CONCOURS CRCN20-AQUA-1

Chargé-e de recherche en géohistoire des risques en montagne

38420 SAINT MARTIN D'HERES

Retour à la liste des postes de la campagne

Présentation d'INRAE

L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) est un établissement public de recherche placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’agriculture et du ministère en charge de la recherche. 

C'est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation créé le 1er janvier 2020. Institut de recherche finalisé issu de la fusion entre l’Inra et Irstea, INRAE rassemble une communauté de 12 000 personnes, avec 268 unités de recherche, de service et expérimentales, implantées dans 18 centres sur toute la France. 

L’institut se positionne parmi les tout premiers leaders mondiaux en sciences agricoles et alimentaires, en sciences du végétal et de l’animal, et se classe 11ème mondial en écologie-environnement. Face à l’augmentation de la population, au changement climatique, à la raréfaction des ressources et au déclin de la biodiversité, INRAE construit des solutions pour des agricultures multi-performantes, une alimentation de qualité et une gestion durable des ressources et des écosystèmes.

Environnement de travail, missions et activités

L’unité ETNA du département scientifique Aqua d’INRAE possède une expertise reconnue sur les risques liés aux crues torrentielles et aux phénomènes gravitaires en montagne. Elle décline la stratégie de l’établissement en matière de risques naturels en inscrivant ses recherches dans de grands enjeux de société tels le changement global, le cadre d'action pour la réduction des risques de Sendai et la politique publique en matière de risques naturels portée par la Direction Générale de la Prévention des Risques du ministère en charge de l'environnement. Vous rejoindrez l’équipe Montagne, décision, risque naturel (MODERN) d’ETNA qui aborde les risques naturels en montagne aux échelles spatiales intermédiaires. MODERN étudie la variabilité spatio-temporelle des aléas de montagne et leur réponse au changement climatique et cherche à mieux traiter le risque dans l’ensemble de ses composantes biophysiques, mathématiques et humaines. Ce poste s’inscrit dans la perspective de la fusion de l'unité avec l’Institut des Géosciences de l’Environnement (IGE) de Grenoble qui débouchera sur la création d’une masse critique autour de la prise en compte de la composante sociale des phénomènes extrêmes et des approches intégrées des risques couplant géosciences et sciences humaines et sociales. Plus largement, votre recrutement interviendra dans un contexte grenoblois et régional de forte dynamique autour des approches pluridisciplinaires du risque.
L’objet de ce poste de charge?(e) de recherche est d’intégrer sur une durée temporelle supérieure aux dernières décennies la dimension humaine et sociale (vulnérabilités, acceptabilité, représentations, etc.) dans les approches du risque en montagne développées par ETNA. Les thématiques ciblées prioritairement sont i) les mécanismes sociaux et historiques de construction du risque, ii) les vulnérabilités des sociétés de montagne et leurs liens avec les pratiques de gestion et les stratégies de protection, iii) la mise en évidence des évolutions temporelles et des dynamiques spatiales des phénomènes générateurs de risque, des vulnérabilités et des risques, iv) l’interprétation de ces évolutions au prisme des interactions environnement-socie?te?. Vos travaux contribueront à mettre à jour les trajectoires des aléas et des risques en montagne. Vos activités seront : i) la constitution et l’exploitation de bases de données pluriséculaires et spatialisées incluant données historiques et proxies variés, ii) l’étude des évolutions des aléas et des risques en fonction des changements du climat, des paysages et des pratiques sociales et iii) l’appréhension conjointe des dimensions physique et idéelle dans la construction sociale du risque. Outre des développements fondamentaux en sciences humaines et sociales, vos travaux s’inscriront dans une dynamique collective incluant des allers-retours avec les géosciences et la modélisation quantitative dans un cadre d’analyse systémique. La recherche conduite aura vocation a? être largement transposable d’un phénomène a? l’autre (chutes de blocs, avalanches, phénomènes torrentiels, etc.) aussi bien que d’une région a? l’autre, et les résultats obtenus pourront répondre a? des questions opérationnelles concrètes à l’échelle territoriale.

Formations et compétences recherchées

Doctorat ou équivalent

Vous devrez maitriser les méthodes de l’historien et du géographe en exploitant des sources d’origines variées (fonds d’archives, outils liés à l’information géographique, bases de données évènementielles). Votre expérience de recherche vous aura permis d’acquérir la compréhension des phénomènes générateurs de risque en zone de montagne et de la vulnérabilité? des enjeux montagnards. Une ouverture plus large à un panel de méthodes et de techniques issues des sciences humaines et sociales permettant d’appréhender la complexité des risques, de leur perception/représentation et de leur évaluation, est également souhaitée. Outre votre formation disciplinaire en histoire et/ou en géographie , vous avez le goût et l'aptitude pour le travail en interdisciplinarité? avec les géosciences permettant des allers-retours à bénéfice mutuel au sein d’une approche d’inspiration systémique. La maîtrise de l'anglais est souhaitée ainsi qu'une expérience internationale de longue durée. Les lauréats qui n'en auraient pas encore eu devront réaliser un séjour à l'étranger à l’issue de l’année de stage.

Votre qualité de vie à INRAE

En rejoignant INRAE, vous bénéficiez :

- de 30 jours de congés + 15 RTT par an (pour un temps plein)
d'un soutien à la parentalité : CESU garde d'enfants, prestations pour les loisirs ;
- de dispositifs de développement des compétences : formationconseil en orientation professionnelle ;
d'un accompagnement social : conseil et écoute, aides et prêts sociaux ;
de prestations vacances et loisirs : chèque-vacances, hébergements à tarif préférentiel ;
d'activités sportives et culturelles ;
- d'une restauration collective.

Les inscriptions sont closes depuis le 5 mars 2020. Vous n'avez donc plus la possibilité de postuler à cette offre d'emploi.

 

Référence de l'offre

  • N° profil : CRCN20-AQUA-1
  • Corps : CRCN
  • Catégorie : A
  • Numéro du concours : 8

En savoir plus