CONCOURS CR-2021-ECODIV-4

Chargé-e de recherche en macroécologie des écosystèmes forestiers mondiaux

33140 VILLENAVE D'ORNON

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Le laboratoire « Interactions Sol Plante Atmosphère » (ISPA) est une Unité Mixte de Recherche (UMR) composée de techniciens, de chercheurs et d’enseignants-chercheurs d’INRAE et de Bordeaux Sciences Agro. L'unité est implantée sur trois campus de la région bordelaise. L’UMR ISPA s’intéresse à la compréhension et à la modélisation des flux et cycles de matières (carbone, azote, phosphore, eau, particules, contaminants) et d’énergie dans les écosystèmes anthropisés, agricoles et forestiers. Ses travaux visent à évaluer la durabilité des agroécosystèmes et écosystèmes forestiers dans un environnement changeant sous contraintes climatiques et anthropiques afin de garantir une production végétale durable en quantité et qualité, et préserver l’environnement.
Le réchauffement climatique est un des facteurs majeurs affectant les écosystèmes forestiers. L’augmentation du CO2 atmosphérique et des dépôts azotés modifie aussi profondément les cycles biogéochimiques des forêts mondiales. Si les réseaux d’observation sont essentiels pour quantifier in situ ces changements et leurs impacts, ils restent néanmoins limités en termes d'extension spatiale et de suivi temporel. L'objectif de ce recrutement est de conduire des recherches en macro-écologie pour le suivi de l'impact des changements globaux sur l'écologie et le fonctionnement biogéochimique des forêts. De telles approches couplant modélisation et télédétection, incontournables pour traiter du devenir des forêts mondiales, requièrent une double compétence. L'expertise en modélisation du fonctionnement des forêts et en télédétection sont bien représentées dans le laboratoire d’accueil (ISPA) et contribueront à soutenir les recherches qui seront portées par le/la chargé-e de recherche.
Votre mission sera de développer un programme de recherche en macro-écologie s'appuyant sur le couplage d'approches de modélisation et d'observation par télédétection pour le suivi de l'impact des changements globaux sur les forêts, à des échelles régionales et continentales. Vous ouvrirez une nouvelle thématique de recherche, innovante, et centrée sur la modélisation spatialisée du fonctionnement et de la productivité des forêts mondiales. Ce programme de recherche associera si besoin un panel plus large de compétences présentes à ISPA, comme l’écophysiologie ou la biogéochimie. Le programme initial envisagé s’articulera aussi avec d’autres équipes de recherches, à INRAE, et dans d’autres organismes de recherche.
Vous rejoindrez une UMR multidisciplinaire au sein de laquelle vous tisserez des collaborations pour élargir et compléter son expérience. Le projet initial sera centré sur l’étude des signatures phénologiques des forêts, en tant qu'indicateurs écologiques de l'impact du changement climatique et environnemental sur les forêts, notamment en termes de productivité et de sensibilité à des stress abiotiques et biotiques.
Vous exploiterez les séries de télédétection pour révéler les signatures des forêts et vous les confronterez aux sorties de modèles fonctionnels. Vous affinerez les modèles en développant des modules spécifiques pour mieux analyser les signaux de télédétection (comme ceux liés aux pigments foliaires (chlorophylles, caroténoïdes, tanins)). Via la confrontation entre données observées et simulées, vous conduirez l'interprétation et la compréhension des signatures des forêts en termes d'impacts écologiques.
Vous bénéficierez du large réseau de collaborations internationales d'ISPA en télédétection et modélisation des forêts, et des compétences de l’unité en micro-météorologie.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Les disciplines scientifiques concernées par le profil sont la modélisation du fonctionnement des écosystèmes forestiers et la télédétection. Vous devrez être titulaire d’une thèse dans des domaines reliés au projet de recherche tels que l’écologie, les sciences forestières, l’écophysiologie forestière, la biogéochimie forestière, la télédétection.
Une solide expertise dans le traitement statistique et mathématique de gros jeux de données, tels que des séries temporelles de télédétection est fortement souhaitée. Par ailleurs, des compétences en modélisation seront appréciées.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-ECODIV-4
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 15

En savoir plus