CONCOURS CR-2021-SPE-6

Chargé-e de recherche en épigénétique de la nodulation des plantes

31320 CASTANET-TOLOSAN

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous exercerez votre activité de recherche au sein du Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes (LIPM), une unité mixte de recherche INRAE-CNRS de 150 personnes située à Toulouse. Le LIPM bénéficie d'excellents soutiens technologiques et de plateformes locales. Son appartenance au Laboratoire d'Excellence TULIP (https://www.labex-tulip.fr/) et à la Fédération de Recherche FRAIB favorise les interactions avec d'autres laboratoires clés de biologie et d'écologie végétale.
Au sein de cette unité, vous rejoindrez l’équipe « Infection endosymbiotique et développement nodulaire » reconnue pour ses travaux sur la symbiose rhizobia-légumineuses. Vous bénéficierez de l’organisation de l’équipe en Laboratoire International Associé avec des chercheurs français et argentins spécialistes de l’épigénétique végétale. Vous participerez également aux réseaux nationaux en épigénétique végétale EPIPLANT et REacTION. L’équipe étudie la symbiose entre plantes légumineuses et bactéries du genre Rhizobia. Elle a découvert des mécanismes moléculaires et cellulaires régulant la formation des nodules chez Medicago truncatula et notamment de nouveaux mécanismes épigénétiques. Elle a en particulier montré que les gènes co-régulés au cours de la différenciation nodulaire sont préférentiellement regroupés dans des unités fonctionnelles appelées « îlots symbiotiques » enrichies en longs ARN non-codants, les lncRNAs, qui sont des régulateurs émergents de l’expression génique et de la structure de la chromatine chez les plantes.
Vous chercherez à comprendre l'importance des lncRNAs pour le développement des nodules, organes facultatifs qui représentent un système optimal pour aborder le rôle des lncRNAs chez les plantes dans un contexte d'interaction avec leur environnement. Votre recherche visera à déterminer le rôle fonctionnel des lncRNAs dans la régulation coordonnée de l’expression de gènes symbiotiques. Les questions abordées seront notamment le lien fonctionnel entre les lncRNAs et l’accessibilité à la chromatine, la manière dont les lncRNAs contribuent à la régulation de l’expression génique coordonnée de gènes symbiotiques, et la manière dont les lncRNAs contribuent à l’organisation tridimensionnelle des ilots symbiotiques dans le noyau.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Vous êtes un biologiste moléculaire, avec des connaissances approfondies en épigénétique. Une expérience en bio-informatique dans le traitement de données « genome-wide » serait un atout.
La maitrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour a? l'étranger a? l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-SPE-6
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 7

En savoir plus