CONCOURS CR-2021-AGROECOSYS-7

Chargé-e de recherche en modélisation de la valeur santé des fruits chez les plantes horticoles

84000 AVIGNON

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Au sein de l'unité de recherche PSH (Plantes et Systèmes de culture Horticoles), dont la principale mission est de contribuer au développement de systèmes de culture agroécologiques, l'équipe d'accueil (Croissance, architecture et Qualité) travaille sur la compréhension et la modélisation de la croissance de la plante et de ses organes, de l'acquisition des ressources et de la qualité des produits récoltés en arboriculture et maraichage.
L'équipe a pour objectif d'améliorer la prédiction de l'accumulation des composés majeurs du fruit (sucres, acides organiques ...) ainsi que des phytomicronutriments qui contribuent à sa valeur santé, en particulier sous l'effet des pratiques et des contraintes abiotiques.
Au sein de cette équipe, vous vous approprierez les connaissances, les données et les modèles écophysiologiques existants et développerez de nouveaux modèles compatibles permettant de prédire la valeur santé des fruits. Le travail portera initialement sur l'accumulation des caroténoïdes et des polyphénols chez la tomate. Vous formaliserez les processus biophysiques et métaboliques (synthèse, dégradation, transport, compartimentation, dilution) liés à l'accumulation des métabolites secondaires à l'échelle cellulaire, puis assurerez un couplage avec les modèles plantes, feuilles et fruits développés dans l'équipe d'accueil.
Les modèles développés seront donc des modèles écophysiologiques décrivant les processus biologiques impliqués à des échelles cellulaire, tissulaire, de l'organe et de la plante, sur des pas de temps de l'heure à la journée (intégration sur le cycle de culture) et capables de simuler l'impact des fluctuations de l'environnement (alimentation hydrique, lumière, température).
Ces modèles seront alors utilisés pour : i) mieux comprendre l'élaboration de la valeur santé des fruits en réponse aux stress environnementaux ; ii) proposer des pratiques innovantes pour piloter la qualité et la valeur santé des fruits dans le contexte actuel d'évolution des systèmes de production ; iii) concevoir des idéotypes variétaux adaptés aux nouvelles pratiques de production et à la demande des consommateurs et des filières. Par la suite et dans la mesure où les modèles développés présentent une forte généricité, d'autres espèces (pêche, mangue, pomme) pourront être étudiées.
Ce poste contribuera aux recherches de l'Institut sur les SYstèmes Agri-ALimentaires et SAnté humaine (Métaprogramme SYALSA).

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent. Vous avez des compétences approfondies en modélisation des systèmes biologiques et en (éco)physiologie. Vous faites preuve d’un bon esprit d’abstraction et avez une expérience significative en modélisation. Vous avez suivi une formation où la place des mathématiques était suffisamment importante.
Une bonne aptitude au travail en équipe pluridisciplinaire est essentielle.
La maitrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour a? l'étranger a? l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-AGROECOSYS-7
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 6

En savoir plus