Apprentissage OT-11700

Licence Professionnelle Agronomie

88500 Mirecourt

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L’UR ASTER est constituée de 24 titulaires, (1DR, 4IR, 4IE, 2 AI, 10TR, 3 ATP) et 3 contractuels ; une doctorante et deux IE sur contrat de recherche. L’UR est dotée d’une Installation Expérimentale, sur laquelle depuis 2016, une expérimentation système, vise à la conception et l’évaluation d’un système agri-alimentaire de type polyculture-polyélevage diversifié. Le système, en agriculture biologique, est conduit dans une logique d’autonomie et vise notamment à créer de la valeur ajoutée pour rémunérer le travail agricole. Ainsi, l’intégralité des terres labourables est destinée à l’alimentation humaine (blé meunier, engrain, lentilles, tournesol, légumes de plein champ…) alors qu’une troupe ovine est introduite en complémentarité des bovins laitiers, tous deux conduits en herbivorie stricte pour valoriser au mieux les terroirs herbagers. Enfin, une troupe d’une trentaine de porcs par an complète ce système diversifié, leur rôle est de valoriser des sous-produits du système dans une logique d’économie de gamme. Depuis 2017, des travaux portant sur la place de l’arbre dans ce dispositif ont été menés : 4 km de haie ont été replantés, des réflexions sont en cours pour gérer les 5 ha de bois que compte l’IE pour la production de bois ou le pâturage et des plantations d’alignements d’arbres intraparcellaires dans les prairies ou les champs cultivés sont envisagées.Cette expérimentation système est le support d’échanges sur la base de situations interpellantes et innovantes avec des agriculteurs, conseillers agricoles, élèves de l’enseignement technique agricole et supérieur.
Le dispositif de replantation/gestion de haies s’appuie sur une série d’études menées entre 2013 et 2018 sur les 240 ha que compte l’IE, avec des entrées ornithologiques, forestières ou encore ripisylves. Ce plan a été élaboré en concertation avec les agents travaillant sur l’IE, donc en charge de sa mise en œuvre au jour le jour.
Sur ce principe de la concertation interne mise en place au sein de l’unité, l’apprenti.e travaillera principalement sous la responsabilité d’Amandine Durpoix, en collaboration avec les collègues de l’unité mais également avec d’autres unité INRAE et des partenaires extérieurs. L’objectif est de compléter le dispositif agroforestier de l’unité en mettant en place un plan d’implantation, de gestion et d’utilisation d’arbres intraparcellaires.
Les missions de l’apprenti.e se répartissent en trois parties :
Dans un premier temps l’apprenti.e découvrira le sujet à savoir la co-conception d’un plan d’implantation, de gestion et d’utilisation des formations ligneuses sur l’Installation Expérimentale (IE), support d’un système de polyculture-polyélevage diversifié en agriculture biologique. Pour se faire, il.elle s’appuiera sur des articles portant sur l’expérimentation système en cours, des rapports de stagiaires, des rapports de projets en lien avec cette thématique réalisés au sein de l’unité mais également sur la  réalisation d’un état de l’art. Cela permettra à l’apprenti.e de développer des compétences en compréhension de problématique de recherche mais aussi de recherche d’information.
La deuxième partie consistera à co-concevoir un plan d’implantation, de gestion et d’utilisation des formations ligneuses dans un territoire d’exploitation conduit en AB. Pour se faire l’apprenti.e mettra en place avec Amandine Durpoix des réunions avec l’équipe technique et l’équipe de recherche  de l’unité ASTER afin de co-concevoir ce plan de manière participative. De plus, l’apprenti.e sera en relation avec des partenaires scientifiques comme techniques (conseil départemental, chambre d’agriculture, associations environnementales, fédération de chasse) afin de les inclure dans cette t d’animation mais également d’esprit de synthèse.
La troisième partie consistera à valoriser le travail de co-conception effectué et la proposition de plan d’implantation, de gestion et d’utilisation des formations ligneuses de l’IE dans un rapport et à le présenter lors d’un séminaire d’unité. Cela permettra à l’apprenti.e  d’acquérir des compétences en rédaction, mais également en communication.

Formations et compétences recherchées

BTS/DUT (Bac+2)

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Apprentissage
  • Durée : 1 an
  • Début du contrat : 01/09/2021
  • N° de l'offre : OT-11700
  • Date limite : 31/08/2021
Le centre Grand-Est - Nancy

UR 0055 ASTER - Unité de Recherche AgroSystèmes Territoires Resources 88500 Mirecourt