MOBILITÉ CAMOB21-AI-SA-2

Assistant-e ingénieur-e en biologie moléculaire appliqué aux vecteurs

34000 MONTPELLIER

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L'Unité Mixte de Recherche (UMR) INRAE-CIRAD ASTRE « Animal, Santé, Territoires, Risques et Écosystèmes » comprend plus de 100 agents permanents et se structure en différentes entités dont un « Collectif Vecteurs » comprenant 13 agents. Ceux-ci travaillent dans les différents sites d'implantation de l'UMR dont une majorité sur la plate-forme (insectarium, laboratoires) de Baillarguet à Montpellier sur des thématiques ou modèles d'entomologie médicale et vétérinaire, prioritaires pour le Sud et à risque pour le Nord : Culicoides, moustiques, tiques et glossines. L'UMR ASTRE est basée sur le campus de Baillarguet à Montpellier dans un environnement scientifique performant avec 500 scientifiques sur le campus et des locaux et plateformes de qualité.
L'objectif de l'UMR ASTRE est d'améliorer la santé animale, la santé publique et la sécurité alimentaire au Sud notamment dans le cadre des changements globaux et des transitions des socio-écosystèmes. L'enjeu majeur est de développer une approche intégrative de la santé : inter-sectorialité et interdisciplinarité autour de l'animal, de l'écosystème et du territoire, dans le cadre des approches One Health et EcoHealth. Les maladies vectorielles constituent une thématique prioritaire pour l'UMR ASTRE dans le cadre des changements globaux et des émergences.
Outre ces activités de recherche, le « Collectif Vecteurs » a pour mission de répondre à des sollicitations à la fois intra-unité ou extérieures, tels des besoins d'expertise, d'analyse ou de diagnostic. A ce titre, l'UMR ASTRE est mandatée par la DGAL (Direction générale de l'Alimentation)pour des activités de surveillance, de référence et d'appui scientifique et technique sur les culicoïdes et les tiques. Pour l'UMR ASTRE, ce collectif constitue donc un élément de visibilité vers l'extérieur, à la fois vis-à-vis de ses collaborateurs nationaux et internationaux (Europe, Sud), et de son expertise sur les arthropodes vecteurs, en étant notamment créateur et membre du réseau Vectopole Sud de Montpellier. Le « Collectif Vecteurs » souhaite à court terme développer sa plate-forme d'élevage et d'infections expérimentales ainsi que renforcer ses travaux sur les moustiques vecteurs de flavivirus et les tiques. Depuis 2016, les activités sur les tiques européennes et méditerranéennes (Hyalomma spp. vectrices du virus de la fièvre hémorragique de Crimée Congo, Onithodoros spp. vectrices du virus de la peste porcine africaine) se sont renforcées dans l'UMR. Le développement de l'ensemble de ces activités va générer un surcroit d'activité. Vous serez basé-e au Cirad à Baillarguet, Montpellier et participerez aux activités de recherche, d'expertise, de formation et de surveillance entomologique développées et coordonnées par le Collectif Vecteur de l'UMR ASTRE (taxonomie moléculaire, génétique des populations, phylogéographie, compétence vectorielle, développement de méthodes innovantes de lutte (TIS)) et en lien avec le collectif microbiologie.
Vous pourrez également être amené-e à participer aux activités de maintenance des colonies d'arthropodes présents à l'insectarium : tiques et moustiques.
Vous serez encadré-e dans ces activités par Karine Huber (Chargée de Recherche INRAE) et Claire Garros (chercheur Cirad)
Vous serez également en étroite interaction :
(I) au sein de l'UMR, avec le collectif vecteur, le collectif microbiologie, les chercheurs, ingénieurs et techniciens entomologistes, virologistes et épidémiologistes
(II) en dehors de l'unité, avec les partenaires les partenaires du Vectopole Sud (UMR Mivegec, UMR DGIMI, EID Méditerranée) et d'autres partenaires (UMR Intertryp, UMR CBGP).

Travail en conditions confinées (laboratoires de niveau 2 et 3 et insectarium)

Formations et compétences recherchées

- Formation en biologie/écologie
- Connaissances et/ou expérience en entomologie
- Permis B recommandé (déplacements entre différents sites)
Connaissances approfondies, théoriques et pratiques en biologie moléculaire y compris en terme d'analy

Modalités pour postuler

  1. Je télécharge le guide Guide des candidats pdf - 1.82 MB
  2. Je note le numéro du profil CAMOB21-AI-SA-2
  3. Je m'inscris GO

Référence de l'offre

  • N° profil : CAMOB21-AI-SA-2
  • Corps : AI
  • Catégorie : A
  • Emploi-type : A3A43
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : CAMOB21-AI-SA-2

En savoir plus