CONCOURS TR22-PHASE-8

Technicien-ne en biotechnologie de la reproduction

35700 RENNES

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L'unité de recherche LPGP regroupe 70 personnes qui étudient la croissance et qualité de la chair (1 équipe) ainsi que la reproduction et le comportement en élevage des poissons (2 équipes). Nous produisons des connaissances visant à soutenir les évolutions et la durabilité de la filière aquacole. L'équipe MaRé de LPGP (maturation sexuelle, cryoconservation et régénération ; 8 personnes) a ainsi développé des biotechnologies de conservation des ressources génétiques importantes pour la filière et pour la recherche. Elles permettent d'assurer l'incorporation en cryobanque publique (Cryobanque Nationale à https://www.crb-anim.fr/) ou privée collective (CryoAqua à https://www.evolution-xy.fr/) du sperme cryoconservé de toutes les ressources françaises, selon un modèle de cryobanque aquacole centralisée unique en Europe. En outre, les dernières avancées de l'équipe MaRé permettent désormais d'utiliser les cellules germinales souches et la technologie de la greffe pour conserver à la fois la voie femelle et la voie mâle chez les poissons. Ces nouveaux développements de haute technicité ont déjà été testés avec succès dans deux piscicultures pilotes, et seront intégrés au niveau européen dans les infrastructures de recherche en aquaculture du projet AQUAEXCEL3.0 (https://aquaexcel2020.eu/).
Sous l'autorité du responsable d'équipe, votre mission de technicien-ne biologiste sera :
- d'assurer un service de cryoconservation de pointe pour les ressources génétiques des équipes de l'unité et de leurs partenaires, notamment institutionnels (infrastructures scientifiques collectives -ISCs- d'INRAE), en mettant en oeuvre les biotechnologies les mieux adaptées aux ressources à conserver.
- de conduire, au sein de l'équipe MaRé, les expériences de développement et de validation de biotechnologie innovantes pour la conservation et restauration de gamètes porteurs de patrimoines génétiques d'intérêt.
En termes d'activités, vous réaliserez la cryoconservation et l'entrée en cryobanque des ressources produites par les chercheurs de l'unité et d'unités partenaires, en lien avec les responsables de l'ISC LPGP et de l'ISC PEIMA. Vous assurerez la traçabilité, le contrôle qualité et la gestion des collections. Vous serez acteur / actrice des évolutions de ce service. Au sein de l'équipe MaRé, sous la supervision d'un chercheur cryobiologiste, vous réaliserez les expérimentations pour améliorer la cryoconservation de différents tissus et cellules supports de l'information génétique (tissus gonadiques et cellules germinales souches, spermatozoïdes, corps embryonnaires...), et vous analyserez la qualité des gamètes produits. Vous rédigerez et validerez les procédures de cryoconservation, avant leur transfert aux partenaires techniques et industriels de l'unité. Vos activités incluront donc des analyses de fonctionnalité cellulaire, de la culture cellulaire, de la micromanipulation sous microscope, et l'utilisation de matériels spécifiques tels que cytomètre en flux ou congélateur programmable. Vous transmettrez votre savoir-faire technique aux étudiants et partenaires français et étrangers collaborant avec l'unité (activité de formation). Bien que vos missions relèvent essentiellement du domaine de la biologie cellulaire, vous serez amené-e à manipuler des poissons vivants, dans le souci de leur bien être et le strict respect des règles sur l'expérimentation animale.

Le poste requiert une aptitude à assurer des séances de travail de 2h sur des postes de microscopie (contraintes visuelles et posturales).
Des déplacements fréquents (1 à 2 fois par mois pendant 1 à 3 jours) sur sites distants seront parfois programmés lors de la saison de reproduction des animaux.
Une part de l'activité nécessite la manipulation d'animaux vivants (poissons, mollusques).

Formations et compétences recherchées

Baccalauréat, BP, BT

Formation recommandée en biologie cellulaire et expérimentation en laboratoire de recherche.
Des bases en physiologie animale et/ou reproduction sont un plus.
Vous serez formé-e par l'équipe d'accueil aux méthodes spécifiques liées à la micromanipulation, la dissection de gonades, la cryoconservation. Par conséquent aucune expérience spécifique n'est requise dans ces domaines.
Vous devrez avoir / acquérir une aptitude à travailler sur l'animal.
Vous devez avoir le goût des expérimentations minutieuses (micromanipulation, culture cellulaire).
Vos missions comportent des mises au point méthodologiques, qui demandent de l'autonomie, un esprit critique et pratique, ainsi qu'une grande aptitude au dialogue et au travail en équipe.
Une bonne aptitude à comprendre et à parler un anglais technique sera un plus.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : TR22-PHASE-8
  • Corps : TR
  • Catégorie : B
  • Emploi-type : A4A41
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : TRA05

En savoir plus