CONCOURS TR21-ECODIV-2

Technicien-ne en instrumentation, télémétrie et biologging

35000 RENNES

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Lunité mixte de recherche (UMR) Ecologie et Santé des Ecosystèmes (ESE) se situe à Rennes. Elle est composée d'une soixantaine d'agents dont plus de la moitié de permanents, avec des effectifs de scientifiques équilibrés entre INRAE et Agrocampus Ouest. Elle mène des recherches sur le fonctionnement des populations, des communautés et des écosystèmes aquatiques (dulçaquicoles et marins), et des écosystèmes liés (îles, ripisylves, zones humides), dans des contextes de pressions anthropiques variées (aménagement, exploitation, invasions biologiques, contaminants chimiques). Les travaux de recherchent se déroulent pour partie au laboratoire et pour partie en milieu naturel sur l'ensemble du territoire métropolitain et outre-mer, souvent en relation avec les acteurs de la gestion des espaces naturels et des communautés faunistiques et floristiques. Un des objectifs de l'unité est de comprendre les relations entre les organismes et leur environnement, notamment pour évaluer la réponse des organismes aux pressions d'origine anthropiques et produire des connaissances utiles aux gestionnaires.
L'essor des nouvelles technologies dans le domaine de la télémétrie, ainsi que la miniaturisation de technologies existantes, ouvrent dans ce cadre de formidables perspectives scientifiques car ils permettent un accès de plus en plus large à des informations sur la physiologie et le comportement des organismes dans leur environnement et une analyse plus fine de leur réponse aux pressions du milieu. Au sens large, la télémétrie (du grec tele, à distance, et metron, la mesure), désigne la collecte d'information sur un objet d'étude situé à distance dans l'espace et dans le temps. Cette approche est très utile lorsque l'accès direct aux individus dans leur environnement est très ponctuel ce qui est souvent le cas. Les projets d'étude des populations et communautés à ESE impliquent une diversité d'outils technologiques dans le domaine de la télémétrie, notamment la radio-télémétrie (suivi à distance d'individus équipés d'émetteurs radio) et le biologging (enregistrement de données par des capteurs embarqués sur des individus), mais ils sont actuellement clairement limités par le manque d'appui technique disponible (ratio techniciens/chercheurs faible).
C'est dans ce contexte que vous serez recruté-e comme « technicien.ne en instrumentation, expérimentation et mesure » pour accompagner l'utilisation et le développement des outils télémétriques sur le terrain. Vous contribuerez à mener à bien différentes activités non routinières d'acquisition de données à haute valeur ajoutée, appuyé par nos compétences internes en ingénierie électronique, informatique embarquée, gestion de bases de données. Vous aurez également pour mission l'accompagnement des différents porteurs de projets de l'unité en ce qui concerne les aspects logistiques des missions de terrain.

- Astreintes possibles
- Travail de nuit ou en horaires décalés possible mais ponctuel (donnant droit à compensation)
- Travail en extérieur

Formations et compétences recherchées

Baccalauréat, BP, BT

Compétences
- Appliquer et adapter un mode opératoire d'instrumentation ou expérimental
- Réaliser des montages ou des raccordements électriques ou électroniques d'appareils et de capteurs (électronique/électrotechnique)
- Gérer un parc de matériel
- Utiliser des bases de données informatique (y compris si possible des Systèmes d'Information Géographiques)
- Connaissances en biologie et écologie
- Intérêt pour le travail de terrain
- Intérêt pour la manipulation d'animaux sauvages
- Intérêt pour les problématiques environnementales
- Connaissance de/intêret pour l'électrotechnique
- Connaissance de la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité
- Titulaire du permis B
Savoir-être :
- capacité d'adaptation
- autonomie / Faire preuve d'assurance
- rigueur, sens de l'organisation et de la logistique
- qualités relationnelles et capacité à travailler dans un réseau d'acteurs
- esprit d'équipe

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : TR21-ECODIV-2
  • Corps : TR
  • Catégorie : B
  • Emploi-type : C4B41
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : TRC01

En savoir plus