CONCOURS CR-2021-ACT-3

Chargé-e de recherche en géographie de la qualification des aliments issus des activités d'élevage

20250 CORTE

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L’Unité Mixte de Recherche (UMR) Selmet a pour mission de comprendre, évaluer et accompagner la participation des élevages familiaux, pastoraux et mixtes agriculture-élevage, au développement durable des territoires et des systèmes alimentaires au regard des enjeux globaux et locaux. Au sein du thème 2 de l’unité sur la transition alimentaire et les nouvelles formes de développement durable de l’élevage, vous serez chargé-e de comprendre comment se construit la qualité des aliments dans leurs relations aux milieux culturels et naturels et dans leurs liens aux dynamiques spatio-temporelles des systèmes sociotechniques construits autour des activités d’élevage. Il s’agira en particulier de comprendre la diversité des dynamiques d’ancrage territorial des productions agro-alimentaires, d’analyser comment des acteurs hétérogènes les construisent dans le temps en mobilisant une variété de ressources. Il conviendra d’étudier la façon dont ces dynamiques contribuent à la construction de la qualité des aliments dans toutes ses acceptions, à la transformation des filières et des réseaux, comment elles génèrent des apprentissages et l’hybridation de savoirs-locaux, mais aussi quelles peuvent être les conséquences sur la coexistence de modèles agricoles et alimentaires. Dans des espaces vulnérables, peu métropolisés, méditerranéens, il est nécessaire de comprendre les processus de territorialisation, déterritorialisation et reterritorialisation pour soutenir le développement durable et accompagner la transition agro-écologique.
Cette recherche participative s’appuiera sur des études de cas et leur analyse transversale. Les méthodologies d’entretiens auprès d’acteurs, d’observations participantes des activités agricoles, de transformation et du fonctionnement de collectifs d’acteurs seront à mobiliser. Les analyses qualitatives de discours, les analyses diachroniques et de diffusion spatiale pour représenter les emboîtements d’échelles constitueront des moyens privilégiés de traitement des données.
Vous ferez partie du LRDE, laboratoire dédié à l’étude des conditions de durabilité de l’élevage extensif, qui dispose d’une antériorité forte sur le thème de la territorialisation de l’alimentation et où sont également abordés les thèmes du pastoralisme et de la santé animale. Vous serez inséré-e dans le collectif DEFIT (économie, géographie, zootechnie, sciences de gestion et sociologie) de l’UMR Selmet qui vous permettra de construire un ancrage disciplinaire fort par l’échange avec les 4 géographes du collectif, tout en produisant des connaissances à l’interface avec les autres disciplines.
Vous serez inséré-e dans des réseaux de recherche corses (UMR LISA, Université de Corse et CNRS), en France continentale (LER Lyon 2, UMR Territoires, UMR Innovations), en Europe (réseaux ERG SYAL et ERSA) et en Méditerranée (Europe du sud, Maghreb). Vous participerez au programme « Ambition Corse » INRAE-CIRAD dans l’axe « Comprendre, gérer et exploiter la qualité en lien avec les territoires ».

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Concours ouvert aux candidats titulaires d'un doctorat ou équivalent.
Vous avez une compétence en géographie humaine (économique, sociale, culturelle) ou en économie territoriale, ainsi que des capacités à développer une approche systémique des dynamiques territoriales rurales sur le temps long.
Une bonne connaissance des systèmes et des pratiques agricoles, en particulier d’élevage, est souhaitée, orientée si possible vers la construction de la qualité des aliments.
La maîtrise de l’anglais est requise. Une expérience internationale de longue durée est souhaitée. Les lauréats qui n’en n’auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l’étranger à l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Référence de l'offre

  • N° profil : CR-2021-ACT-3
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 3

En savoir plus