HANDICAP IE22-SA-2

Ingénieur-e en biologie moléculaire

37380 NOUZILLY

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L'UMR  Infectiologie et Santé Publique(1282 ISP), regroupe des équipes du centre INRAE Val de Loire et de l'Université François Rabelais de Tours.

L'UMR développe des thématiques liées à l'étude des mécanismes cellulaires, moléculaires et immunitaires qui permettent de comprendre les relations complexes entre les microorganismes pathogènes et leurs hôtes.

Au sein de cette UMR, l'équipe Apicomplexes et Immunité Mucosale (AIM) étudie des maladies dues à des protozoaires qui se développent dans l'épithélium digestif des animaux d'élevage et provoquent des pertes économiques importantes : la cryptosporidiose des jeunes ruminants et la coccidiose des volailles.

Pour réduire l'incidence de ces maladies, l'équipe travaille sur des approches permettant soit de compléter un arsenal thérapeutique limité dans le cas de la cryptosporidiose, soit de proposer des solutions alternatives (actifs naturels, vaccins) répondant à la demande sociétale.

Les parasites sur lesquels nous travaillons se sont montrés longtemps réfractaires aux modifications génétiques de type CRISPR Cas9. Ce verrou est maintenant en partie levé provoquant une rupture technologique qu'il convient d'exploiter pour (i) identifier les facteurs de virulence importants (ii) pour identifier les modulations de la réponse de l'hôte (iii) la production de vaccins et (iv) la validation de cibles moléculaires à de nouvelles drogues.

Dans une équipe dynamique membre du LabEx Parafrap composée d'une quinzaine de personnes dont 5 chercheurs et 4 techniciens de recherche, vous aurez pour mission d'assurer le rôle de référent expert de ces méthodes au sein de l'équipe sur les techniques d'ingénierie moléculaire avec pour tâches principales de:

- d’assurer la veille bibliographique sur le développement de méthodes de transgénèse sur les parasites apicomplexes.

- d’élaborer, de mettre au point et de développer de façon autonome de nouvelles approches technologiques innovantes en matière de transgénèse: perte, gain de fonction, systèmes inductibles, gènes rapporteurs à des stades spécifiques, tagging etc…) sur nos deux modèles parasitaires (Eimeria, Cryptoporidium).

- d'analyser les données omiques (génomique transcriptomique et/voire de protéomique) en intéragissant avec la cellule bio-informatique de l’UMR-ISP.

- d'exploiter, d'analyser l'ensemble de ces résultats et de participer à la rédaction de leur valorisation en participant à la rédaction des parties concernées pour les publications.

- de participer activement au fonctionnement de l'équipe lié à votre activité, à la gestion des équipements, l'actualisation des protocoles techniques, et la formation des étudiants.

- assurer l'application des principes et des règles d'hygiène et de sécurité liés aux OGM.

- Participer avec les chercheurs de l'équipe au montage et à l'élaboration des projets technologiques en lien avec des partenaires académiques, privés, français ou étrangers. Le travail consistera à minima en 50% d’activité en laboratoire.

Toutes ces missions sont à l'interface de différents projets de recherche des chercheurs de l'équipe. Elles contribueront directement à la reconnaissance internationale de l'équipe et devraient permettre de valoriser rapidement nos premières avancées et de maintenir à un haut niveau notre partenariat tant académique qu'avec des industriels.

Vous serez amené(e) à travailler sur des agents pathogènes pour l'homme et/ou l'animal en laboratoire et animalerie

Vous serez amené-e à être présent-e sur site obligatoirement lors des jours prescrits de manipulations sur l’activité de laboratoire en fonction des demandes de protocoles.

Vous serez susceptible d’être présent-e en dehors des horaires habituels de travail en fonction des protocoles

Formations et compétences recherchées

II Licence, Maîtrise, Master 1

Une formation supérieure d'ingénieur ou scientifique dans le domaine de la biologie avec une très bonne expérience en biologie moléculaire.

Idéalement le ou la candidate aura de l'expérience sur la manipulaton génétique des parasites apicomplexes sur lesquels les technologies sont plus avancées et sur l’analyse des génomes.

Les compétences attendues sont les suivantes:

- Maitrise des approches moléculaires (idéalement sur les parasites) et aptitude à analyser des données omiques

- Capacité à innover adossée à une veille bibliographique exhaustive et une forte affinité pour les nouvelles technologies.

- Rigueur et sens aigu de l'organisation

- Aptitude à travailler en équipe

- Capacité à interagir avec de multiples interlocuteurs (personnel de l'équipe, plateformes technologiques, bio-informaticiens et bio-statisticiens, et collaborateurs)

- Bonne maîtrise de la langue anglaise

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler 

Cette campagne de recrutement s'adresse aux personnes disposant d’un titre leur reconnaissant la qualité de travailleur-se handicapé-e. 

Si un profil vous intéresse, veuillez transmettre par voie postale :

- un CV, 
- une lettre de motivation, 
- une copie des diplômes (notamment les plus élevés), 
- une copie de la reconnaissance de la qualité de travailleur-se handicapé-e. 

aux Services des Ressources Humaines du Centre INRAE concerné (voir bloc "Le centre" précisé dans l'annonce). Vous trouverez les coordonnées postales de chaque centre INRAE dans ce document à télécharger

Pour obtenir de plus amples informations sur ce poste, nous vous invitons à vous rapprocher des contacts figurant sur l'annonce.

 

IE22-SA-2 Grille de cotation.pdfpdf - 125.73 KB

Référence de l'offre

  • N° profil : IE22-SA-2
  • Corps : IE
  • Catégorie : A
  • Emploi-type : A2A43
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : sans objet

En savoir plus