CONCOURS CR-2022-ECOSOCIO-3

Chargé-e de recherche en sociologie sur l'alimentation au travail et la convivialité

75014 PARIS

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous travaillerez au sein du Centre Maurice Halbwachs (CMH), unité de sciences sociales généraliste dont les travaux prêtent une attention spécifique à l'analyse de la structure sociale.
Votre recherche viendra compléter les travaux historiques et sociologiques engagés par le groupe transversal de recherche en sociologie de l'alimentation (Solal) sur les repas collectifs et l'alimentation au travail. Ce champ de recherche connaît aujourd’hui un renouveau lié notamment au développement d’une sociologie de la commensalité. Les effets de la crise sanitaire récente sur la restauration tant collective que commerciale viennent en rappeler la pertinence en s’interrogeant sur la place et la nature des repas partagés (commensalité) dans le fonctionnement de collectifs de travail, ou amicaux et familiaux.
L’analyse des repas au travail, quelle que soit leur forme (restaurant d’entreprise, recours à la restauration commerciale, sandwich, gamelle…), permet d’esquisser une série de questionnements tels que : les repas, formels ou informels, comme moment de travail; la contribution des pauses alimentaires dans la gestion du travail ; l'articulation des repas pris au travail avec les arrangements domestiques en matière de gestion des repas; la façon dont les opérateurs de la restauration commerciale et collective s'approprient les transformations de long cours du monde du travail (critique du gaspillage alimentaire par exemple). Ces questions renvoient plus généralement aux inégalités d’accès ou d’usages des repas collectifs durant la pause méridienne, et à leurs effets sur la gestion quotidienne de l’alimentation.
Au CMH, vous serez rattaché(e) au groupe transversal Sociologie de l'alimentation (Solal) et à l'axe "Le Travail depuis ses frontières". Vos travaux tireront profit des compétences des sociologues du CMH sur les pratiques d'alimentation et sur le travail, l'organisation des entreprises et les relations professionnelles. Au-delà, vous bénéficierez également des compétences de l'unité en matière d'analyse de genre, de stratification sociale ou d'inégalités et de normes et pratiques d'alimentation. Vous pourrez vous appuyer sur les entrées sur le terrain des sociologues du CMH, et sur les liens étroits qu'ils entretiennent avec les institutions productrices de statistiques pertinentes sur le sujet.

Formations et compétences recherchées

Doctorat

Un doctorat ou un PhD (ou équivalent) est indispensable, de préférence en sociologie ou dans une discipline voisine (démographie, ethnologie, anthropologie…).
Une spécialisation en sociologie du travail ou de l'alimentation serait un atout pour la candidature. Une solide expérience des analyses empiriques est nécessaire. Vous devrez également témoigner d’une aptitude au travail en équipe. Des capacités de rédaction en anglais sont souhaitées, ainsi qu'une expérience internationale de longue durée. Les lauréats qui n'en auraient pas encore devront réaliser un séjour à l'étranger à l'issue de l'année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2022-ECOSOCIO-3
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 3
Venir en France Notre guide des accueils internationaux

Consulter

En savoir plus