CONCOURS CR-2021-TRANSFORM-3

Chargé-e de recherche en agromatériaux

31030 TOULOUSE

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Le laboratoire de Chimie Agro-industrielle (LCA) est hébergé par l’ENSIACET (Toulouse INP) au cœur d’un campus moderne localisé à Labège dans la proche banlieue de Toulouse. Ce laboratoire composé de 84 agents (dont 37 chercheurs et enseignants-chercheurs) mène depuis plus de 20 ans une activité de recherche très forte sur des agro-matériaux. Obtenus grâce à la mise en œuvre directe des biopolymères, ces matériaux représentent une solution durable et une alternative attractive aux matériaux conventionnels. Ces matériaux résultent de la valorisation de co-produits agricoles et agro-industriels et leur cycle de vie (production-usage-fin de vie) peut se raisonner entièrement à l’échelle locale.
La mise en œuvre d’agro-matériaux implique l’utilisation de conditions de faible hydratation et de température, de pression et de cisaillement élevées. Comprendre donc les propriétés des biopolymères au sein de matières végétales soumises à de telles conditions constituent un enjeu majeur pour la maîtrise des différentes étapes de fabrication. De ce point de vue, l’état et la possible réactivité de l’eau adsorbée demeurent mal connus.
Votre projet de recherche portera sur l’étude de l’eau au sein des agro-matériaux en cours d’élaboration. Votre objectif sera d’étudier à l’aide de systèmes modèles simples, mais aussi de systèmes complexes , les interactions eau-biopolymères. Vos recherches généreront de nouvelles connaissances relatives aux phénomènes fondamentaux mis en jeu lors de la mise en œuvre d’agro-matériaux et éclaireront les relations structure-fonction (et les modifications de celles-ci) à l’origine des propriétés finales. En termes de finalités, vos résultats permettront de mieux contrôler les mécanismes chimiques induits et/ou déclenchés lors des étapes de transformation des biomasses par voie thermomécanique.
Au sein du LCA, vous serez un participant actif de la thématique « Mise en œuvre des biopolymères». Cette thématique mobilise déjà 2 enseignants-chercheurs, 3 ingénieurs de recherche et 1 ingénieur d’étude de Toulouse INP. Ces collaborateurs vous accompagneront en vous apportant leurs expertises. Vous aurez à votre disposition tout l’environnement de l’unité, bien équipée en extrudeurs bi-vis (de 5 à 300 Kg/h) ainsi que d’autres équipements technologiques et analytiques (DSC, DMA, DVS, IGC, SEC, A4F...). De plus, vous aurez accès aux équipements d’une halle de démonstration localisée à Tarbes (150 km de Toulouse). Vous bénéficierez d’un réseau de collaborations déjà établies et, pour le démarrage de vos travaux, l’appui des ressources financières du laboratoire.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Vous devrez posséder de fortes compétences en physico-chimie et chimie des biopolymères sont indispensables. Une expérience dans le pilotage de procédés thermo-mécaniques de mise en œuvre des biopolymères, voire des polymères, serait un atout principal. De même, des connaissances de la caractérisation des matériaux à base de biopolymères et/ou des réactions chimiques induites lors des procédés de destructuration et de plastification seraient un atout supplémentaire.
La maîtrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l’issue de l’année de stage.

 

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-TRANSFORM-3
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 30

En savoir plus