CONCOURS CRCN20-GA-2

Chargé-e de recherche en génétique de l’efficacité alimentaire et de la multiperformance chez les poissons

78352 JOUY-EN-JOSAS

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

Vous intégrerez l’unité Génétique Animale et Biologie Intégrative (GABI), composée de plus de 140 agents permanents, dont les recherches visent à comprendre et exploiter la variabilité génétique des animaux pour analyser la construction des phénotypes d’intérêt en élevage, les interactions avec les écosystèmes microbiens et l’environnement, dans un contexte de transition agro-écologique. Vous travaillerez dans l’équipe Génétique et Aquaculture dont l’objectif est l’obtention de poissons robustes et efficients dans des environnements divers. L’équipe étudie l’architecture génétique des caractères importants en aquaculture et les modalités d’introduction de ces caractères dans les programmes d’amélioration génétique.

L’aquaculture est en plein essor. Pour diminuer l’empreinte environnementale de l’élevage, les éleveurs ont besoin d’animaux robustes, capables de produire et se reproduire dans des milieux variés et fluctuants, en optimisant la consommation des ressources alimentaires et en limitant les intrants (aliments, médicaments, etc.) et les rejets. La sélection actuelle cible en priorité des caractères de production, sans prendre en compte les compromis entre fonctions dans l’allocation des ressources alimentaires.

Votre mission sera de comprendre les compromis fonctionnels entre caractères de production (croissance, qualité…) et robustesse (survie, réponse aux stress, comportements, …) dans différents systèmes d’élevage, conventionnels ou alternatifs, et d’en étudier le déterminisme génétique. Vous porterez une attention particulière à l’efficacité alimentaire, difficile à mesurer chez les poissons, mais caractère clé pour l’amélioration conjointe des performances économiques et environnementales via une meilleure valorisation des intrants et la réduction des rejets. Vous développerez des méthodes de phénotypage innovantes pour ce caractère et étudierez son architecture génétique. Pour étudier les compromis avec les autres fonctions, vous développerez des approches fonctionnelles et/ou des approches de modélisation de l’allocation des ressources et vous pourrez vous appuyer sur une méta-analyse des données disponibles dans l’équipe. Ces nouvelles connaissances permettront de revisiter les objectifs de sélection pour favoriser la transition agro-écologique des systèmes aquacoles en évaluant non seulement les gains économiques mais aussi les impacts environnementaux de l’amélioration génétique.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Une formation en génétique statistique et/ou en modélisation est souhaitée. Des compétences en génomique seront un plus. Une expérience ou un attrait marqué pour l’aquaculture sera un atout supplémentaire.
La maîtrise de l’anglais est souhaitée ainsi qu’une expérience internationale de longue durée : les lauréats qui n’en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l’étranger à l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Les inscriptions sont closes depuis le 5 mars 2020. Vous n'avez donc plus la possibilité de postuler à cette offre d'emploi.

 

Référence de l'offre

  • N° profil : CRCN20-GA-2
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 11

En savoir plus