CONCOURS CR-2021-ECOSOCIO-5

Chargé-e de recherche en sociologie de l'action publique territoriale

21000 DIJON

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Le Centre d’Economie et de Sociologie appliquées à l’Agriculture et aux Espaces Ruraux (CESAER) est une Unité Mixte de Recherche (INRAE et AgroSup Dijon) composée de 41 chercheurs et enseignants-chercheurs ; il accueille également une trentaine de doctorants et post-doctorants. L’analyse des dynamiques économiques et sociales de développement des espaces ruraux en constitue l’objet scientifique fédérateur.
Vos recherches seront essentiellement conduites au sein de l’axe Groupes sociaux et mondes ruraux qui regroupe les sociologues du laboratoire avec un appui en géographie sociale. Mais vous devrez également être en mesure de dialoguer avec les économistes de l’axe Dynamiques et aménagement des territoires dont l’analyse des formes de gouvernance et d’action publique territoriale est un domaine d’investigation central.
Votre mission dans l’unité sera d’analyser la manière dont les relations de pouvoir au sein des espaces ruraux et périurbains français ont été affectées par les réformes territoriales qui se sont succédé ces dernières années. Le renforcement de l’intercommunalité, la création de communes nouvelles, l’affirmation des métropoles ou encore la nouvelle délimitation des régions impliquent des transferts de compétences et appellent une étude renouvelée de l’exercice localisé du pouvoir politique et de la diversité de ses acteurs. Il s’agira de comprendre la manière dont, dans un contexte de baisse de dotations de l’État aux collectivités locales, les pouvoirs locaux se reconfigurent en lien avec les transformations de l’Etat central et les politiques européennes. L’adoption d’une perspective de sociologie politique visera à saisir la diversité des modalités et des acteurs des politiques publiques territoriales, tout en étudiant les résistances, les soutiens et les appropriations dont ces politiques font l’objet. L’étude des collectivités territoriales, des élus et de leurs administrations, sera à articuler à celle des groupes d’intérêts (associations, cabinets, experts, partis…) qui agissent auprès d’elles afin d’analyser les dynamiques de professionnalisation et de politisation des acteurs participant au pouvoir local dans les espaces ruraux, en lien notamment avec la montée des enjeux environnementaux et de développement économique. De telles orientations inséreront vos recherches dans le projet de l’unité visant à analyser l’émergence de nouvelles formes de gouvernance territoriale dans un contexte de multiplication des usages de l’espace rural et périurbain.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Doctorat en sociologie ou science politique. Vous avez une formation en sociologie ou en science politique, et idéalement dans le domaine attendu de la sociologie politique, voire de la sociologie du travail qu’il s’agira d’appliquer aux acteurs du développement territorial.
Il est recommandé d’avoir une bonne formation aux méthodes d’enquêtes de terrain, avec une expérience avérée dans l’analyse de données empiriques issues d’observations, d’entretiens et de recherches documentaires.
La maitrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour a? l'étranger a? l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-ECOSOCIO-5
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 18

En savoir plus