Postdoc OT-11363

Modélisation de la plasticité du système racinaire du blé et de sa variabilité génétique en réponse à la sécheresse et au déficit en azote

34060 Montpellier

Retour à la liste des résultats

Présentation INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche rassemblant une communauté de travail de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. INRAE se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal. Ses recherches visent à construire des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous serez accueilli-e au sein du Laboratoire d'écophysiologie végétale sous stress environnemental (LEPSE) situé à Montpellier. Nous recherchons un candidat pour un poste post-doctoral de deux ans en modélisation du système racinaire dans le cadre du projet SolACE H2020. SolACE est inspiré par l'objectif de trouver des solutions pour améliorer l'efficacité des agroécosystèmes et des cultures pour l'utilisation de l'eau et des nutriments. Dans ce projet, notre tâche consiste à trouver les meilleures combinaisons de traits souterrains pour optimiser l'efficacité de l'alimentation des plantes dans des scénarios sous-optimaux d'approvisionnement en eau et en azote.

Notre stratégie consiste à utiliser des modèles de cultures qui sont des outils populaires en sciences végétales pour intégrer nos connaissances sur les processus et les performances complexes des plantes, influencées par leur environnement et leur génotype (Muller and Martre, 2019). Toutefois, alors que les processus de aériens ont été le principal centre d'intérêt des modèles de culture pendant des décennies, la partie racinaire a été largement ignorée et/ou simplifiée en raison de la difficulté et de la complexité du phénotypage des racines et de l'accès limité aux données sur les racines.

Pour combler cette lacune, vous développerez un modèle écophysiologique de la croissance et de la plasticité des racines en réponse aux variations spatio-temporelles des ressources en eau et en azote du sol. Le point de départ sera le modèle architectural 3D des racines ArchiSimple que nous avons récemment intégré dans le modèle de culture du blé SiriusQuality. Un aspect important du modèle sera que plusieurs paramètres génotypiques seront estimés dans les plateformes de phénotypage des racines. Cela vous permettra d'utiliser ce modèle pour explorer la valeur des traits racinaires qui ont déjà été phénotypés pour un panel génétique de blé dur et tendre dans des plateformes de phénotypage racinaire (4PMI, INREA ; RootPhAir, UCLouvain) et dans des conditions de semi-champ (RadiMax, Université de Copenhague) et de proposer des idéotypes racinaires pour améliorer les performances du blé dans des scénarios d'approvisionnement en eau et en azote sous-optimaux.

Vous collaborerez avec les partenaires du projet SolACE à INRAE, l'UCLouvain et l'Université Copenhague. Vous rejoindrez un groupe pluridisciplinaire d'écophysiologistes, de modélisateurs, de généticiens et d'informaticiens. Vous aurez accès à des laboratoires, des installations expérimentales et informatiques de pointe. Montpellier est une ville de 270 000 habitants idéalement située dans le sud de la France, sur la mer Méditerranée. Avec plus de 3 000 chercheurs, Montpellier est le plus grand centre européen pour les sciences végétales et l'agronomie.

Formations et compétences recherchées

Doctorat

 

Formation recommandée :

  • Un doctorat en modélisation des plantes, en écophysiologie ou dans un domaine proche

Connaissances souhaitées :

  • Une solide formation en physiologie ou en écologie des plantes.
  • Solides connaissances scientifiques en mathématiques appliquées et en modélisation numérique.
  • Bonnes connaissances en programmation orientée objet (C#, C++ ou Java).
  • Maîtrise de l'anglais parlé et écrit

Expérience appréciée :

  • Une expérience de modélisation du système racine (architecture et/ou fonctionnement) sera fortement appréciée mais n'est pas requise.
  • Avoir fait preuve de publications de recherche dans des revues internationales à comité de lecture.

Aptitudes recherchées :

  • Capacité à identifier et à résoudre les problèmes de manière créative, à utiliser des données d'observation pour améliorer les modèles et à mettre en œuvre des solutions alternatives.
  • Aptitude à collaborer avec une équipe multidisciplinaire de scientifiques et à rédiger des publications en anglais.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez (selon le type de contrat et sa durée) :

-  jusqu'à 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
- d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formation, conseil en orientation professionnelle ;
- d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
- de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
- d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

J'envoie mon CV et ma lettre de motivation

Référence de l'offre

  • Contrat : Postdoc
  • Durée : 24 mois
  • Début du contrat : Dès que possible
  • Rémunération : 42,672 – 49,248 € (en fonction de l’expérience)
  • N° de l'offre : OT-11363
  • Date limite : 23/06/2021
Le centre Occitanie-Montpellier

UMR0759 LEPSE Laboratoire d'Ecophysiologie des Plantes sous Stress environnementaux 34060 Montpellier

Contact