CONCOURS IE21-ECODIV-1

Ingénieur-e en pathologie forestière

33610 CESTAS

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous travaillerez au sein de l'UMR Biogeco, unité qui comprend 110 personnes dont 76 titulaires de INRAE et de l'Université de Bordeaux. Elle a pour ambition l'étude de la biodiversité terrestre, "des gènes aux communautés", dans une perspective de gestion durable des écosystèmes. L'équipe Gemfor (Génétique et écologie des maladies des forêts) étudie la dynamique et l'évolution des interactions entre les populations d'arbres et leurs agents pathogènes dans le cadre des changements globaux, en particulier les changements climatiques, les introductions d'organismes exotiques et les changements de pratiques sylvicoles. L'augmentation significative des émergences de maladies observée depuis quelques années sur les arbres forestiers en Europe (par exemple les introductions récentes du nématode du pin ou de la chalarose du frêne) nécessite d'améliorer notre capacité à identifier rapidement les agents pathogènes émergents, à comprendre les mécanismes de résistance et de résilience des arbres au niveau des peuplements et des individus et à intégrer ces connaissances dans des modèles permettant l'analyse et la gestion des risques sanitaires.
Dans ce cadre, vous aurez comme mission de proposer et tester des méthodes innovantes pour le phénotypage haut-débit des interactions arbres-agents pathogènes et la détection précoce des agents pathogènes. Ces activités constituent actuellement deux fortes priorités portées par l'équipe dans le cadre de deux projets européens H2020. Les méthodes mises au point seront utilisées pour étudier les compromis évolutifs des agents pathogènes, les mécanismes de résistance au sein du spectre d'hôtes, et l'intégration des connaissances dans les programme de sélection des arbres forestiers (en particulier GIS Pin Maritime du futur).
Vous serez chargé-e du développement technologique concernant :
1- la méthodologie pour la détection et quantification des agents pathogènes dans l'environnement et dans la plante (PCR quantitative et autres méthodes moléculaires, capteurs de spores,).
2- les mesures de la résistance des plantes hôtes (analyses d'images, méthodes infra-rouge, spectrométrie)
3- les mesures des réponses de la plante infectée (spectrométrie, transcriptomique, protéomique, métabolomique).
Pour cela, vous vous appuierez sur les infrastructures scientifiques collectives GENOBOIS et PGTB et le pôle de compétences métier OEL (Observation Expérimentation, laboratoires) de l'UMR BIOGECO. Vous organiserez ces études, en lien étroit avec les chercheurs en pathologie forestière (2 DR, 1CR, 1MdC) et en collaboration avec les chercheurs en génétique des arbres forestiers, avec l'Unité Expérimentale forêt de Pierroton et autres unités INRAE (UMR IAM de Nancy, UMR SAVE et BFP de Bordeaux ).
Pour faciliter le transfert technologique vers l'aval, vous serez conduit-e à développer des relations avec les partenaires non académiques et les parties prenantes des projets dans lesquels l'équipe est engagée (DSF, ANSES, ONF, CNPF, EFI, FCBA).
Enfin, vous organiserez les activités du laboratoire de pathologie forestière, dans le cadre d'une démarche qualité mise en oeuvre avec le pôle de compétences métiers OEL de l'unité.

Réalisation d'expérimentations sur le terrain et en serres ; travail en conditions confinées (laboratoire et serre).

Formations et compétences recherchées

Licence, Maîtrise, Master 1

- Connaissances: phytopathologie, microbiologie, physiologie végétale; analyses biologiques (phénotypage, imagerie, microscopie, génotypage, génomique,...); analyses statistique (ex : modèles linéaire et mixte).
- Langue anglaise: compréhension écrit

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : IE21-ECODIV-1
  • Corps : IE
  • Catégorie : A
  • Emploi-type : A2A43
    Référentiel des emplois types
  • Numéro du concours : IEA03

En savoir plus