre de la thématique « Création de nouvelles filières agro-alimentaires ». Au cours du stage aura lieu le Congrès mondial de la bio à Rennes (https://owc.ifoam.bio/2021/en) du 6 au 10 septembre 2021, ainsi qu'un ensemble d’évènements associé au congrès via l'association « Voyage en Terre bio » à destination du grand public (https://www.voyageenterrebio.org/). Une animation sur la diversité cultivée et les semences paysannes est prévue dans ce cadre.
Millet, multiplication, filière nationale, transformation à la ferme, événement grand public
Mots clés :
Dans le cadre du projet MSO, l'objectif est, à partir de la diversité variétale disponible, d’identifier, expérimenter et populariser des recettes simples à partir de ces deux espèces, millet et sorgho, et d’initier une évaluation de la diversité de la qualité potentielle selon les origines des variétés. Pour le sorgho, la qualité sensorielle et organoleptique de produits élaborés à partir de farine et de grain de sorgho est peu connue car à ce jour: la transformation du sorgho est assez peu utilisée pour
Problématique du sujet de stage : Dans le cadre du projet MSO, l'objectif est, à partir de la diversité variétale disponible, d’identifier, expérimenter et populariser des recettes simples à partir de ces deux espèces, millet et sorgho, et d’initier une évaluation de la diversité de la qualité potentielle selon les origines des variétés. Pour le sorgho, la qualité sensorielle et organoleptique de produits élaborés à partir de farine et de grain de sorgho est peu connue car à ce jour: la transformation du sorgho est assez peu utilisée pour
l'alimentation humaine dans la culture de l’Ouest de la France, bien qu'elle soit l’objet de nombreuses traditions culinaires sur d’autres continents. Concernant le millet commun, plusieurs évaluations sensorielles de produits transformés (pain, pâtes, biscuits) ont déjà été réalisées par l'association Terra Millet et via les membres du projet RCM (Renaissance des Céréales Mineures – Fondation de France EcoAgri2016). Le freinpourle développement de cette espèce reste l'amertume qui se développe suite au conditionnement et au séchage à la récolte, ainsi que la difficulté de décorticage. Cette amertume rend la céréale peu apte à la panification. De plus, ce décorticage difficile sur les petites fermes sans outillage adapté entraine, certaines années, un surplus de production de millet concassé (déchet du décorticage) qui ne trouve pas de débouché concret à l'échelle nationale. Il devient aussi important de valoriser le sous-produit de la décortication.
Nous souhaiterions ainsi tester et populariser plusieurs recettes simples en les faisant déguster lors d'événements publics en fonction de notre avancement dans le projet et les conditions politico-sanitaires de l’automne.
- Actualisation des contacts des paysans, transformateurs et associations qui cultivent du millet et du sorgho dans l’ouest pour participer aux tests d’évaluation ;
Objectifs pratiques :
- Recherches bibliographiques autour des observations agronomiques et qualitatives pertinentes à réaliser sur le millet et le sorgho(suivi des collections au champ au moment des récoltes) et choix de méthodes/recettes pour évaluer la qualité ;
- Mise en oeuvre d’expérimentations simples pour évaluer et promouvoir la qualité de ces espèces.
- Création et préparation d’un stand en vue de l’événement appelé « Lices aux trésors » qui aura lieu place des Lices du 08 au 10 septembre 2021 organisé par Voyage en Terre Bio.
Durée :
5 à 6 mois (début en juillet ou août)
*Voiture de Service :
non (pas seul avant le niveau M2)
*Indemnités :
Gratification en jours travaillés environ 27.30€/jour
*Logement :
non
*Restauration :
cuisine sur place ou cantine
*Horaires :
35h/semaine

 

Formations et compétences recherchées

Master/Ingénieur (Bac+5)

Stage césure : 5 à 6 mois niveau master 1/2

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  2.5 jours de congés/mois
-  de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Stage
  • Durée : 5 à 6 mois
  • Début du contrat : 01/07/2021
  • Rémunération : 3.90€ net/heure travaillée -7h/jour travaillé : 27.30€/jour travaillé
  • N° de l'offre : OT-11730
  • Date limite : 15/07/2021