CONCOURS CR-2021-TRANSFORM-5

Chargé-e de recherche en bioprocédés pour la valorisation non énergétique des biogaz et syngaz

11100 NARBONNE

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Votre activité s'exerce au Laboratoire de Biotechnologie de l’Environnement (LBE), unité propre de recherche INRAE située à Narbonne. Cette unité comprend 35 agents titulaires (dont 15 chercheurs) ainsi que du personnel non titulaires (doctorants, post-doctorants, stagiaires, industriels hébergés) pour un total d’environ 80 équivalents temps plein.
Le projet d’unité est centré sur le concept de bioraffinerie environnementale qui vise à ajouter de la valeur aux effluents et résidus organiques sous la forme d’énergie (méthane, hydrogène) ou de molécules d’intérêt. Ceci est réalisé en combinant des étapes de traitements physico-chimiques et des bioprocédés anaérobies comme la méthanisation ou la fermentation sombre, avec au final une valorisation agronomique des produits résiduaires organiques terminaux. L’unité est rattachée à trois départements INRAE : Transform, AgroEcosystem et MICA. L’unité ne possède pas d’équipes, préférant une structuration moins cloisonnée en objets thématiques (OT) qui sont plus flexibles et pluridisciplinaires. Votre recherche sera plus particulièrement développée en lien avec l’OT « Ingénierie et Couplage de Procédés (iCoP)».
Votre sujet s’inscrit dans un contexte de lutte contre le changement climatique et de développement des procédés de production de gaz renouvelable, tels que la méthanisation ou la pyrogazéification. Si la valorisation énergétique de ces gaz est actuellement la voie privilégiée, leurs différentes composants, et en particulier le méthane et le monoxyde de carbone, peuvent également être utilisées comme molécules plateformes pour la chimie de synthèse. Parmi les solutions possibles pour convertir des gaz, les bioprocédés microbiens sont une voie que nous visons à étudier et développer.
Vos missions consisteront à étudier la conversion par voie biologique du méthane et du monoxyde de carbone (produite par voie de méthanisation ou de pyrogazéification*) pour proposer des procédés de valorisation non énergétique de ces molécules. Les procédés que vous développerez seront principalement basés sur des écosystèmes microbiens complexes, en accord avec les activités de recherche du LBE. Cependant, dans le cadre de la conversion de molécules simples telles que le méthane ou le monoxyde de carbone, vous êtes encouragé-e à explorer différentes approches, y compris l’utilisation de souches pures ou des co-cultures. Cette stratégie devra permettre d’une part, d’améliorer la compréhension et la caractérisation des bioconversions, et d’autre part de proposer un développement de procédés.
[* la voie de la pyrogazéification sera développée en partenariat avec des spécialistes de cette technologie non présents à INRAE.]

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Vous possédrez une formation et de fortes compétences en bioprocédés, microbiologie appliquée, biotechnologies environnementales ou biotechnologies blanches est souhaitée.
La maitrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l'issue de l'année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Modalités pour postuler

  1. Je télécharge le guide Guide des candidats pdf - 3.38 MB
  2. Je note le numéro du profil CR-2021-TRANSFORM-5
  3. Je m'inscris GO

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-TRANSFORM-5
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 31

En savoir plus