CONCOURS CR-2021-TRANSFORM-2

Chargé-e de recherche en flaveur et perception des aliments

21000 DIJON

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Le Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (CSGA) est une Unité Mixte de Recherche multidisciplinaire regroupant environ 200 personnes dont 60 chercheurs et enseignant-chercheurs. Les objectifs du CSGA sont d’expliquer les propriétés sensorielles des aliments par des facteurs de composition, de comprendre la perception sensorielle, les préférences et choix alimentaires tout au long de la vie. La prise en compte de la variabilité des perceptions sensorielles constitue un front de science fondamental pour l’équipe Flaveur Food Oral Processing & Perception (FFOPP).
L’équipe FFOPP (30 personnes, dont 12 chercheurs et enseignant-chercheurs) mène des recherches sur la compréhension les mécanismes à l’origine de la formation de la représentation mentale des aliments chez l’homme pour répondre aux enjeux de maintien de l’appréciation des aliments adaptés aux besoin de différentes populations aux différents âges de la vie. L’équipe développe une approche systémique, considérant le tandem aliment-mangeur, et transdisciplinaire en prenant en compte la composition et la structure de l’aliment, la formation du bol alimentaire, la physiologie orale, la dynamique de libération des composés de la flaveur et les interactions multimodales intervenant au niveau du système nerveux central.
Vous serez affecté à l’équipe FFOPP et votre projet portera plus particulièrement sur les conséquences des transformations physiques et chimiques associées à la déconstruction orale des aliments sur la senso-disponibilité des stimuli chimiques (composés odorants et sapides) et leur perception. Vous définirez les concepts et élaborerez les méthodologies à la fois in vitro, in silico et in vivo permettant d’étudier les mécanismes physiques et chimiques (transferts, réactions) régulant la libération des stimuli chimiques en bouche et l’incidence de la variabilité des aliments (ingrédients, procédés) et des mangeurs (âge, pathologies, habitues de vie) sur la disponibilité de ces stimuli pour les récepteurs et sur la dynamique de leur perception.
Pour mener à bien votre projet, vous vous appuierez sur l’expertise de l’équipe en biochimie de la salive, physiologie orale, mastication, psychophysique et neurosciences en lien avec la perception de la flaveur. Vous mettrez en place des protocoles utilisant les outils spécifiques de l’équipe comme la bouche artificielle, le réacteur salivaire, les systèmes d’enregistrement de la mastication. Vous travaillerez en étroite collaboration avec la plateforme ChemoSens adossée au CSGA pour les méthodologies sensorielles et instrumentales de l’analyse des composés de la flaveur (GC/MSMS/O, PTR/TofMS in vivo, APPI/HRMS).

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Vous possédez une expertise démontrée en physico-chimie des aliments et/ou chimie analytique des petites molécules. Des connaissances en physiologie orale et/ou en perception sensorielle seraient un atout supplémentaire.
La maitrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n’en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-TRANSFORM-2
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 29

En savoir plus