CONCOURS CR-2021-AGROECOSYS-3

Chargé-e de recherche sur le recyclage des litières végétales dans les agroécosystèmes et ses impacts sur les cycles biogéochimiques

51100 REIMS

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L’Unité Mixte de Recherche (UMR) Fractionnement des AgroRessources et Environnement (FARE) conduit des recherches sur les biomasses végétales d’agroécosystèmes variés, et sur les mécanismes et verrous de leur déconstruction physique, chimique et biologique pour la chimie, les agro-matériaux, l’agriculture et l’environnement. Une bonne partie des recherches concerne l’usage des litières végétales dans les agroécosystèmes et leurs impacts sur les cycles biogéochimiques du carbone et de l’azote dans le contexte de la bioéconomie et de l’agroécologie.
Vous contribuerez au développement d'une gestion durable des litières végétales des agroécosystèmes, notamment dans les systèmes de culture innovants, et dans un contexte de compétition pour l’usage de ces ressources lignocellulosiques. Vous explorerez en particulier l'effet des hétérogénéités de qualité et de distribution spatiale des litières sur les cycles biogéochimiques et la séquestration du carbone dans les sols. Vous combinerez des approches expérimentales en conditions contrôlées et au champ, en vous appuyant sur des dispositifs comme les SOERE (systèmes d’observation et d’expérimentation au long terme pour la recherche en environnement) ou sur des situations agricoles réelles. Vous développerez des approches conceptuelles pour améliorer, dans le cadre de collaborations, les fonctions et modèles de décomposition et les indicateurs les plus pertinents à quantifier pour permettre leur calibration.
Vos recherches bénéficieront des connaissances approfondies de l'UMR FARE sur la caractérisation des biomasses végétales, les processus de biodégradation, le fonctionnement des communautés des décomposeurs dans les sols et les cycles couplés du carbone et de l’azote. Les laboratoires de FARE rassemblent des compétences techniques en agronomie, microbiologie, microscopie et physicochimie, et comptent un laboratoire d’analyses des isotopes stables.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Vous avez des compétences approfondies en biogéochimie des sols et, si possible, dans l’étude d’un ou de plusieurs cycles biogéochimiques. Des connaissances concernant les pratiques culturales, plus globalement l’agroécologie ,ainsi que les processus physiques influençant l’environnement dans lequel évoluent les organismes du sol, sont souhaitables. Un intérêt pour la conduite d’expérimentations en conditions contrôlées et au champ est indispensable. La connaissance des propriétés des litières végétales, l’analyse d’images et la modélisation des processus pourra être acquise en collaboration avec les chercheurs de FARE.
La maîtrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n’en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l'issue de l'année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-AGROECOSYS-3
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 4

En savoir plus